L’asthme est universel !

mercredi 5 septembre 2007 par Dr Clément FOURNIER1895 visites

Accueil du site > Maladies > Asthme > L’asthme est universel !

L’asthme est universel !

L’asthme est universel !

mercredi 5 septembre 2007, par Dr Clément FOURNIER

L’étude ISAAC est une énorme étude de cohorte analysant les données épidémiologiques de l’asthme et de l’allergie dans l’enfance. Les résultats récents concernant les prévalences mondiales et régionales de l’asthme nous sont dévoilés dans cet article.

Tendances mondiales dans la prévalence des symptômes d’asthme : phase 3 de l’étude ISAAC (étude internationale de l’asthme et des allergies dans l’enfance). : Neil Pearce1, Nadia Aït-Khaled2, Richard Beasley3, Javier Mallol4, Ulrich Keil5, Ed Mitchell6, Colin Robertson7 and the ISAAC Phase Three Study Group

1 Centre for Public Health Research, Massey University Wellington Campus, Wellington, New Zealand and Department of Biomedical Sciences and Human Oncology, University of Turin, Italy
2 IUATLD, 68 Bd Saint Michel, Paris, France
3 Medical Research Institute of New Zealand, Wellington, New Zealand
4 Department of Pediatric and Respiratory Medicine, University of Santiago de Chile (USACH), Santiago, Chile
5 Institut für Epidemiologie und Sozialmedizin, Universität Münster, Münster, Germany
6 Medical and Health Sciences, Faculty of Medical and Health Sciences, The University of Auckland, Auckland, New Zealand
7 Department of Respiratory Medicine, Royal Children’s Hospital, Parkville, Victoria, Australia

dans Thorax 2007 ;62:757-765

- Contexte :

  • La phase 1 de l’étude internationale ISAAC (« International Study of Asthma and Allergies in Childhood ») a été conçue pour permettre des comparaisons mondiales de prédominance des symptômes d’asthme.
  • Dans la phase 3, les analyses de la phase 1 étaient répétées afin d’évaluer les changements dans le temps.

- Méthodes :

  • L‘analyse de la phase 1 était répétée après un intervalle de 5 à 10 ans dans 106 centres de 56 pays chez des enfants âgés de 13 à 14 ans (n = 304679) et dans 66 centres de 37 pays chez des enfants âgés de 6 à 7 ans (n = 193404).

- Résultats :

  • La prévalence moyenne du symptôme « sifflement fréquent dans les 12 derniers mois » changeait légèrement de 13.2 % à 13.7 % dans le groupe 13-14 ans (augmentation moyenne de 0.06 % par an), et de 11.1 % à 11.6 % dans le groupe 6-7 ans (augmentation moyenne de 0.13 % par an).
  • On notait également un petit changement dans la prévalence moyenne du symptôme « asthme sévère » ou dans la prévalence de symptôme mesurée avec le questionnaire vidéo d’asthme.
  • Cependant, les prévalences de symptômes d’asthme présentaient des différences régionales.
  • En Europe de l’ouest, le symptôme « sifflement fréquent » diminuait de 0.07 % par an chez les enfants âgés de 13 à 14 ans mais augmentait de 0.2 % par an chez les enfants âgés de 6-7 ans.
  • Les résultats correspondants par an pour les autres régions chez les enfants âgés de 13-14 ans et de 6-7 ans respectivement étaient :
    • Australie : - 0.39 % et - 0.21 %
    • Amérique Latine : + 0.32 % et + 0.07 %
    • Europe du Nord et de L’Est : + 0.26 % et + 0.05 %
    • Afrique : + 0.16 % et + 0.10 %
    • Amérique du Nord : + 0.12 %et + 0.32 %
    • Méditerranée Orientale : - 0.10 % et + 0.79 %
    • Asie – Pacifique : + 0.07 % et – 0.06 %
    • Continent Indien : + 0.02 % et + 0.06 %
  • On notait une réduction particulièrement marquée de la prévalence de symptômes courants d’asthme dans les pays anglophones (- 0.51 % et – 0.09 %).
  • Les mêmes constatations étaient observées pour les symptômes d’asthme sévère.
  • Cependant, le pourcentage d’enfants chez qui a été rapporté au moins un épisode d’asthme dans leur vie augmentait de 0.28 % par an dans le groupe 13-14 ans et de 0.18 % par ans dans le groupe 6-7 ans.

- Conclusion :

  • Ces résultats indiquent que les différences internationales de prévalence des symptômes d’asthme se sont réduites, en particulier dans le groupe 13-14 ans, avec une diminution de la prévalence dans les pays anglophones et l’Europe de l’Ouest, et une augmentation de la prévalence dans les régions où elle était basse auparavant.
  • Bien qu’il y ait eu peu de changement au niveau de la prévalence globale du symptôme « sifflements fréquents », le pourcentage d’enfants chez qui un asthme a été rapporté s’est accru, ceci reflétant probablement une meilleure prise de conscience de ce problème et / ou des changements dans les pratiques diagnostiques.
  • L’augmentation de la prévalence de symptômes d’asthme en Afrique, en Amérique latine et dans les régions de l’Asie indique que le fardeau global de l’asthme continue à monter, mais les différences globales de prévalence diminuent.

Cette immense étude de cohorte montre que les pays en voie de développement sont en train de nous rattraper dans le domaine de l’asthme.

Est-ce lié à aux changements environnementaux et aux modifications des habitudes de vie de ces pays ou à un meilleur dépistage de cette maladie ? La question reste posée.

La conclusion globale reste que l’asthme augmente en prévalence au niveau mondial, quelle que soient les raisons de cette augmentation. Les allergologues et les pneumologues sont loin d’être au chômage technique…