Petit bébé, petite fonction pulmonaire…

jeudi 15 janvier 2009 par Dr Geneviève DEMONET785 visites

Accueil du site > Maladies > Asthme > Petit bébé, petite fonction pulmonaire…

Petit bébé, petite fonction pulmonaire…

Petit bébé, petite fonction pulmonaire…

jeudi 15 janvier 2009, par Dr Geneviève DEMONET

Les enfants de faible poids de naissance auraient, à l’âge adulte, des valeurs spirométriques plus basses que les autres. Une équipe néo-Zélandaise a approfondi le sujet et a suivi une cohorte de naissance de 1037 enfants jusqu’à l’âge de 32 ans…

Associations entre le poids de naissance, la prise de poids dans la petite enfance et la fonction pulmonaire à l’âge adulte : Hancox RJ, Poulton R, Greene JM, McLachlan CR, Pearce MS, Sears M.

University of Otago, New Zealand

dans Thorax. 2008 Dec 3.

- Contexte :

  • Un faible poids de naissance est associé à des valeurs spirométriques plus basses chez l’adulte mais on ignore si le poids de naissance influence d’autres paramètres de la fonction pulmonaire.
  • L’influence de la croissance post-natale sur la fonction pulmonaire est également méconnue.
  • Nous avons évalué les associations existant entre poids de naissance, croissance post-natale et fonction pulmonaire à l’âge adulte dans une cohorte de naissance non sélectionnée de 1037 enfants.

- Méthodes :

  • On a mesuré le poids de naissance, la prise de poids entre la naissance et l’âge de 3 ans et la fonction pulmonaire à l’âge de 32 ans.
  • Les résultats ont été ajustés pour la taille à l’âge adulte et le sexe puis pour d’autres facteurs confondants potentiels.

- Résultats :

  • Le poids de naissance était corrélé positivement avec la fonction pulmonaire spirométrique (VEMS et CVF) et pléthysmographique (CPT et CRF) ainsi qu’avec la capacité de diffusion pulmonaire.
  • Ces associations ont persisté après ajustements pour les facteurs confondants incluant le poids à l’âge adulte, l’exposition à la fumée de tabac in utero et durant l’enfance, le tabagisme actif, le statut socio-économique, l’asthme et l’âge gestationnel.
  • La prise de poids entre la naissance et l’âge de 3 ans était également associée positivement avec la capacité de diffusion pulmonaire et était associée avec des valeurs plus hautes de volume pulmonaire chez les hommes après ajustement pour des co-variants.
  • Ni le poids de naissance, ni la prise de poids post-natale n’étaient associés avec une obstruction des voies aériennes.

- Conclusions :

  • Un petit poids de naissance et une prise de poids faible dans la petite enfance sont associés avec des réductions modestes de la fonction pulmonaire à l’âge adulte mises en évidence par des mesures diverses de volume pulmonaire ainsi qu’avec une capacité de diffusion plus faible.
  • Ces résultats sont indépendants d’un certain nombre de facteurs confondants potentiels et confortent l’hypothèse que la croissance du fœtus et du nourrisson est un facteur déterminant la fonction pulmonaire à l’âge adulte.

Une étude a été menée en Nouvelle-Zélande sur une cohorte de naissance non sélectionnée de 1037 enfants suivis jusqu’à l’âge de 32 ans.

On a relevé le poids de naissance des enfants, la prise de poids de la naissance à 3 ans puis on a mesuré la fonction pulmonaire (spirométrie et pléthysmographie) et la capacité de diffusion pulmonaire à l’âge de 32 ans.

Les résultats obtenus ont été ajustés pour la taille, le sexe, le tabagisme passif ou actif, le statut socio-économique, l’asthme et l’âge gestationnel.

Une association a été constatée entre faible poids de naissance, mais aussi faible prise de poids dans la petite enfance, et une réduction modeste de la fonction pulmonaire et de la capacité de diffusion pulmonaire à l’âge adulte.

Aucune association n’a été établie avec la présence d’une obstruction à l’âge adulte.

La croissance du fœtus puis du nourrisson serait donc un facteur déterminant pour la fonction pulmonaire à l’âge adulte…