Attention à la propolis !

jeudi 3 décembre 2009 par Dr Geneviève DEMONET12186 visites

Accueil du site > Allergènes > Contact > Attention à la propolis !

Attention à la propolis !

Attention à la propolis !

jeudi 3 décembre 2009, par Dr Geneviève DEMONET

L’utilisation de la propolis a le vent en poupe dans les cosmétiques et produits « naturels ». L’allergie suivrait-elle le mouvement ? Les dermatologues britanniques ont testé près de 3000 de leurs compatriotes et ont recherché des réactions concomitantes éventuelles…

L’importance de la propolis dans les patch-tests : une étude multicentrique : Sanjay Rajpara 1 , Mark S. Wilkinson 2 , Claudah M. King 3 , David J. Gawkrodger 4 , John S. C. English 5 , Barry N. Statham 6 , Cathy Green 7 , Jane E. Sansom 8 , Mabs M. U. Chowdhury 9 , Helen L. Horne 10 and Anthony D. Ormerod 1

1 Dermatology Department, Aberdeen Royal Infirmary, NHS Grampian, Aberdeen, UK , 2 Dermatology Department, Leeds General Infirmary, Leeds, UK , 3 Dermatology Department, Royal Liverpool and Broadgreen Hospitals NHS Trust, Liverpool, UK , 4 Dermatology Department, Royal Hallamshire Hospital & University of Sheffield, Sheffield, UK , 5 Dermatology Department, Queen’s Medical Centre, Nottingham, UK , 6 Dermatology Department, Singleton Hospital, Swansea, UK , 7 Dermatology Department, Ninewells Hospital, Dundee, UK , 8 Dermatology Department, Bristol Royal Infirmary, Bristol, UK , 9 The Welsh Institute of Dermatology, Cardiff, UK , and 10 The James Cook University Hospital, Middlesbrough, UK

dans Contact Dermatitis
Volume 61 Issue 5, Pages 287 - 290

- Contexte :

  • La propolis est largement utilisée dans les cosmétiques, les remèdes et autres produits « naturels ».
  • L’incidence de l’allergie à la propolis est en augmentation, des réactions croisées avec le fragance-mix I (FMI), la colophane et le Myroxylon pereirae peuvent survenir.

- Objectifs :

  • Etablir la prévalence et la pertinence clinique des patch-tests positifs à la propolis et vérifier les réactions croisées avec Myroxylon pereirae, la colophane, le FMI et la cire d’abeille.

- Méthodes :

  • Deux mille huit cent vingt-huit sujets ont été testés par patch avec de la propolis et de la cire d’abeille dans 10 centres au Royaume-Uni.
  • Les données générales ont été obtenues par la Société Britannique de Dermatologie de Contact (BCDS), les informations supplémentaires par l’étude menée par les centres participants.

- Résultats :

  • La prévalence de l’allergie à la propolis était de 1.9% (55/2828).
  • Sur ces 55 sujets, seulement 4 (7.2%) étaient allergiques à la cire d’abeille, 22 (40%) à Myroxylon pereirae, 15 (27.2%) à la colophane et 6 (10.9%) au FMI.
  • Des données supplémentaires ont été recueillies par questionnaire sur 41 patients allergiques à la propolis.
  • Le site le plus touché était les mains et la principale source de contact était les cosmétiques.
  • Huit des 12 sujets ont rapporté une amélioration de l’eczéma après l’éviction de la propolis.

- Conclusions :

  • L’allergie à la propolis est en augmentation ; son inclusion dans les séries de base de la BCDS est appropriée. * La sensibilité croisée à la cire d’abeille est rare.

Une étude a été menée au Royaume-Uni dans 10 centres sur 2828 patients.

Ils ont été testés en patch avec propolis, Myroxylon pereirae, colophane et fragance mix I.

La prévalence de l’allergie à la propolis était de 1.9%.

Une réaction concomitante au Myroxylon pereirae était présente dans 40%, à la colophane dans 27.2%, au fragance mix I dans 10.9% et à la cire d’abeille dans 7.2% des cas.

Les mains étaient le plus souvent atteintes.

Les cosmétiques étaient la source allergénique la plus fréquente.

La propolis est une résine végétale fabriquée par les abeilles à partir de végétaux et particulièrement de conifères. Elle sert dans la ruche comme mortier et comme désinfectant. L’ouverture de la ruche est modelée à l’aide de propolis, d’où le nom de pro (devant) polis (cité). De composition variable, elle est globalement constituée de résines, de cire, d’huiles essentielles, de flavonoïdes, de pollens et contient des oligo-éléments et des vitamines.

On l’utilise depuis l’antiquité. Les égyptiens s’en servait pour l’embaumement.
La propolis entrait aussi dans la composition de vernis. Stradivarius s’en servait pour ses instruments …

Elle revient à la mode dans les cosmétiques et produits « naturels » qui utilisent la propolis pour ses vertus anti-infectieuses, anesthésiques, cicatrisantes et anti-inflammatoires.

L’incidence de l’allergie à la propolis croît parallèlement à sa popularité. L’allergie concomitante avec la cire d’abeille semble rare dans cette étude britannique mais beaucoup plus fréquente avec le baume du Pérou…

Vos commentaires

  • Le 5 novembre 2016 à 10:05, par Kempf Marie Christine En réponse à : Attention à la propolis !

    Bonjour,
    Cet article est fort intéressant et répond à mes questions, je pense avoir compris ce qui m’arrive.
    J’ai déjà eu des réactions allergiques (démangeaisons, sensation de brûlure et de gonflement) dans la bouche (langue, palais et fond de la gorge) suite à l’utilisation de spray à la propolis contre le mal de gorge. Par ailleurs je présente des rhinites allergiques saisonnières particulièrement en présence du bouleau.
    Depuis 2 ou 3 jours j’utilise un nouveau baume pour les lèvres. Malheureusement je n’ai pas fait attention au fait que c’est un baume à base de propolis (de la marque "ladrôme"). Mes lèvres sont gonflées de façon inégale, elles me démangent et me brûlent... J’ai pris un antihistaminique mais je ne vois pas d’amélioration pour le moment.
    Merci de votre attention.

  • Le 10 novembre 2017 à 21:58, par hayat En réponse à : Attention à la propolis !

    Bonjour
    moi aussi j’ai eu la même chose en utilisant le spray c’est assez étrange car la propolis est un anti infectieux .

    merci

  • Le 10 janvier à 05:34, par JULIA En réponse à : Attention à la propolis !

    bonjour, j’apporte aussi mon petit témoignage, depuis quelques jours suite à une toux sèche j’avais des picotements dans la gorge, la pharmacienne m’a proposé des pastilles à la propolis et depuis je respire mal et doit prendre mon traitement contre l’asthme, je vais donc arrêter

  • Le 22 février à 20:48, par Gcatherine En réponse à : Attention à la propolis !

    Depuis que je prends de la propolis en gelules j’ai des plaques rouges dans le cou et sur la joue.
    Démangeaisons et gonflement.

Réagir

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.