Actualités des allergies

Maladies allergiques : les actualités scientifiques

En images

Éditorial

Défections à répétition.

5 mars 2015, Dr Hervé Masson

Curieuse épidémie qui touche la population des patients, et pas seulement chez les allergiques.

Dans toutes les réunions de médecins et la presse médicale, le sujet revient en boucle : « Ça devient insupportable tous ces gens qui posent des lapins !  ».

En effet, aussi étrange que cela puisse paraître, plus on entend les malades se plaindre des délais à rallonge dans de multiples spécialités, plus le nombre de rendez-vous non honorés sans prévenir ne cesse de grandir.

Malgré la multiplication des outils divers et variés, impossible d’échapper au fléau. Dans mon cabinet les patients reçoivent un mail et un SMS deux jours avant le rendez-vous pour leur rappeler. Il n’y a pourtant pas de jour sans défection.

Dans certaines spécialités, on en est arrivé à l’artillerie lourde. Les patients doivent rappeler la veille du rendez-vous sinon on leur annule. Quelle lourdeur !

Le pire est que, lorsque l’on finit par voir un patient qui n’a pas prévenu, il n’a pas l’air de comprendre qu’il a pris la place de quelqu’un qui doit attendre plusieurs semaines, qui aurait fait n’importe quoi pour bénéficier de ce créneau. On est plus souvent confronté à un petit sourire condescendant.

La saison des pollens va arriver. Les jours de beau temps, les allergiques vont harceler les allergologues pour obtenir un rendez-vous rapide.

Patients, soyez respectueux de vos médecins et des gens qui souffrent comme vous. N’oubliez pas vos rendez-vous et prévenez en cas d’indisponibilité.

Ainsi, au moment où les pollens s’abattront sur les allergiques, les allergologues seront au maximum de leur disponibilité pour eux.


Derniers articles

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 3790

  • Eradiquez l’Helico, il en restera toujours des traces cutanées !!!

    5 mars, par Dr Alain Thillay
    L’infection à Helicobacter pylori est l’une des plus fréquentes chez l’homme. Cette bactérie est retrouvée au niveau de l’estomac. Il a été démontré qu’elle était responsable d’ulcère stomacal. Depuis quelques années, des moyens de diagnostic fiables ont été développés comme la détection d’antigènes d’H. pylori dans les selles ou le test respiratoire à l’urée. Nombre d’études ont suggéré l’implication (...)
  • Les acariens raffolent de l’Ascaris chez les asthmatiques.

    4 mars, par Dr Philippe Carré
    Cette étude réalisée en Colombie (pays à forte prévalence d’infections à helminthes) a évalué l’hypothèse que les allergènes croisés de l’Ascaris et des acariens sont impliqués dans l’association entre la sensibilisation IgE à l’Ascaris et l’asthme. A cet effet, les auteurs ont réalisé une étude cas-contrôle de 356 sujets asthmatiques et 435 sujets indemnes d’asthme, en comparant les taux sériques d’IgE (...)
  • Les allergologues rendent-ils vraiment leurs patients plus zen ?

    Spontanément, on penserait plutôt qu’une prise en charge en allergologie, en cas de suspicion d’allergie ou intolérance alimentaire, permet une prise en charge appropriée et une baisse du niveau d’anxiété. Cette étude a comparé les résultats de score de Qualité de vie liée à la santé chez des enfants ayant une suspicion d’allergie ou une allergie/intolérance prouvée par un médecin. Les scores obtenus sont (...)
  • Scandale autour de l’allergie à l’œuf : le biologiste ferait mieux que l’allergologue !!

    2 mars, par Dr Stéphane Guez
    Les auteurs ont étudié l’intérêt des composants allergéniques dans le diagnostic précis d’allergie à l’œuf. Ils démontrent que les dosages d’IgE vis-à-vis de l’ovalbumine et de l’ovomucoïde permettent de faire la distinction entre allergique et tolérants, et entre allergique à l’œuf cru et allergique à la fois à l’œuf cru et cuit. Ce travail vient confirmer les résultats de nombreuses études concordantes qui (...)
  • La rhinite virale précoce est-elle allergisante plus tard ?

    27 février, par Dr Philippe Carré
    Cette étude, réalisée chez 1237 enfants suivis de la naissance jusqu’à l’âge de 18 mois, visait à mieux comprendre les liens entre la rhinite et les autres manifestations atopiques ainsi que le rôle des infections virales. La prévalence de la rhinite, définie selon une durée d’au moins 2 semaines, était supérieure à 21% ; l’existence d’une rhinite prolongée ou récurrente (définie comme ayant une durée d’au (...)
  • Attention une isothiazolinone peut en cacher une autre !

    26 février, par Dr Alain Thillay
    Comme en France, comme dans les Iles Britanniques, dans le cadre du diagnostic étiologique des eczémas de contact de la face, les batteries standards respectives sont pourvues d’un conservateur appelé KATHON. Celui-ci est en fait un mélange d’isothiazolinones, le méthylchloroisothiazolinone (MCI) et le méthylisothiazolinone (MI). Ce KATHON est présent dans de nombreux produits cosmétiques mais aussi (...)
  • Et si on pouvait commencer les désensibilisations plus tôt ????

    25 février, par Dr Cécilia Nocent
    Cette étude autrichienne, publiée dans Pediatric Allergy and Immunology s’intéresse à la désensibilisation sub-linguale chez des enfants âgés de 2 à 5 ans soit avant l’âge de prescription habituelle de la SLIT. Effectivement il est de rigueur de ne pas commencer de désensibilisation avant l’âge de 5 ans. Cependant en patientelle, nous sommes parfois tenter de commencer plus tôt. Cependant, est ce sûr pour (...)
  • Magnésium ou pas dans les bronches, il faut attendre que l’asthme s’améliore.

    24 février, par Dr Philippe Carré
    Cette étude montre que chez 191 enfants (2 à 14 ans) ayant une crise d’asthme modérée ou sévère et traités par trois nébulisations successives de sulfate de magnésium (dose totale de 800 mg), faites après trois nébulisations d’albuterol et d’ipratropium avec de la méthylprednisolone IV, il n’y a pas d’amélioration du temps de prise en charge médicale avant la sortie de l’hôpital, ni d’autre paramètre clinique (...)
  • Un nouveau traitement des allergies alimentaires : modifier les intestins !!

    23 février, par Dr Stéphane Guez
    Dans cette étude expérimentale les auteurs ont étudié les effets de l’association de divers oligosaccharides non digestibles sur la réponse immunologique intestinale aux allergènes chez la souris. Les chaînes complexes diminuent les manifestations allergiques avec des effets immunologiques différents selon le segment intestinal. Ce travail ouvre une nouvelle voie de compréhension dans le (...)
  • Attention aux adolescents siffleurs tardifs : la vie est dure pour eux.

    20 février, par Dr Philippe Carré
    L’analyse de ces deux grandes études prospectives de cohortes, couvrant différentes tranches d’âge, montre que chez les adolescents les plus âgés, les sifflements à début tardif, et à un moindre degré les sifflements transitoires précoces, mais pas les sifflements persistants, étaient associés à une diminution des caractères psychosociaux. Concernant les plus jeunes, il y avait seulement l’indication en (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 3790


Alerte

Le retour de Dom peridone ou la malédiction du Motilium

Scandale sur le Motilium® ! Haro sur la Domperidone La revue Prescrire fait le buzz cette semaine à propos d’un médicament que tous les Français ont pris ou prendront une fois dans leur vie à l’occasion de nausées, reflux ou autre trouble peristaltique digestif. Ce médicament serait une abomination (...)

Alerte précédente

Encore un coup d’adrénaline ?

Un petit communiqué d’ALK, qui commercialise le Jext® dans la suite de nos soucis d’adrénaline en stylo auto-injectables : ALK a récemment identifié un défaut qualité de ses spécialités Jext®150 microgrammes et Jext®300 microgrammes au cours d’un contrôle de routine. Le défaut qualité identifié a pour (...)

Brèves

Rupture de stock des seringues d’Adrénaline : communique de l’ANSM

Depuis plusieurs mois, Anapen et Jext, spécialités à base d’adrénaline en auto-injecteur disponibles en France connaissent des tensions d’approvisionnement du fait de difficultés de production. Ces dernières ont été responsables de ruptures de stock répétées qui deviennent moins ponctuelles. Dans ce (...)

Analyse d’article : Immunothérapie spécifique à l’arachide

Analyse du Pr DA MONERET-VAUTRIN Université Lorraine Nancy de l’étude : Chin SJ, Vickery BP, Kulis MD, Kim EH, Varshney P, Steele P, Kamilaris J, Hiegel AM, Carlisle SK, Smith PB, Scurlock AM, Jones SM, Burks AW. Sublingual versus oral immunotherapy for peanut-allergic children : a retrospective (...)

To eat or not to eat ?

texte de Mme le Pr D.A. Moneret-Vautrin, reproduit ici avec son aimable autorisation FAAM Nice 7-9 février 2013 : To eat or not to eat ? Les industriels alimentaires sont toujours en recherche de nouvelles protéines à but alimentaire. Tout récemment, dans le numéro de novembre 2012 de Process (...)

Stylos d’adrénaline : mise au point de l’ANSM

Adrénaline en auto-injecteur : élargissement de l’offre thérapeutique et rappel de bon usage - Point d’information En France, comme dans certains pays européens, les seules spécialités à base d’adrénaline présentées dans un dispositif d’auto-injection jusqu’à présent disponibles sur le marché étaient (...)

Sur le net

annuaire des sites

Virus du Sida : certaines souches proviendraient de gorilles

Deux des quatre variantes du virus du Sida proviennent de gorilles du sud-ouest du Cameroun, selon une équipe internationale de chercheurs. Grâce à cette découverte les origines de toutes les souches virales de l'infection chez l'Homme sont désormais élucidées.

Un essai clinique pour tester l'efficacité d’un vaccin contre Ebola prêt à commencer en Guinée

Sur la base des données prometteuses obtenues dans les essais cliniques fin 2014, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) avec le ministère de la Santé de la Guinée, Médecins Sans Frontières (MSF), Epicentre et l'Institut norvégien de santé publique (INSP) vont lancer un essai de phase 3 en Guinée le (...)

En bref : le tabagisme tue plus que prévu

Aux États-Unis, le tabac provoquerait officiellement plus de 480.000 décès par an. Mais ce nombre pourrait être sous-estimé. D’après des chercheurs de l’American Cancer Society, le tabagisme serait en effet lié à davantage de pathologies que les seules prises en compte jusqu’à présent.

Le virus Ebola sera-t-il combattu par une liane asiatique ?

La tétrandrine est un alcaloïde extrait de la racine de Stephania tetrandra, une plante originaire d'Asie. Elle inhiberait l'infection in vitro d'Ebola et préviendrait ainsi la maladie chez la souris. Cette petite molécule cible des canaux calcium qui sont nécessaires à l’infection par le virus.

L'environnement en Europe : un bilan très mitigé !

L'Agence européenne pour l'environnement (AEE) vient, ce mardi, de publier son rapport quinquennal sur l'état de l'environnement en Europe. Si, comme il se doit, beaucoup soulignent que les politiques européennes sur l'environnement et le climat ont produit des résultats substantiels, améliorant (...)

L'environnement en Europe : un bilan très mitigé !

L'Agence européenne pour l'environnement (AEE) vient, ce mardi, de publier son rapport quinquennal sur l'état de l'environnement en Europe. Si, comme il se doit, beaucoup soulignent que les politiques européennes sur l'environnement et le climat ont produit des résultats substantiels, améliorant (...)