Prévenir pour guérir.

jeudi 15 mars 2012 par Dr Hervé Masson74 visites

Accueil du site > Editorial > Edito Abonnés > Prévenir pour guérir.

Prévenir pour guérir.

Prévenir pour guérir.

jeudi 15 mars 2012, par Dr Hervé Masson

Cela fait plusieurs saisons que les instances officielles et les allergologues du « Pays de la Loire » se sont associés pour créer un pollinarium sentinelle.

En plantant des espèces allergisantes dans un jardin sous surveillance, les botanistes peuvent ainsi prévoir la libération de pollens dans l’air et permettre aux allergiques de se traiter préventivement.

En effet, les recueils polliniques atmosphériques actuels sont réalisés à postériori.

Les contenus polliniques de l’air sont ceux de la semaine écoulée et ne permettent donc pas d’adapter le traitement à l’exposition réelle que va subir l’allergique.

Dans le cas du pollinarium, la surveillance de la maturité des plantes permet de dater assez précisément l’émission des grains de pollens dans l’air.

Il s’agit donc d’un réel progrès.

Pour l’instant cette excellente initiative ne concerne que le Pays de la Loire.

Espérons qu’elle suscitera d’autres vocations ailleurs.

Réagir

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.