A chaque allergène ses symptômes.

lundi 21 février 2011 par Dr Céline Palussière5739 visites

Accueil du site > Allergènes > Alimentaires > A chaque allergène ses symptômes.

A chaque allergène ses symptômes.

A chaque allergène ses symptômes.

lundi 21 février 2011, par Dr Céline Palussière

Manifestations cliniques, co-sensibilisations et profil de réactivité sérique des patients allergiques au sarrasin. : Heffler, E., Nebiolo, F., Asero, R., Guida, G., Badiu, I., Pizzimenti, S., Marchese, C., Amato, S., Mistrello, G., Canaletti, F. and Rolla, G. (2011),

Clinical manifestations, co-sensitizations, and immunoblotting profiles of buckwheat-allergic patients.

dans Allergy, 66 : 264–270. doi : 10.1111/j.1398-9995.2010.02469.x

- Contexte :

  • L’allergie au sarrasin est une allergie alimentaire rare en Europe et en Amérique du Nord, alors qu’elle est souvent décrite et étudiée en Asie.
  • Le but de cette étude était de décrire une série de patients ayant une allergie prouvée au sarrasin, évaluée dans une clinique allergologique italienne.
  • Les cosensibilisations à d’autres aliments et allergènes respiratoires et les profils en immunoblot des patients allergiques au sarrasin étaient étudiés.

- Méthodes :

  • Ont été évalués des patients allergiques présumés au sarrasin ayant consulté à la clinique allergologique entre le 1er janvier 2006 et le 30 septembre 2008.
  • Tous les patients ont subi des tests cutanés pour un panel standard d’allergènes alimentaires et respiratoires, un prick-to-prick à la farine de sarrasin, une détermination d’IgE spécifiques pour le sarrasin, et un test de provocation en double aveugle contre placébo à farine de sarrasin.
  • Un immunoblot d’extrait de farine de sarrasin a été effectué sur les sérums de patients allergiques au sarrasin.

-  Résultats :

  • Parmi les 72 patients ayant une suspicion d’allergie au sarrasin, 30 (41,7%) étaient sensibilisés au sarrasin et 24 ont eu un test de provocation positif.
  • Le taux moyen d’IgE spécifiques du sarrasin était de 6,23 kUA / l (extrêmes : 0,16 à> 100 kUA / l). -* Plusieurs protéines IgE-réactives ont été identifiées et groupées en trois modèles : -** une bande de 16 kDa chez les patients avec des symptômes gastro-intestinaux prédominants co-sensibilisés à la farine de blé et aux pollens de graminées,
    • une bande de 25 kDa chez les patients avec surtout des symptômes cutanés et une co-sensibilisation peu fréquente,
    • et une bande de 40 kDa chez les patients atteints d’anaphylaxie et une co-sensibilisation peu fréquente.

- Conclusions :

  • L’allergie au sarrasin est une allergie alimentaire émergente en Italie.
  • Nous avons identifié trois modèles cliniques et biologiques distincts, suggérant que les allergènes spécifiques du sarrasin pourraient être plus fréquemment associés à des manifestations cliniques de gravité variable.

L’allergie au sarrasin est encore peu connue, bien qu’elle semble relativement fréquente dans certains pays où sa consommation est régulière, comme en Asie et en Italie.

Cet article se penche sur l’aspect moléculaire de cette allergie alimentaire, en identifiant les réactivités sériques de 24 patients italiens dont l’allergie est authentifiée par TPO, et en rattachant ces réactivités aux symptômes décrits.

Les protéines IgE réactives ne sont identifiées que par leur poids moléculaire, après immunoblot des 24 sérums.

Les auteurs identifient trois bandes IgE réactives :

  • une bande de 16 kDa apparaissant chez des sujets souffrant de symptômes digestifs avec le sarrasin et ayant des allergies aux pollens. Des études antérieures ont mis en évidence un allergène de ce poids moléculaire, qui correspondrait à une 2S albumine. Cet allergène s’apparent alors à une protéine de stockage, et le lien avec les pollens n’est pas établi.
  • une bande de 24kDa chez les patients souffrant de symptômes cutanés. Cette réactivité pourrait correspondre à une légumine de 25kDa déjà identifiée, mais dont la relevance clinique n’est pas certaine.
  • une bande de 40 kDa associée à des anaphylaxies, sans pollinose. Ces protéines ne sont pas identifiées actuellement. Les réactions cliniques qui sont associées à ces réactivités suggèrent une résistance à la chaleur et à la digestion. Il pourrait s’agir de protéines très spécifiques au sarrasin.

Le lien établi par les auteurs entre la réactivité sérique est un apport intéressant aux connaissances de l’allergologie moléculaire du sarrasin.

Un des intérêts particuliers du diagnostic moléculaire est en effet l’appréciation du risque encouru par le patient en cas d’ingestion accidentelle. En fonction du profil de réactivité, le clinicien peut en effet se rapporter au comportement général de cette famille moléculaire.

Les connaissances des allergènes du sarrasin restent encore incomplètes, mais les travaux tels que celui-ci permettent d’avancer.

La caractérisation fine des protéines IgE réactives, l’étude des réactivités croisées avec leurs homologues éventuels reste à faire.

Mais cette étude souligne tout l’intérêt de l’allergologie moléculaire : lier les réactivités sériques aux symptômes présentés par les patients.

Vos commentaires

  • Le 27 novembre 2015 à 10:40, par Murielle Le Roy En réponse à : A chaque allergène ses symptômes.

    Bonjour
    Je suis ravie de trouver enfin des articles tel que le votre sur l’allergie au sarrasin.
    Bretonne et donc très concernée par la consommation de sarrasin sous forme de galette j’ai développé à l’age adulte une allergie qui m’empeche completement d’en consommer sinon c’est douleurs assurées et violentes.
    Je n’ai jamais consulté à ce sujet mais si je peux participer à des tests pour faire evoluer la recherche ce sera avec plaisir.
    Je suis à Paris.

    Cordialement
    Murielle

  • Le 1er décembre 2015 à 13:46, par David En réponse à : A chaque allergène ses symptômes.

    Bonjour Murielle, j’ai également développé une allergie au sarrasin. Qu’elles sont vos symptômes ?

  • Le 7 avril 2016 à 03:28, par Mylene En réponse à : A chaque allergène ses symptômes.

    Bonjour !

    J’ai aussi des douleurs abdominales importantes avec le sarrasin mais avec le Quinoa selon vous pourrait-il y a voir un lien ?
    Je n’ai aucune autres allergies.
    Merci

  • Le 30 avril 2016 à 22:33, par Agnès En réponse à : A chaque allergène ses symptômes.

    Bonjour,
    oui moi aussi je suis contente de trouver enfin des infos sur les intolérances et allergies au sarrasin.( Etant d’origine bretonne j’en ai beaucoup consommé) J’ai comme symptômes des douleurs abdominales violentes et des nausées. Ces douleurs apparaissent environ trente minutes après l’ingestion du sarrasin et durent le temps de la digestion. J’ai les mêmes symptômes avec le quinoa et les graines de courge. Savez vous s’il existe des tests en cas d’intolérance ou si c’est juste pour les allergies ?
    Agnès

  • Le 30 octobre 2016 à 10:48, par Brauer Annick En réponse à : A chaque allergène ses symptômes.

    Hier soir j,ai mangé une bouché de gâteau de la marque LU au nom de "belvita".
    Immédiatement mes lèvres ont doublées de volume ainsi que mes pommettes.
    Mon visage est complètement déformé encore ce matin.
    Ma gorges était gonflée et j’ai eu la plus grande partie de la nuit beaucoup de mal à respirer.
    Parallèlement tout mon corps s’est couvert de petits boutons et la démangeaison a été intolérable pendant plus de 6 H d’affiliées.
    C’est la seconde fois que cela m’arrive (la 1ière fois en mangeant une crêpe au sarrasin).
    Sur l’emballage du gâteau il y a en minuscule une liste rentrant dans la composition de ce gâteau dont du sarrasin.
    Aujourd’hui encore j’ai une tête très très enflée.
    Je considère que le fabricant de ce gâteau est responsable, non pas de mon allergie, mais du manque d’information.

  • Le 28 février à 10:13, par Jacqueline En réponse à : A chaque allergène ses symptômes.

    je suis allergique au sarrasin j’ai été hospitalisé 3 fois j’ai manqué mourir à 15 mn prés.

Réagir

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.