Allergie à l’asperge espagnole !

dimanche 25 janvier 2004 par Dr Alain Thillay12483 visites

Accueil du site > Allergènes > Alimentaires > Allergie à l’asperge espagnole !

Allergie à l’asperge espagnole !

Allergie à l’asperge espagnole !

dimanche 25 janvier 2004, par Dr Alain Thillay

L’allergie aux Liliacées (ail, oignon, échalote) est bien connue, même en milieu professionnel. L’allergie à l’asperge (Asparagus officinalis), autre Liliacée, semble moins fréquente et moins bien documentée. Dans cette étude rétrospective, ces auteurs tentent de montrer la diversité clinique et immunologique de l’allergie à l’asperge.

Diversité de l’allergie à l’asperge : caractéristiques cliniques et immunologiques. : Tabar A, Alvarez-Puebla M, Gomez B, Sanchez-Monge R, Garcia B, Echechipia S, Olaguibel J, Salcedo G.

Servicio de Alergologia, Hospital Virgen del Camino, Pamplona, Spain and Unidad de Bioquimica, Dept. Biotecnologia, ETS Ingenieros Agronomos, Ciudad Universitaria, Madrid, Spain.

dans Clin Exp Allergy. 2004 Jan ; 34(1) : 131-136

- CONTEXTE.

  • L’asperge commune (Asparagus officinalis) est un légume de plus en plus cultivé et de plus en plus consommé.
  • Moins souvent responsable d’allergie que les autres Liliacées, des allergies de contact à l’asperge ont été rapportées.
  • Cependant, peu de cas d’allergie IgE-médiée à l’asperge ont été publiées.
  • Dans une étude précédente, nous avions démontré que deux protéines de transfert des lipides (LTPs) (Aspa o 1.01 et Aspa o 1.02) étaient des allergènes pertinents de l’asperge.

- OBJECTIF.

  • Nous avons étudié rétrospectivement 27 patients ayant fait l’objet d’un diagnostic d’allergie à l’asperge durant les 5 dernières années.
  • Tous ces patients rapportaient des réactions adverses aussi bien lors de l’ingestion que lors de la manipulation.
  • Nous avons décrit leurs caractéristiques cliniques et évalué si cela était associé à des constatations immunologiques (méthode de l’immunoblot et réactivité cutanée aux LTPs).

- METHODES.

  • Les patients ont subi des tests cutanés de l’allergie immédiate (prick-tests) et des tests épicutanés à l’aide d’une batterie standard de légumes et d’aéroallergènes.
  • En plus, d’un extrait d’asperge crue, deux tests aux LTPs ont été pratiqués en prick-tests et en épicutané.
  • Nous avons réalisé des mesures du taux d’IgE totales sériques et IgE spécifiques ainsi qu’un immunoblot sur extrait d’asperge.
  • Les patients souffrant d’asthme subissaient un test de provocation bronchique à l’asperge.

- RESULTATS.

  • Parmi les 27 sujets, huit avaient de l’eczéma de contact à l’asperge, 17 souffraient d’allergie IgE-médiée et deux à la fois aux deux types de réactions allergiques.
  • Des tests épicutanés positifs à l’extrait natif d’asperge mais pas aux LPTs étaient observés chez les sujets souffrant d’eczéma de contact (n=10).
  • Des 19 patients ayant des manifestations IgE-médiées, 10 présentaient une urticaire de contact après manipulation d’asperges.
  • Parmi eux, 5 sujets et cinq autres sans tests cutanés montraient des symptômes respiratoires ; dont huit avaient un diagnostic d’asthme professionnel confirmé par le test de provocation bronchique à l’asperge, alors que les deux patients restants n’avaient qu’une rhinite isolée.
  • Quatre patients souffraient de réactions allergiques immédiates en relation avec l’ingestion d’asperge (allergie alimentaire) ; trois d’entre eux rapportaient des réactions anaphylactiques alors que l’autre patient n’avait qu’un syndrome oral.
  • Chez dix patients, nous avons constaté à l’Immunoblot IgE une positivité pour deux bandes (15 et 45-70 kDa).
  • Des dix patients ayant des prick-tests positifs aux LTPs, 6 avaient des bandes à 15 kDA.
  • Des patients ayant à la fois des bandes à l’immunoblot et des prick-tests positifs aux LTPs, 62% étaient observés chez les asthmatiques et 67% chez les patients ayant des réactions anaphylactiques.

- CONCLUSION.

  • L’asperge est une cause d’allergie professionnelle induisant de l’eczéma de contact et aussi des réactions IgE-médiées.
  • Des manifestations sévères comme l’anaphylaxie et l’asthme sont fréquentes et les LTPs semblent jouer un rôle majeur.
  • La pertinence clinique de la sensibilisation au LTP parmi les patients souffrant de manifestations légères ou parmi des sujets n’ayant aucun symptôme pourraient faire l’objet d’études prospectives.

Cette étude d’origine espagnole est très intéressante.

Comme les auteurs l’indiquent en conclusion, il s’agit d’une étude rétrospective qui mériterait bien des études plus ambitieuses prospectives.

Les résultats montrent qu’il y a possibilité de voir des réactions allergiques retardées et immédiates IgE-médiées, parfois les deux types d’allergie chez le même patient.
A savoir si les fameuses LTPs sont responsables dans les deux cas, peut-être, dans l’allergie de type IV, par un rôle d’haptène.

Les sujets atteints d’allergie IgE-médiée souffraient d’urticaire de contact, d’asthme et de rhinite.

Des quatre patients ayant une allergie alimentaire à l’asperge, trois ont subi des réactions anaphylactiques.

Les immunoblots semblent bien confirmer l’implication des LTPs.

Sur le plan clinique, on retrouve les mêmes caractéristiques qu’avec une autre Liliacée qu’est l’ail.

A signaler que cette étude a du être effectuée en milieu professionnel.

Vos commentaires

  • Le 2 mai à 04:08, par Cmoi En réponse à : Allergie à l’asperge espagnole !

    Bonjour
    J’ai mangé des asperges trois fois ce week-end et je ressens une grande fatigue et des courbatures
    Vendredi soir puis fatigue samedi
    Samedi soir puis fatigue et courbatures dimanche
    Dimanche soir et courbatures cette nuit , aphte et symptômes grippaux
    Par suspicion je cherche sur le Web des indices convergents
    Cordialement

Réagir

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.