Réhabilitons les plumes !

lundi 9 septembre 2002 par Dr Isabelle Bossé6161 visites

Accueil du site > Pratique > Malades > Réhabilitons les plumes !

Réhabilitons les plumes !

Réhabilitons les plumes !

lundi 9 septembre 2002, par Dr Isabelle Bossé

Depuis toujours les plumes sont suspectées être des lieux de prédilection pour le développement des acariens, voire directement responsables d’allergies respiratoires. Cette étude norvégienne prouve qu’il n’en serait rien.

L’utilisation de couettes en plumes, asthme et rhinite allergiques de l’enfant :une étude prospective. : P. Nafstad, W. Nystad and J. J. K. Jaakkola dans Clinical & Experimental Allergy Volume 32 Issue 8 Page 1150 - August 2002

Les literies en plumes ont longtemps été considérées comme une source potentielle d’exposition allergénique, et donc un facteur de risque pour les maladies allergiques. Cependant, des études récentes ont montré un risque plus important de maladies allergiques chez les usagers de literies synthétiques, que chez ceux avec des literies en plumes.

L’objectif de cette étude était d’évaluer l’association entre l’exposition précoce aux couettes de plumes et le risque de développer asthme et rhinite allergiques dans l’enfance.

Les auteurs ont étudié l’association entre l’exposition précoce aux couettes de plumes et le risque d’obstruction bronchique durant les 2 premières années de vie, et les rhinites et les asthmes dans une étude prospective de 4 ans sur 2531 enfants norvégiens.

Résultats : à l’âge de 6 mois, 24 % des enfants ont une couette de plumes, seulement 20 % à l’âge de 2 ans.

Les résultats montrent que l’utilisation de literies de plumes dans la petite enfance n’augmente pas le risque d’asthme et de rhinite allergique plus tard chez l’enfant.


Quel bonheur : les allergiques vont pouvoir se lover dans de douillettes couettes de plumes, ces auteurs norvégiens nous donnent le feu vert. Mais depuis des années que nous leur disons le contraire, ils vont peut-être y perdre leur latin.