Enregistrer au format PDF

Désensibilisation par des allergènes encapsulés dans les liposomes : l’avenir ?

par Dr Alain Thillay

publié le  26 juin 2002

Très intéressante étude espagnole qui montre l’intérêt thérapeutique d’un extrait d’acariens encapsulé dans des liposomes dans le traitement de l’asthme allergique.

Vaccination allergénique à l’aide d’un extrait de Dermatophagoïdes Pteronyssinus encapsulé dans un liposome : étude randomisée, contrôlée, en double-aveugle contre placebo chez des patients asthmatiques. : Antonio Basomba Ana I. Tabar Dolores Hernández dans JACI June 2002, part 1 • Volume 109 • Number 6

- CONTEXTE. Les liposomes sont de puissants adjuvants immunologiques qui ont été proposés comme vecteur de l’allergène dans la vaccination allergénique.
- OBJECTIF. Nous avons cherché à vérifier l’efficacité et la sécurité de la vaccination avec un extrait de Dermatophagoïdes Pteronyssinus encapsulé dans des liposomes.
- METHODES. Nous avons conduit une étude contrôlée, en double-aveugle contre placebo. Cinquante-cinq patients asthmatiques sensibilisés aux acariens ont été répartis au hasard en deux groupes, l’un, recevant l’extrait acariens encapsulé dans les liposomes, et, l’autre, des liposomes vides, pour une période de 12 mois. Les principaux paramètres contrôlés étaient les symptômes et la consommation de médicaments. Nous avons calculé le nombre de jours sans consommation de médicaments et sans ou peu de symptômes. Les tests cutanés avec lecture immédiate et retardée, le test de provocation bronchique allergénique, le niveau des IgE sériques spécifiques ont été mesurés avant et après le traitement.
- RESULTATS. Tous les scores cliniques étaient nettement diminués dans le groupe thérapeutique par rapport au groupe placebo après vaccination. Près de la moitié (45,8%) des patients du groupe thérapeutique voyaient se réduire leurs symptômes et la consommation médicamenteuse d’au moins 60 % contre seulement 12 % chez les patients recevant le placebo. Dans le groupe thérapeutique, le pourcentage de jours sans problème de santé s’élevait de 10,5 % à 64,5 % ensuite. La diminution de la sensibilisation a été démontrée par les tests cutanés en prick-tests pour la réaction immédiate et en intradermoréaction pour la phase retardée, par le test de provocation allergénique, dans le groupe thérapeutique. Le taux des IgG spécifiques sériques augmentaient durant le traitement, tandis que les taux des IgE spécifiques sériques montraient seulement une diminution transitoire initiale. Pas de changement concernant ces paramètres observés dans le groupe placebo. La vaccination a été bien tolérée sans apparition de nodules sous-cutanés.
- CONCLUSION. La vaccination avec Dermatophagoïdes Pteronyssinus encapsulé dans des liposomes est un traitement efficace et sûr de l’asthme allergique.

 Dr Alain Thillay

Commentaire de l'auteur :

Cette étude est très intéressante, elle montre que l’utilisation d’un extrait d’acariens encapsulé dans des liposomes dans la vaccination allergénique est efficace et sans effet secondaire notoire. Il reste à comparer cette technique à celle que l’on utilise actuellement, extraits adsorbés sur hydroxyde d’aluminium ou phosphate de calcium. Et d’évaluer son intérêt en tenant compte du rapport efficacité/coût. A suivre…

référence :

http://www.allergique.org/article132.html


Dans la même rubrique

Une nouvelle méthode de désensibilisation : les allergènes micro-encapsulés., Dr Isabelle Bossé
Jusqu’à présent l’efficacité des immunothérapies sublinguales est bien documentée, et la pénétration des allergènes par voie sublinguale était la base de cette voie thérapeutique. Cela (...)
Les peptides ont le « peps » pour relever le défi de la désensibilisation du futur !!, Dr Stéphane Guez
Cet article est une revue de synthèse sur les derniers développements de la technique de vaccination par des peptides dans l’objectif de traiter les maladies allergiques. Les (...)
Extrait allergénique standardisé ! Certes ! Mais vis-à-vis de quoi au juste ? , Dr Stéphane Guez
Dans ce travail les auteurs démontrent qu’il y a des quantités très variables et parfois importantes d’endotoxines dans les vaccins allergéniques. Ce travail est important car la (...)
Désensibilisation : arrêtons de piquer nos patients !, Dr Clément FOURNIER
Une étude de plus validant l’immunothérapie spécifique par voie sub-linguale dans les allergies des voies aériennes ! Elle valide l’efficacité de cette thérapeutique, et montre, (...)
Quand les mères sont asthmatiques, est-ce que les bébés trinquent ?, Dr Sylvie HUET
L’utilisation de traitements pendant la grossesse pose toujours des problèmes en l’absence de données. Les femmes enceintes sont toujours réticentes à prendre des traitements et (...)