Nous entrerons dans la carrière…

vendredi 25 mai 2007 par la rédaction

Accueil du site > Editorial > Nous entrerons dans la carrière…

Nous entrerons dans la carrière…

Nous entrerons dans la carrière…

vendredi 25 mai 2007

… quand nos aînés n’y seront plus !

Ce ver de la Marseillaise n’a pas été écrit en pensant aux allergiques, mais il aurait pu.

La « carrière » de l’allergique débute souvent jeune et bien avant que les « aînés » soient guéris.

Après l’allergie alimentaire des premières années de vie, l’allergique voit souvent apparaître une sensibilisation aux allergènes aériens qui peut le conduire à l’asthme ou à la rhinite persistante.

Une grande étude américaine, présentée sur notre site sous l’excellente plume du Dr. Alain Thillay, vient de plus montrer que la présence d’une allergie alimentaire chez un asthmatique est un facteur de gravité de la maladie respiratoire.

Il est donc fondamental que le dépistage des allergiques se fassent au plus jeune âge pour que la carrière de l’allergique soit interrompue et qu’il devienne en grandissant un aîné sans symptôme.

Aux armes, citoyens ! Testez les nourrissons ! (air connu)


Voir en ligne : Dr Hervé Masson

Portfolio