Sésame ouvre toi et qu’est ce qu’on voit ? une protéine de stockage !

mardi 26 juin 2007 par Dr Hervé Couteaux3173 visites

Accueil du site > Allergènes > Alimentaires > Sésame ouvre toi et qu’est ce qu’on voit ? une protéine de stockage (...)

Sésame ouvre toi et qu’est ce qu’on voit ? une protéine de stockage !

Sésame ouvre toi et qu’est ce qu’on voit ? une protéine de stockage !

mardi 26 juin 2007, par Dr Hervé Couteaux

Allergie alimentaire montante, l’allergie au sésame livre peu à peu ses secrets…Comme l’immense majorité des graines et fruits secs, à coque ou non, elle contient des protéines de réserve, stables tant à la cuisson qu’à la digestion, parfois responsables de réactions systémiques sévères. Ses i 6 est une de ces protéines...

Ses i 6, la globuline 11S du sésame, peut activer les basophiles et présente une réactivité croisée in vitro avec la noix. : M. L. Wallowitz, R. J. Y. Chen, J. T. C. Tzen, S. S. Teuber

Department of Internal Medicine, Division of Rheumatology, Allergy and Clinical Immunology, School of Medicine, University of California, Davis, CA, USA and Graduate Institute of Agricultural Biotechnology, National Chung-Hsing University, Taichung, Taiwan, China

dans Clinical & Experimental Allergy
Volume 37 Issue 6 Page 929-938, June 2007

- Contexte :

  • On parle de plus en plus de l’allergie au sésame, et la multi-sensibilisation à l’arachide et aux fruits à coques a été décrite.
  • La pertinence clinique et la réactivité croisée de beaucoup de protéines de sésame, telle que Ses i 6, sont inconnues.

- Objectifs :

  • Les objectifs de cette étude étaient :
    • De réaliser une étude préliminaire de la réactivité croisée de Ses i 6 in vitro,
    • D’examiner la capacité de Ses i 6 d’activer des basophiles dans un test modifié d’activation des basophiles (mBAT),
    • Et d’établir si un tel test peut aider à distinguer une réactivité potentiellement pertinente des IgE vers des protéines globulines 11S d’une IgE-réactivité potentiellement non pertinente.

- Méthodes :

  • Une inhibition d’immunoblot et des anticorps anti-rJug r 4 de poulet ont été employés pour déterminer la réactivité croisée de rSes i 6.
  • Des basophiles de donneurs atopiques ont été dépouillés de leurs IgE résidentes avant un test de sensibilisation passive avec des sera de patients présentant une allergie alimentaire et testés avec des extraits de protéine ou la protéine recombinante.
  • L’activation des basophiles a été mesurée par l’utilisation de deux marqueurs d’activation, CD203c et CD63, en cytométrie de flux.

- Résultats :

  • Par l’utilisation de sera de deux donneurs humains et d’IgY de poulet, l’IgE immunoblot a montré une réactivité croisée entre rJug r 4 et rSes i 6.
  • De plus, rSes i 6 a activé des basophiles passivement sensibilisés avec des sera de sujets allergiques au sésame.
  • Un sérum croisant d’un sujet allergique au sésame mais tolérant pour la noix n’a pas été capable d’activer des basophiles lors d’un challenge avec l’extrait de noix en dépit de l’IgE-réactivité à la noix déterminée par immunoblot.

- Conclusion :

  • La globuline 11S du sésame montre une réactivité croisée immunologique partielle avec la noix, et, bien qu’elle soit classée parmi les allergènes mineurs, cette protéine a activé les basophiles sensibilisés avec le sérum de sept des onze donneurs allergiques au sésame.
  • De plus, le mBAT peut aider à distinguer une IgE-réactivité croisée in vitro cliniquement pertinente d’une réactivité non pertinente des protéines de stockage de graines et de fruits à coque, ce qui justifie son utilisation dans d’autres études.

Ses i 6, une 11S globuline du sésame, présente une réactivité croisée in vitro avec Jug r 4, 11S globuline de la noix.

Un test d’activation modifié peut aider à repérer le caractère cliniquement pertinent ou non de cette réactivité et représente donc un outil potentiellement utilisable pour de futurs travaux.

Cette étude s’inscrit dans le contexte général des apports de l’allergologie moléculaire dont l’allergologue pourra tirer un grand profit : démontrer une réactivité croisée ne peut en effet se faire qu’in vitro et la question de la pertinence clinique reste évidemment au cœur de la pratique clinique allergologique : disposer d’outils susceptibles d’apporter une aide dans ce domaine est évidemment un progrès majeur dont bénéficieront les patients.

Non signalée en France en 93, l’allergie au sésame est en progression constante :
0.7% en 96, selon G.Kanny et D.A. Monneret-Vautrin, 5.8% en 2005 (données du CICBAA) et 10% en 2007 (AAAAI San Diego).

Les manifestations cliniques sont extrêmement variables, du simple picotement des lèvres au choc anaphylactique sans oublier urticaire et asthme.

Il faut noter que de simples traces de sésame peuvent entraîner des réactions sévères (à ce titre l’huile de sésame fait preuve d’une réactivité particulière).

C’est pourquoi le sésame, l’arachide et les fruits à coque font partie des produits allergisants nécessitant trousse d’urgence et éviction stricte en cas d’allergie prouvée.

Dans ce cas, vous pouvez consulter le régime d’éviction du sésame selon le CICBAA à l’adresse :
http://www.cicbaa.org/pages_fr/regi...

Rappel des allergènes du sésame selon Allergome.org :

  • Ses i 1 : 2S albumine (superfamille des prolamines)
  • Ses i 2 : 2S albumine
  • Ses i 3 : 7S globuline (Vicilines)
  • Ses i 4 : oléosine
  • Ses i 5 : oléosine
  • Ses i 6 : 11S globuline (Légumines, au même titre que Ara h 3, Ara h 4, Ber e 2, Cor a 9, Ana o 2)
  • Ses i 7 : 11S globuline (AAAAI San Diego 2007, reporté par Henri Malandain)
  • Ses i profilin : profiline

Les protéines de stockage (2S, 7S et 11S), quoiqu’en dise cette étude, sont connues comme étant des allergènes majeurs pour les légumes, les graines et les fruits à coque (tree nuts des anglo-saxons).

Ces protéines sont à la base du syndrome arachide – fruits à coque dont l’importance tient autant à la sévérité des symptômes qu’à la fréquence de ce type d’allergie.

Les prochaines années verront très probablement l’allergie au sésame progresser encore au hit parade des allergies alimentaires…