Actualités des allergies

Maladies allergiques : les actualités scientifiques

En images

Éditorial

Campagne de l’EAACI sur l’allergie.

22 janvier 2015, Dr Hervé Masson

L’allergie est un problème de santé publique de proportion pandémique qui affecte plus de 150 millions de personnes en Europe.

Selon les experts, actuellement 1 enfant sur 3 a une allergie et on peut s’attendre à ce que la maladie affecte plus de 50% des Européens dans 10 ans.

Les maladies allergiques peuvent limiter les activités et abaisser la qualité de vie, en particulier quand le même individu souffre de plusieurs formes d’allergie.

En dehors de la souffrance individuelle, les maladies allergiques représentent un fardeau socioéconomique très élevé pour les patients et les familles.

Nikos Papadopoulos, Président de l’EAACI explique très bien le but de la campagne qui se déroulera en 2015 : "L’Académie européenne d’allergie et d’immunologie clinique (EAACI) a lancé une campagne de sensibilisation pour aider la société à mieux comprendre comment les personnes souffrant d’allergies se sentent, comment elles impactent leur qualité de vie. Elle veut montrer la gravité et le coût de ces maladies et qu’il est important de diagnostiquer tôt et de mieux gérer cette maladie".

Vous pourrez découvrir les détails de cette campagne lancée en juin 2014 sur le site http://www.bewareofallergy.com/

Espérons que les instances politiques européennes prendront conscience des enjeux en terme de santé publique et que cela permettra de développer de nouveaux moyens de lutte contre cette pandémie.


Derniers articles

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 3760

  • Chat oui, rat non.

    21 janvier, par Dr Céline Palussière
    Selon les études, les données sont parfois contradictoires pour savoir si avoir un animal familier constitue un facteur de risque ou de protection vis à vis de la survenue de pathologies atopiques. Cet articles repose sur les données d’une étude de cohorte portant sur près de 4000 enfants britanniques. Leur statut atopique et l’asthme étaient analysés en fonction de la possession ou non d’animal (...)
  • Dermatite atopique précoce, un risque d’allergie alimentaire ?

    20 janvier, par Dr Alain Thillay
    L’eczéma du nourrisson et l’allergie alimentaire font partie du cortège des maladies allergiques IgE dépendantes que l’on retrouve souvent associés dès le plus jeune âge. Si nombre d’études suggèrent fortement un lien entre ces deux pathologies, cette étude australienne cherche à montrer ce lien de façon plus pertinente dans une population générale de nourrissons (n=4453) en faisant la preuve de l’allergie (...)
  • L’utilisation d’antibiotiques pendant la grossesse est-elle délétère pour les bronches des enfants ?

    19 janvier, par Dr Philippe Carré
    Dans cette large étude finlandaise de population d’enfants selon la méthode des cas-contrôles (6690 paires appariées), relative à l’utilisation prénatale et post-natale d’antibiotiques, il a été montré que : l’exposition aux antibiotiques, que ce soit par la mère avant la naissance ou les enfants au cours de leur première année de vie, était associée à un risque accru d’asthme, selon une relation (...)
  • Avoir un taux faible de cholestérol n’est pas bon pour les asthmatiques.

    15 janvier, par Dr Philippe Carré
    Des études récentes suggèrent le rôle potentiel du HDL-C dans la pathogénie de l’asthme pédiatrique, ou au moins leur coexistence dans le jeune âge. Les auteurs ont exploré dans cette étude de cohorte de 851 enfants l’association entre l’asthme et le taux de HDL-C à l’âge de 16 à 18 ans par rapport aux taux à l’âge de 11-12 ans, ainsi que les caractères phénotypiques qui sont associés à un taux de HDL-C bas. (...)
  • Les cacahuètes chimiques c’est bien meilleur !

    14 janvier, par Dr Bertrand Lovato
    Cette étude d’une équipe néerlandaise partait du principe qu’en utilisant une conglutine (Ara h2, albumine 2S) modifiée chimiquement pour l’utiliser en immunothérapie allergénique chez les patients allergiques à l’arachide permettrait de réduire les effets indésirables de ce traitement. Chez des patients allergiques à l’arachide, il a été étudié le taux d’IgE, d’IgG1, d’IgG4, la prolifération et (...)
  • Attention aux erreurs d’aiguillage dans l’allergie médicamenteuse : un train peut en cacher un autre.

    13 janvier, par Dr Philippe Carré
    Le LYS a des effets bactéricides puissants, et l’œuf (qui contient 1 à 3g de LYS/l) est une source principale de LYS utilisée à cet effet dans l’alimentation et l’industrie pharmaceutique ; mais l’œuf est aussi une cause fréquente d’allergie alimentaire chez l’enfant, le LYS étant un des allergènes majeurs (Gal d 4), avec une fréquence de sensibilisation de plus de 35% chez les sujets ayant une (...)
  • Kaline Kakaline Kalicrèine : l’angioedème héréditaire se met à la mode russe !!

    12 janvier, par Dr Stéphane Guez
    Les auteurs ont cherché un test biologique qui pourrait permettre de distinguer les patients ayant des formes graves sur le plan clinique d’une maladie rare, l’angioedème héréditaire par déficit en inhibiteur de la C1 estérase (pondéral ou fonctionnel). Des marqueurs ayant une bonne sensibilité ont été identifiés. Il s’agit d’un travail de recherche fait par l’équipe qui a identifié et décrit cette (...)
  • Comment on fait, pour choisir une désensibilisation ?

    9 janvier, par Dr Céline Palussière
    Plus de 70% des patients souffrant d’allergie respiratoire sont polysensibilisés. Pour ces patients, le choix de l’immunothérapie allergénique peut être compliquée. La pertinence clinique doit être établie pour chaque source allergénique pour un patient donné, dans son environnement propre. Cette étude espagnole est un recueil des pratiques d’une soixantaine d’allergologues dans la prise en charge de (...)
  • DA+MAI : l’association inattendue ?

    8 janvier, par Dr Alain Thillay
    Les maladies de l’atopie et les maladies autoimmunes, sur le plan dysimmunitaire, se situent dans le même paradigme de la balance Th1/Th2. Il y a un peu plus d’une dizaine d’années, il était de bon temps de dire que les MAI étaient en rapport avec un déséquilibre en faveur de Th1, et, qu’à l’inverse, les maladies atopiques relevaient d’un déséquilibre en faveur de Th2. Tout cela s’inscrivant dans la (...)
  • Comment prédire la survenue d’un asthme chez un rhinitique allergique ?

    7 janvier, par Dr Cécilia Nocent
    La prédiction du risque de développer un asthme chez un sujet présentant une rhinite allergique est un souhait qui habite chaque médecin mais pour l’instant, rien n’est démontré alors que la relation asthme allergique – RA est majeure. Cet article venant d’une équipe allemande et publié dans Clinical and Experimental Allergy s’intéresse à cette question. Les auteurs ont essayé de retrouver des facteurs (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 3760


Alerte

Le retour de Dom peridone ou la malédiction du Motilium

Scandale sur le Motilium® ! Haro sur la Domperidone La revue Prescrire fait le buzz cette semaine à propos d’un médicament que tous les Français ont pris ou prendront une fois dans leur vie à l’occasion de nausées, reflux ou autre trouble peristaltique digestif. Ce médicament serait une abomination (...)

Alerte précédente

Encore un coup d’adrénaline ?

Un petit communiqué d’ALK, qui commercialise le Jext® dans la suite de nos soucis d’adrénaline en stylo auto-injectables : ALK a récemment identifié un défaut qualité de ses spécialités Jext®150 microgrammes et Jext®300 microgrammes au cours d’un contrôle de routine. Le défaut qualité identifié a pour (...)

Brèves

Rupture de stock des seringues d’Adrénaline : communique de l’ANSM

Depuis plusieurs mois, Anapen et Jext, spécialités à base d’adrénaline en auto-injecteur disponibles en France connaissent des tensions d’approvisionnement du fait de difficultés de production. Ces dernières ont été responsables de ruptures de stock répétées qui deviennent moins ponctuelles. Dans ce (...)

Analyse d’article : Immunothérapie spécifique à l’arachide

Analyse du Pr DA MONERET-VAUTRIN Université Lorraine Nancy de l’étude : Chin SJ, Vickery BP, Kulis MD, Kim EH, Varshney P, Steele P, Kamilaris J, Hiegel AM, Carlisle SK, Smith PB, Scurlock AM, Jones SM, Burks AW. Sublingual versus oral immunotherapy for peanut-allergic children : a retrospective (...)

To eat or not to eat ?

texte de Mme le Pr D.A. Moneret-Vautrin, reproduit ici avec son aimable autorisation FAAM Nice 7-9 février 2013 : To eat or not to eat ? Les industriels alimentaires sont toujours en recherche de nouvelles protéines à but alimentaire. Tout récemment, dans le numéro de novembre 2012 de Process (...)

Stylos d’adrénaline : mise au point de l’ANSM

Adrénaline en auto-injecteur : élargissement de l’offre thérapeutique et rappel de bon usage - Point d’information En France, comme dans certains pays européens, les seules spécialités à base d’adrénaline présentées dans un dispositif d’auto-injection jusqu’à présent disponibles sur le marché étaient (...)

Sur le net

annuaire des sites

Les énormes chiffres des petites bactéries

Invisibles à l'œil nu mais omniprésentes dans notre environnement, les bactéries peuplent aussi notre intestin et notre bouche, représentant à elles seules plus de cellules que notre organisme. Zoom sur quelques chiffres qui décrivent l'immensité du monde bactérien.

Dossier : les faiblesses du cerveau qui en dévoilent le fonctionnement

Les spécialistes du cerveau rencontrent régulièrement des personnes aux symptômes inquiétants, surprenants, souvent inexpliqués. Pour poser ses diagnostics, le neurologue mène enquêtes médicales et scientifiques avec perspicacité. Un voyage surprenant dans les recoins du cerveau.

Bisphenol A : l'Europe, à la botte de l'industrie chimique, nie l'évidence !

Alors que de plus en plus d'études dénoncent les effets secondaires du Bisphenol A sur la santé de la population (voir ici pour une liste d'articles allant dans ce sens et ici pour une des études les plus poussées en la matière) cet antioxydant et plastifiant, perturbateur endocrinien avéré, vient (...)

Bisphenol A : l'Europe, à la botte de l'industrie chimique, nie l'évidence !

Alors que de plus en plus d'études dénoncent les effets secondaires du Bisphenol A sur la santé de la population (voir ici pour une liste d'articles allant dans ce sens et ici pour une des études les plus poussées en la matière) cet antioxydant et plastifiant, perturbateur endocrinien avéré, vient (...)

Bisphenol A : l'Europe, à la botte de l'industrie chimique, nie l'évidence !

Alors que de plus en plus d'études dénoncent les effets secondaires du Bisphenol A sur la santé de la population (voir ici pour une liste d'articles allant dans ce sens et ici pour une des études les plus poussées en la matière) cet antioxydant et plastifiant, perturbateur endocrinien avéré, vient (...)

Bisphenol A : l'Europe, à la botte de l'industrie chimique, nie l'évidence !

Alors que de plus en plus d'études dénoncent les effets secondaires du Bisphenol A sur la santé de la population (voir ici pour une liste d'articles allant dans ce sens et ici pour une des études les plus poussées en la matière) cet antioxydant et plastifiant, perturbateur endocrinien avéré, vient (...)