Enregistrer au format PDF

Désensibilisation par des allergènes encapsulés dans les liposomes : l’avenir ?

par Dr Alain Thillay

publié le  26 juin 2002

Très intéressante étude espagnole qui montre l’intérêt thérapeutique d’un extrait d’acariens encapsulé dans des liposomes dans le traitement de l’asthme allergique.

Vaccination allergénique à l’aide d’un extrait de Dermatophagoïdes Pteronyssinus encapsulé dans un liposome : étude randomisée, contrôlée, en double-aveugle contre placebo chez des patients asthmatiques. : Antonio Basomba Ana I. Tabar Dolores Hernández dans JACI June 2002, part 1 • Volume 109 • Number 6

- CONTEXTE. Les liposomes sont de puissants adjuvants immunologiques qui ont été proposés comme vecteur de l’allergène dans la vaccination allergénique.
- OBJECTIF. Nous avons cherché à vérifier l’efficacité et la sécurité de la vaccination avec un extrait de Dermatophagoïdes Pteronyssinus encapsulé dans des liposomes.
- METHODES. Nous avons conduit une étude contrôlée, en double-aveugle contre placebo. Cinquante-cinq patients asthmatiques sensibilisés aux acariens ont été répartis au hasard en deux groupes, l’un, recevant l’extrait acariens encapsulé dans les liposomes, et, l’autre, des liposomes vides, pour une période de 12 mois. Les principaux paramètres contrôlés étaient les symptômes et la consommation de médicaments. Nous avons calculé le nombre de jours sans consommation de médicaments et sans ou peu de symptômes. Les tests cutanés avec lecture immédiate et retardée, le test de provocation bronchique allergénique, le niveau des IgE sériques spécifiques ont été mesurés avant et après le traitement.
- RESULTATS. Tous les scores cliniques étaient nettement diminués dans le groupe thérapeutique par rapport au groupe placebo après vaccination. Près de la moitié (45,8%) des patients du groupe thérapeutique voyaient se réduire leurs symptômes et la consommation médicamenteuse d’au moins 60 % contre seulement 12 % chez les patients recevant le placebo. Dans le groupe thérapeutique, le pourcentage de jours sans problème de santé s’élevait de 10,5 % à 64,5 % ensuite. La diminution de la sensibilisation a été démontrée par les tests cutanés en prick-tests pour la réaction immédiate et en intradermoréaction pour la phase retardée, par le test de provocation allergénique, dans le groupe thérapeutique. Le taux des IgG spécifiques sériques augmentaient durant le traitement, tandis que les taux des IgE spécifiques sériques montraient seulement une diminution transitoire initiale. Pas de changement concernant ces paramètres observés dans le groupe placebo. La vaccination a été bien tolérée sans apparition de nodules sous-cutanés.
- CONCLUSION. La vaccination avec Dermatophagoïdes Pteronyssinus encapsulé dans des liposomes est un traitement efficace et sûr de l’asthme allergique.

 Dr Alain Thillay

Commentaire de l'auteur :

Cette étude est très intéressante, elle montre que l’utilisation d’un extrait d’acariens encapsulé dans des liposomes dans la vaccination allergénique est efficace et sans effet secondaire notoire. Il reste à comparer cette technique à celle que l’on utilise actuellement, extraits adsorbés sur hydroxyde d’aluminium ou phosphate de calcium. Et d’évaluer son intérêt en tenant compte du rapport efficacité/coût. A suivre…

référence :

http://www.allergique.org/article132.html


Dans la même rubrique

Asthmes corticorésistants : une nouvelle solution thérapeutique., Dr Alain Thillay
Cette étude a été effectuée sur un relatif petit nombre de patients. Il est vrai que des patients qui présentent un asthme sévère corticorésistant ne courent pas les rues, bien (...)
La désensibilisation à la soupe américaine, ça marche !, Dr Alain Thillay
Il s’agit d’une étude américaine de suivi après coup. Les auteurs ont à nouveau exploré, à l’âge adulte, des patients suivis durant l’enfance et ayant reçu une immunothérapie spécifique (...)
Des médicaments dans le vent pour ceux qui manquent de souffle…, Dr Hervé Couteaux
Sur une période de 12 mois, les antibiotiques et les antitussifs sont utilisés par plus de la moitié des clients asthmatiques d’une pharmacie. Les mucolytiques, eux, sont tout de (...)
Le Furosémide protège du bronchospasme., Dr Alain Thillay
Ici, comme l’écrit l’auteur en conclusion, l’intérêt du Furosémide dans la protection du bronchospasme, n’est pas tant thérapeutique que didactique de la physiologie des muqueuses (...)
Désensibilisation sublinguale : traitement curatif et préventif ?, Dr Geneviève DEMONET
Une étude ouverte randomisée a été menée en Italie sur 144 enfants désensibilisés par voie sublinguale et 72 enfants traités par des médicaments seuls. Après 3 ans de traitement, de (...)