Actualités des allergies

Maladies allergiques : les actualités scientifiques

En images

Éditorial

Défections à répétition.

5 mars 2015, Dr Hervé Masson

Curieuse épidémie qui touche la population des patients, et pas seulement chez les allergiques.

Dans toutes les réunions de médecins et la presse médicale, le sujet revient en boucle : « Ça devient insupportable tous ces gens qui posent des lapins !  ».

En effet, aussi étrange que cela puisse paraître, plus on entend les malades se plaindre des délais à rallonge dans de multiples spécialités, plus le nombre de rendez-vous non honorés sans prévenir ne cesse de grandir.

Malgré la multiplication des outils divers et variés, impossible d’échapper au fléau. Dans mon cabinet les patients reçoivent un mail et un SMS deux jours avant le rendez-vous pour leur rappeler. Il n’y a pourtant pas de jour sans défection.

Dans certaines spécialités, on en est arrivé à l’artillerie lourde. Les patients doivent rappeler la veille du rendez-vous sinon on leur annule. Quelle lourdeur !

Le pire est que, lorsque l’on finit par voir un patient qui n’a pas prévenu, il n’a pas l’air de comprendre qu’il a pris la place de quelqu’un qui doit attendre plusieurs semaines, qui aurait fait n’importe quoi pour bénéficier de ce créneau. On est plus souvent confronté à un petit sourire condescendant.

La saison des pollens va arriver. Les jours de beau temps, les allergiques vont harceler les allergologues pour obtenir un rendez-vous rapide.

Patients, soyez respectueux de vos médecins et des gens qui souffrent comme vous. N’oubliez pas vos rendez-vous et prévenez en cas d’indisponibilité.

Ainsi, au moment où les pollens s’abattront sur les allergiques, les allergologues seront au maximum de leur disponibilité pour eux.


Derniers articles

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 3820

  • Atopy patch test alimentaire, c’est mieux en lyophilisat.

    30 avril, par Dr Alain Thillay
    L’allergie alimentaire dans sa forme digestive n’est pas de diagnostic aisé et nécessite le recours à des tests épicutanés de l’atopie (atopie patch test ou APT). Ces auteurs thaïlandais ont voulu préciser la valeur diagnostique de ces APT. Le but était, in fine, de limiter la pratique du test de provocation orale alimentaire en double-aveugle contre placebo, test exigeant en moyens et personnels. Les (...)
  • Modifier les gènes de l’allergie ? : possible avec le HN001 !

    29 avril, par Dr Stéphane Guez
    Dans ce travail, les auteurs ont étudié les effets de 2 probiotiques chez des enfants ayant un risque élevé de développer un eczéma ou une atopie. Seul le probiotique HN001 interagit positivement avec les gènes codant les récepteurs Toll-like, entraînant une diminution de ces risques et une amélioration des symptômes. Il s’agit d’une étude très intéressante car elle permet de faire un lien entre des (...)
  • Mesure des IgE spécifiques des aliments, ce n’est pas magique, c’est juste un outil diagnostique.

    28 avril, par Dr Alain Thillay
    Cette étude américaine a l’intérêt de montrer tout ce qu’il ne faut pas faire dans le cadre du diagnostic d’une allergie alimentaire. Dans ce service de consultations externes allergologiques à Dallas, les enfants suspects d’allergie alimentaire subissent d’emblée un panel d’IgE spécifiques des aliments couramment impliqués. A juste titre, ces chercheurs texans ont voulu évaluer la pertinence de cette (...)
  • Attention à la pré-éclampsie, votre enfant risque d’avoir de l’asthme…

    27 avril, par Dr Cécilia Nocent
    Il s’agit d’une étude épidémiologique pure réalisée par une équipe chinoise et danoise et publiée dans Pediatric Allergy and Immunology. Cette étude est réalisée par des statisticiens qui émettent une hypothèse et qui essayent de la démontrer en se basant sur un registre national (comme cela existe au Danemark). Les auteurs ont donc cherché s’il existait une relation entre pré-éclampsie pendant la (...)
  • Enfant asthmatique atopique, hyperréactif et naïf : NO !

    24 avril, par Dr Philippe Carré
    D’après les auteurs de cette étude rétrospective, c’est la première à montrer que le NOe est un marqueur de substitution prédisant l’hyperréactivité bronchique (HRB) à l’AMP chez des enfants d’âge scolaire avec un asthme naïf de corticoïdes, par rapport aux techniques classiques d’évaluation de l’HRB (test de provocation bronchique : TPB). L’avantage de la mesure du NOe réside dans sa simplicité d’utilisation, (...)
  • TPO avec de l’œuf pasteurisé : ce n’est pas jeter de la poudre aux yeux !!

    23 avril, par Dr Stéphane Guez
    Les auteurs ont recherché si les allergènes majeurs de l’œuf étaient bien conservés dans la poudre d’œuf de poule complet cru mais pasteurisé par rapport à l’œuf cru de poule. Les tests in vitro montrent une capacité intacte de liaison des IgE sériques d’enfants allergiques à ces protéines dans les 2 présentations d’œufs. Cette étude est très importante car en démontrant la persistance des protéines majeures (...)
  • Quand la biologie part en croisade contre les tests de réintroduction alimentaires !

    10 avril, par Dr Céline Palussière
    Les tests cutanés ou sanguins positifs dont on ne connaît pas la pertinence clinique sont fréquents. Chez les enfants notamment, la réalisation de bilans allergologiques larges met parfois en évidence des sensibilisations dont ont ne sait pas que faire. En ce qui concerne le blé, les manifestations clinique de l’allergie sont diverses, de la dermatite atopique au choc anaphylactique en passant par (...)
  • Après ça tout le monde sera pro-probiotiques.

    9 avril, par Dr Bertrand Lovato
    Cette étude taiwanaise est partie du principe que le rôle des probiotiques dans la DA n’était pas clairement établi. Les auteurs ont étudié le rôle d’une supplémentation en probiotiques (Lactobacillus paracasei et fermentum) sur un pool de 220 enfants atteints de DA de sévérité modérée à grave en se basant sur des scores cliniques, des dosages de biomarqueurs (double aveugle randomisée contre placébo) et (...)
  • Encourageant : plus d’asthmatiques, mais moins d’hospitalisations !

    De plus en plus d’enfants asthmatiques... et de moins en moins d’hospitalisations pour asthme ? La prévalence de l’asthme serait passée en Europe de 2% il y a une trentaine d’années à 8% actuellement. Les crises et exacerbations sont parfois difficiles à gérer, en particulier chez l’enfant, ce qui conduit à des admissions aux Urgence pour prise en charge. Cette étude Norvégienne fait toutefois le (...)
  • Métacholine ? Mannitol ? Kiff-Kiff ???

    7 avril, par Dr Cécilia Nocent
    Cette étude canadienne publiée dans Allergy s’intéresse aux tests de réactivité bronchique après exposition allergénique. Le test de référence est le test à la métacholine et il a été prouvé qu’une exposition allergénique diminue les valeurs obtenues lors d’un test à la métacholine (PC20) 3 heures et 24 heures après l’exposition. Les auteurs se sont intéressés à un autre test, le test au mannitol. Ils ont (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 3820


Alerte

Le retour de Dom peridone ou la malédiction du Motilium

Scandale sur le Motilium® ! Haro sur la Domperidone La revue Prescrire fait le buzz cette semaine à propos d’un médicament que tous les Français ont pris ou prendront une fois dans leur vie à l’occasion de nausées, reflux ou autre trouble peristaltique digestif. Ce médicament serait une abomination (...)

Alerte précédente

Encore un coup d’adrénaline ?

Un petit communiqué d’ALK, qui commercialise le Jext® dans la suite de nos soucis d’adrénaline en stylo auto-injectables : ALK a récemment identifié un défaut qualité de ses spécialités Jext®150 microgrammes et Jext®300 microgrammes au cours d’un contrôle de routine. Le défaut qualité identifié a pour (...)

Brèves

Rupture de stock des seringues d’Adrénaline : communique de l’ANSM

Depuis plusieurs mois, Anapen et Jext, spécialités à base d’adrénaline en auto-injecteur disponibles en France connaissent des tensions d’approvisionnement du fait de difficultés de production. Ces dernières ont été responsables de ruptures de stock répétées qui deviennent moins ponctuelles. Dans ce (...)

Analyse d’article : Immunothérapie spécifique à l’arachide

Analyse du Pr DA MONERET-VAUTRIN Université Lorraine Nancy de l’étude : Chin SJ, Vickery BP, Kulis MD, Kim EH, Varshney P, Steele P, Kamilaris J, Hiegel AM, Carlisle SK, Smith PB, Scurlock AM, Jones SM, Burks AW. Sublingual versus oral immunotherapy for peanut-allergic children : a retrospective (...)

To eat or not to eat ?

texte de Mme le Pr D.A. Moneret-Vautrin, reproduit ici avec son aimable autorisation FAAM Nice 7-9 février 2013 : To eat or not to eat ? Les industriels alimentaires sont toujours en recherche de nouvelles protéines à but alimentaire. Tout récemment, dans le numéro de novembre 2012 de Process (...)

Stylos d’adrénaline : mise au point de l’ANSM

Adrénaline en auto-injecteur : élargissement de l’offre thérapeutique et rappel de bon usage - Point d’information En France, comme dans certains pays européens, les seules spécialités à base d’adrénaline présentées dans un dispositif d’auto-injection jusqu’à présent disponibles sur le marché étaient (...)

Sur le net

annuaire des sites

Dossier : la mycose vaginale, symptômes, traitements et prévention

La mycose vaginale est une infection courante due à une perturbation de la flore vaginale. Si les épisodes de mycoses peuvent être fréquents chez la femme, ils sont la plupart du temps sans danger. Brûlures, démangeaisons, irritations : la gêne occasionnée n'en reste pas moins pénible au...

L’OMS et le HCR publient un nouveau guide sur la santé mentale dans les situations d’urgence humanitaire

Dans le monde, près de 80 millions de personnes subissent actuellement les conséquences de situations d’urgence humanitaire résultant de catastrophes naturelles et de conflits armés, comme en République centrafricaine, au Soudan du Sud, en République arabe syrienne, au Yémen et, plus récemment, au (...)

Une pompe à médicaments dans le cerveau

Une équipe internationale a développé une micropompe implantable dans le cerveau, qui pourrait délivrer des médicaments de façon ciblée. Grâce à ce dispositif, les chercheurs ont déjà réussi à stopper des crises d’épilepsie in vitro. Entretien avec Christophe Bernard, qui a dirigé son développement.

La société civile peut-elle influencer le développement des technologies ?

Conférence-débat Vendredi 8 mai 2015 19h-21h - ULB - Campus Solbosch - Salle H.2215 Entrée libre & gratuite Les technologies développées et utilisées dans une société obéissent à plusieurs dynamiques. Economique certainement, mais aussi scientifique, politique et sociale, dans un enchevêtrement (...)

La société civile peut-elle influencer le développement des technologies ?

Conférence-débat Vendredi 8 mai 2015 19h-21h - ULB - Campus Solbosch - Salle H.2215 Entrée libre & gratuite Les technologies développées et utilisées dans une société obéissent à plusieurs dynamiques. Economique certainement, mais aussi scientifique, politique et sociale, dans un enchevêtrement (...)

La société civile peut-elle influencer le développement des technologies ?

Conférence-débat Vendredi 8 mai 2015 19h-21h - ULB - Campus Solbosch - Salle H.2215 Entrée libre & gratuite Les technologies développées et utilisées dans une société obéissent à plusieurs dynamiques. Economique certainement, mais aussi scientifique, politique et sociale, dans un enchevêtrement (...)