orl

À propos de orl

Articles

0 | ... | 110 | 120 | 130 | 140 | 150 | 160 | 170 | 180 | 190 | 200

  • Un nouveau bouleau très cool pour le nez des allergiques !

    24 octobre 2002, par Dr Stéphane Guez

    Il s’agit d’un travail qui s’inscrit dans une démarche actuellement menée par de nombreuses équipes pour mettre au point de nouveaux allergènes issus du génie génétique, permettant de conserver les propriétés immunologiques de ces allergènes sans en avoir les inconvénients, c’est à dire des allergènes ne pouvant plus se fixer sur les IgE. Ces nouveaux produits permettront une désensibilisation sans avoir le (...)

  • Allergie et mode de vie sicilien : la « famille », rien de tel pour lutter contre la rhinite !

    22 octobre 2002, par Dr Stéphane Guez

    Effectivement, cet article s’ajoute encore à ceux nombreux qui mettent en cause l’environnement microbien dans la survenue des allergies. La présence de germes favorise le développement d’un système immunitaire qui s’oppose à celui de l’allergique, et permet donc de diminuer la prévalence des maladies allergiques. Dans les familles nombreuses, l’incidence des rhumes chez les enfants est plus élevé et (...)

  • 7 % d’allergiques au latex à l’hôpital.

    17 octobre 2002, par Dr Isabelle Bossé

    Vivre à Palerme comporte sûrement plus de risques qu’ailleurs de se retrouver criblé de balles, mais pas plus ni moins de risques de se sensibiliser au latex. Les auteurs montrent une fois de plus l’intérêt des examens dans ce diagnostic : tests cutanés, dosage des Ig E spécifiques et test réaliste. Sachant que les réactions allergiques étaient toujours locales, et qu’un simple prurit au port de gants (...)

  • Polypose naso-sinusienne : liée à des superantigènes ?

    13 octobre 2002, par Dr Alain Thillay

    Les Allergologues rencontrent souvent des cas de PNS. Ils savent que même s’ils mettent en évidence une sensibilisation à des aéroallergènes classiques (pollens, acariens, épithélias animaux), l’immunothérapie spécifique n’apporte pas d’amélioration. Il existe un autre processus inflammatoire propre à la PNS qui évolue pour son propre compte. Cette mise au point évoque une possibilité pathogénique (...)

  • Rhinite à la farine : c’est pas du gâteau.

    11 octobre 2002, par Dr Jean-Charles Bonneau

    Que pensez des facteurs déclenchants d’une rhinite chez un apprenti ? Quand doit-on suspecter ou craindre le développement d’une pathologie professionnelle ? L’étude tente d’apporter des réponses ; l’atopie est sans doute un élément de risque majeur. Incidence et déterminants majeurs de la rhino-conjonctivite professionnelle chez les apprentis pâtissiers. : Gautrin D, Ghezzo H, Infante-Rivard C, Malo (...)

  • Le poumon commence bien au niveau du nez ! !

    10 octobre 2002, par Dr Stéphane Guez

    Les conclusions de cette étude sont claires : à partir du moment où il y a une allergie avec un terrain atopique, la rhinite et l’asthme ne sont que les 2 moyens d’expression d’une même pathologie. L’association entre les 2 est telle que le praticien doit dépister une atteinte lorsque c’est l’autre qui occupe le devant de la scène ; d’autre part une rhinite ne doit pas être négligée puisqu’ensuite peut (...)

  • Les soixante-huitards avaient raison, vivons dans la nature.

    3 octobre 2002, par Dr Alain Thillay

    Une publication de plus qui vient renforcer la théorie hygiéniste de la genèse de la maladie allergique. Nous sommes en interaction avec notre environnement. Nous dépendons de lui pour mûrir et cela à tous les niveaux. Dès la naissance, le système immunitaire a besoin de stimulations variées qui lui permettent de tolérer les allergènes. Il faut que nous vivions plus en adéquation avec dame nature. Et (...)

  • La toux c’est simple (du moins pour le médecin qui lui ne tousse pas….)

    2 octobre 2002, par Dr Stéphane Guez

    Cette revue générale permet de dédramatiser la prise en charge de la toux chronique de l’adulte, 3 causes : l’écoulement nasal postérieur, l’asthme et le reflux gastro-oesophagien représentent en effet les étiologies de la plupart des toux chroniques. 2 points sont intéressants : la nécessité d’un traitement énergique pour traiter chacune de ces causes, et la nécessité fréquente d’une combinaison (...)

  • Rhinites non allergiques à éosinophile ou sans éosinophiles : même anomalies de la vasomotricité.

    30 septembre 2002, par Dr Alain Thillay

    Les patients atteints de rhinite non allergique à éosinophile ou non à éosinophile présentent des réactivités cutanées anormales à divers agents vasomoteurs. Cette étude montre qu’il ne semble pas exister de différences significatives de ces réactivités cutanées entre ces deux groupes. Réactivité cutanée aux agents vasomoteurs dans la rhinite non allergique à éosinophile ou non à éosinophile. : Milosevic D, (...)

  • L’allergie : un facteur de risque des otites séro-muqueuses ?

    29 septembre 2002, par Dr Alain Thillay

    Le pourcentage de patients atteints de rhinite allergique correspond à celui de la population générale. Les études concernant les infections ORL chez l’enfant souffrant de rhinite allergique montrent surtout une gravité de ces infections, par exemple, ils font plus souvent des otites. Ces études montrent aussi qu’il n’existe pas de déficit immunitaire patent chez ces atopiques. Ces infections ORL (...)

0 | ... | 110 | 120 | 130 | 140 | 150 | 160 | 170 | 180 | 190 | 200


Pas encore abonné?


Archives

Accédez à toutes les archives classées mois par mois

09/2014 |