Allergie au maïs : plus de peur que de mal !

jeudi 18 avril 2002 par Dr Stéphane Guez10839 visites

Accueil du site > Maladies > Diagnostic > Allergie au maïs : plus de peur que de mal !

Allergie au maïs : plus de peur que de mal !

Allergie au maïs : plus de peur que de mal !

jeudi 18 avril 2002, par Dr Stéphane Guez

Le problème de l’allergie alimentaire est la pertinence des tests cutanés qui sont parfois positifs sans qu’il y ait de corrélation clinique : leur interprétation est donc délicate. Il en est ainsi du test au maïs dont il est souvent difficile de savoir s’il faut en tenir compte et s’il faut imposer l’éviction de tous les aliments à base de maïs au patient. Cette étude est donc très importante pour guider le clinicien

Allergie IgE médiée au maïs : une protéine de 50kDa, appartenant au groupe des « Reduced Soluble Proteins », est un allergène majeur.

Pasini G, Simonato B, Curioni A, Vincenzi S, Cristaudo A, Santucci B, Peruffo AD, Giannattasio M. dans Allergy 2002 Feb ;57(2):98-106

Bien que le maïs soit souvent cité comme un allergène alimentaire, très peu d’études ont cherché à identifier les allergènes du maïs, et l’allergie au maïs a été rarement confirmée par des tests de provocation alimentaire en double aveugle contre placebo. Récemment, Pastorello et al. ont identifié des protéines liant les IgE et pouvant être ainsi des allergènes potentiels de la fécule de maïs. L’une de ces proteines correspond à une « Lipid Transfer Protein », et apparaît comme un allergène majeur.

Le but de cette étude a été :

  • de vérifier la signification clinique de tests cutanés positifs et d’un dosage positif d’IgE spécifiques (CAP-FEIC cap system) au maïs,
  • de mettre en évidence la présence de protéines liant les IgE en utilisant le sérum de patients ayant une allergie vraie authentifiée par un test de provocation positif.
  • d’étudier les effets de la cuisson et d’une digestion protéolytique de ces protéines.

Méthodes :

16 patients avec un prick-test (PT) + et un RAST CAP-FEIA + à la fécule de maïs ont été explorés. Seulement 6 rapportent une urticaire et / ou un angio-oedème après ingestion d’aliments à base de maïs. Les patients ont eu un test de provocation par du maïs cuit. Les protéines qui fixent les IgE ont été testées par immunoblott. La digestibilité des protéines fixant les IgE a été étudiée après une attaque par la pepsine suivie d’une digestion pancréatique réalisée sur un échantillon de maïs cuit.

Résultats :

Le test de provocation orale a été positif seulement chez 6 patients. Une proteine de 50 kDa, appartenant à la fraction des « Reduced Soluble Protein » de maïs a été reconnue par les IgE sériques de tous les patients ayant un test de provocation positif. Cette protéine est résistante à la fois au chauffage et à la digestion peptique et pancréatique. Les tests cutanés en PT avec cette protéine donnent des résultats positifs pour tous les patients ayant un test de provocation per os positif.

Conclusion :

Les tests cutanés et le CAP-FEAI + à la farine de maïs n’ont pas de signification clinique pour la plupart des patients et l’allergie doit être prouvée par un test de provocation par voie orale. Une protéine de 50 kDa, appartenant à la fraction des RSP, représente un allergène potentiel dans l’hypersensibilité alimentaire au maïs du fait de sa stabilité à la cuisson et à la digestion.


Il s’agit d’un travail très intéressant à la fois clinique et biologique. L’identification précise de cette protéine, allergène majeur, devrait conduire à la fabrication d’un extrait allergènique permettant des test cutanés et biologiques beaucoup plus sensibles et spécifiques que ceux dont nous disposons actuellement.

Vos commentaires

  • Le 21 juillet 2016 à 04:22, par Hélène Linteau En réponse à : Allergie au maïs : plus de peur que de mal !

    Bonjour,
    Je remarque depuis un mois et demi que je ferais de l’urticaire suite à l’ingestion de produits comprenant de l’amidon de maïs. Pouvez-vous m’indiquer s’il existe des tests d’Allergie, au Canada, plus particulièrement au Québec, pour voir si mes réactions sont bien causées par ce produit ?

    Merci à l’avance,

    Hélène Linteau

  • Le 12 septembre à 23:48, par Diane Gauthier En réponse à : Allergie au maïs : plus de peur que de mal !

    Je suis cuisinière en garderie et nous avons nouvellement un enfant allergique au maïs, je n’arrive pas a trouver la liste des autres nom pour le maïs.
    Mon petit bonhomme a aussi d’autres allergies que je peut gérer. le maïs semble difficile il serait a peu près partout.

    merci a l’avance pour votre aide

Réagir

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.