Enregistrer au format PDF

Not so bad.

par Dr Hervé Masson

publié le  22 novembre 2009

Vous ne manquerez pas de lire l’excellent compte-rendu du congrès de l’académie européenne d’allergologie des USA qui a eu lieu récemment à Miami.

La particularité de cette rencontre est de rester très orientée vers la pratique. Objectif atteint.

Lorsque l’on traverse l’Atlantique pour rencontrer les allergologues américains, il est toujours surprenant de voir qu’ils peuvent encore discourir sur des sujets que les européens pensent avoir résolus depuis longtemps.

Les tests cutanés et leurs modalités pratiques, l’influence de certains médicaments sur leur fiabilité, leur place par rapport à la biologie et même la découverte que l’immunothérapie injectable est susceptible d’être responsable d’effets secondaires plus souvent que la voie sublinguale, sont autant d’interrogations qui ne sont plus évoquées chez nous au cours des congrès.

Nous connaissons tous des chercheurs américains de pointe mais le vieux continent n’a absolument pas à rougir de son niveau de recherche et de compétence dans la prise en charge de l’allergie.

L’allergologie en Europe, c’est pas si mal.

 Dr Hervé Masson

référence :

http://www.allergique.org/article3911.html


Dans la même rubrique

Efficace., Dr Hervé Masson
La saison du marronnier., Dr Hervé Masson
L’évolution des pratiques., Dr Hervé Masson
Rien n’est sûr., Dr Hervé Masson
Bonne et heureuse année 2005 de la part de l’ANAICE !, Dr Isabelle Bossé