Fin de l’accès direct au spécialiste ?

mercredi 19 mai 2004 par la rédaction

Accueil du site > Editorial > Fin de l’accès direct au spécialiste ?

Fin de l’accès direct au spécialiste ?

Fin de l’accès direct au spécialiste ?

mercredi 19 mai 2004

Tous ceux qui se sentent concernés par l’avenir de notre système de santé ont sûrement écouté notre ministre de la santé, le Dr Philippe Douste-Blazy, nous exposer son projet pour l’avenir de la sécurité sociale.

Une des propositions qui semble vouloir être retenue est celle de la limitation de l’accès direct aux spécialistes. Les patients devront passer par leurs généralistes avant de consulter un spécialiste.

Les médecins de famille ne bénéficient malheureusement pour l’instant que de quelques heures de formation à l’allergologie durant leurs études. On constate encore souvent un retard au diagnostic et à la prise en charge des allergiques dû à la méconnaissance de cette maladie en pleine évolution.

Fort heureusement, un grand nombre de médecins généralistes est intéressé par cette pathologie ; ne serait-ce que ceux qui sont abonnés à www.allergique.org.

Pour les autres, ce sera aux allergologues et aux patients de les convaincre de l’intérêt d’un bilan précoce. Car, parfois, ce sont les allergiques eux-mêmes qui demandent instamment une consultation spécialisée et ils ont raison !


Voir en ligne : Dr Hervé MASSON

Portfolio