En bref... : Les asthmatiques timbrés ?

par le Dr Philippe Auriol

9 août 2003

Ah ben ça alors ! Voilà une nouvelle que je n’attendais pas, elle nous vient de la société Japonaise Nexmed.

Cette société propose un certain nombre de crèmes, patchs et thérapeutiques topiques dites "prospectives" : donc pour notre future pratique médicale.

Voici un communiqué de presse un peu surprenant : la société Nexmed envisage donc d’utiliser son système de patch transdermique (ce que nous autres français appelions un "timbre" autrefois) pour traiter les asthmatiques.

Un produit traitant de l’asthme "off-patent" diffuserait ainsi chez nos asthmatiques les traitant sur une journée.

Bon, pour l’asthme il y a d’actuellement commercialisés les corticoïdes, les bêtas 2 longs, les anti-leucotriènes de non commercialisé mais qui pourrait être utile les anti-phosphodiestérases...

Je ne vois pas comment quelqu’un oserait utiliser de cette manière un des deux premiers, reste les autres...

À suivre : restez scotchés devant votre écran ;-)

Source

Nexmed

référence :

http://www.allergique.org/breve290.html

partager partager


Dans la même rubrique

Comment se faire un sang d’encre à propos de l’âge de survenue des premières règles..., Dr Hervé Couteaux
Ah ! Docteur, c’est pas étonnant qu’il soit allergique, avec toute cette pollution ! Mais non chère Madame, tout ceci n’est que la conséquence de l’âge précoce auquel vos premières (...)
L’allergie n’est pas raciste : le petit brésilien atopique n’est pas différent du petit français allergique. , Dr Stéphane Guez
Depuis plusieurs années maintenant des notions ne sont plus remises en question sur le développement du terrain atopique en particulier chez l’enfant. Mais ces données sont-elles (...)
Désensibilisation : la quête du Graal n’est plus une utopie..., Dr Stéphane Guez
Pouvoir disposer d’un produit de désensibilisation à la fois efficace c’est à dire entraînant une réponse TH1 et diminuant ou annulant la réponse TH2 à l’allergène, et cela sans (...)
Pourquoi l’asthmatique se priverait ? Fumer ou pas ne changerait rien à l’inflammation bronchique…, Dr Stéphane Guez
Effets de l’arrêt du tabac sur l’inflammation des voies respiratoires chez les jeunes asthmatiques. : C. G. Westergaard, C. Porsbjerg, V. Backer. dans Clinical & (...)
Le test d’activation des basophiles n’a pas complètement agonisé., Dr Philippe Carré
Les réactions d’intolérance aux médicaments sont fréquentes. Leurs mécanismes sont multiples, d’où l’importance de différencier les réactions immédiates d’origine immunologique des (...)

Pas encore abonné? -> Les articles de plus d'un an sont accessibles sans abonnement


Toutes les archives

Accédez à toutes les archives classées mois par mois

03/2015 |