Grande campagne d’information de l’Afpral : "Quand l’allergie conduit à un choc mortel"

L’anaphylaxie : quand l’allergie conduit à un choc mortel Le 4 juin 2015, l’association française pour la prévention des allergies (AFPRAL) lance une grande campagne de sensibilisation à destination des personnes allergiques et de leur entourage pour apprendre à effectuer les gestes qui sauvent en (...)

En images
Faire de l’enfant asthmatique un artiste !

Faire de l’enfant asthmatique un artiste !


Essai randomisé pour tester l’efficacité de l’art-thérapie chez l’enfant asthmatique. : # Anya Beebe, MA, LPC * Pediatric Behavioral Health, National Jewish Health, Denver, Colo , Erwin W. Gelfand, MD* Allergy/Immunology, Department of (...)

lire la suite

Rubrique traitements

Pour traiter une allergie, on dispose de traitements des symptômes : antihistaminiques, antiasthmatiques (traitement de fond et de crise), dermocorticoïdes, inhibiteurs de calcineurine, immunomodulateurs (omalizumab et autres anticorps) etc.. Mais le seul traitement de la cause est la désensibilisation spécifique ou immunothérapie spécifique. Elle vise à rétablir une tolérance perdue : en sublinguale, en comprimé, en lyophylisat en injectable ou bientôt en patch. D’autres façons d’améliorer la vie des allergiques existent aussi ou sont en cours de développement.

Derniers articles traitements

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 324
article du 25 06 2015 par Dr Cécilia Nocent

Et si l’Omalizumab modifiait l’histoire naturelle de l’asthme ???

Ce papier publié en Juin 2015 dans « Current Opinion in Allergy and Clinical Immunology » s’intéresse à l’apport de l’Omalizumab dans le traitement de l’asthme non contrôlé chez des enfants et surtout à ce que cela peut induire dans l’histoire de la maladie. L’Omalizumab est un anticorps monoclonal anti-IgE utilisé depuis plusieurs années chez l’adulte et l’enfant de plus de 6 ans dans le cadre d’asthme (...)
lire la suite 471 lectures

article du 2 04 2015 par Dr Alain Thillay

ITASL : une bonne présentation gage d’une bonne communication !

L’immunothérapie allergénique sublinguale et le syndrome allergique oral s’effectuent évidemment dans la cadre de l’immunité muqueuse. D’ailleurs, le fait que l’on puisse désensibiliser ou déclencher une réaction allergique par l’intermédiaire de la même muqueuse interpelle. C’est ce qui me semble important dans cette étude franco-suédoise. Il s’agissait ici de caractériser les cellules immunitaires (...)
lire la suite 369 lectures

article du 24 03 2015 par Dr Bertrand Lovato

Même comprimé ça fonctionne

Cette étude nord-américaine a tenté de prouver la bonne tolérance de l’immunothérapie allergénique aux pollens de graminées (phléole) sous forme de comprimé chez les patients porteurs de rhinite +/- conjonctivite avec histoire d’asthme. Les auteurs ont compilés les données de 8 études portant sur des adultes ou des enfants (double aveugle contre placébo). Les asthmes sévères non contrôlés étaient exclus. (...)
lire la suite 246 lectures

article du 19 03 2015 par Dr Philippe Carré

Faut-il faire pression sur les asthmatiques pour les améliorer ? Il faut faire le point !

Cette étude chinoise rapporte les effets de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) dans l’asthme. Dans la MTC, plusieurs types de traitement peuvent être utilisés dans cette pathologie, à partir de la détermination de points d’application précis sur la surface corporelle, mais aucun protocole précis n’est reconnu. Dans la MTC, la cause réelle de l’asthme est considérée comme une déficience du (...)
lire la suite 383 lectures

article du 10 03 2015 par Dr Stéphane Guez

La cure thermale, bain de jouvence pour les nez bouchés âgés.

Les auteurs ont étudié le bénéfice d’un traitement par eaux thermales riches en sels minéraux dans la rhinosinusite chronique du sujet âgé avec troubles de l’olfaction. Il y a une amélioration significative par rapport à un traitement par NaCl, mais seulement si le patient a une hyposmie associée à une rhinosinusite chronique. Voilà un travail qui va faire plaisir à tous les médecins thermalistes qui (...)
lire la suite 348 lectures

article du 25 02 2015 par Dr Cécilia Nocent

Et si on pouvait commencer les désensibilisations plus tôt ????

Cette étude autrichienne, publiée dans Pediatric Allergy and Immunology s’intéresse à la désensibilisation sub-linguale chez des enfants âgés de 2 à 5 ans soit avant l’âge de prescription habituelle de la SLIT. Effectivement il est de rigueur de ne pas commencer de désensibilisation avant l’âge de 5 ans. Cependant en patientelle, nous sommes parfois tenter de commencer plus tôt. Cependant, est ce sûr pour (...)
lire la suite 208 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 324