En bref... : Faut-il traiter l’asthme de la Boulangère ?

par le Dr Philippe Auriol

7 juin 2004

Une nouvelle provoque émoi et discussion dans le monde du cyclisme : le leader Espagnol de l’équipe Brioches la Boulangère, Joseba Beloki réclame à être traité à la cortisone comme ses collègues asthmatiques des autres équipes.

Devant le refus du médecin de son équipe de le traiter comme il en à l’habitude depuis son enfance il annonce qu’il ne restera certainement pas dans cette équipe l’an prochain.

Le médecin s’explique sur tous les médias disponibles pour dire que certes Joseba Beloki est bien allergique mais que son asthme ne nécessite pas de prise de corticoïdes.

Bref, il y a plusieurs leçons à retenir de ce différent sportivo-médiatique :
- Le traitement de fond de la maladie asthmatique : c’est aujourd’hui encore, la corticothérapie inhalée. (Joseba Beloki a raison)
- Il est possible de faire ponctuellement une crise d’asthme sans avoir nécessairement besoin d’une corticothérapie inhalée au long cours. (le Dr Pierre-Yves Mathé a raison)
- A prendre trop de Brioches chez la Boulangère on risque l’obésité et elle est un facteur d’aggravation de l’asthme : Joseba Beloki a sûrement raison de vouloir quitter la Briocherie pour éviter les pesanteurs qui pourraient aggraver son asthme ;-)

Une polémique qui sort du cadre du cyclisme pour déborder un pneu en allergologie.

Source

Asthme et cyclisme : polémique

référence :

http://www.allergique.org/breve405.html

partager partager


Dans la même rubrique

Rhinite gravidique : le bon sens auprès de l’infirmière !, Dr Alain Thillay
Il s’agit d’un article américain qui est destiné au personnel infirmier dans le but de prévenir l’usage de vasoconstricteurs nasaux chez les femmes atteintes de rhinite gravidique. (...)
Des allergènes modifiés de pollens, une nouveauté à retenir., Dr Isabelle Bossé
Ces auteurs ont essayé d’améliorer les résultats obtenus par une immunothérapie aux pollens de dactyle et d’olivier, tant sur le plan symptomatique, médicamenteux que de la qualité (...)
Lèvres en feu au royaume de sa gracieuse majesté..., Dr Christian Debavelaere
L’exploration des chéilites allergiques est complexe et délicate, souvent chronique. Aux facteurs allergiques s’associent des facteurs irritatifs, le préjudice fonctionnel et (...)
Les poissonniers font le bonheur des asthmatiques., Dr Philippe Carré
L’absorption régulière de poisson et d’huile de poisson pourrait être bénéfique dans l’asthme et les maladies allergiques. Mais plusieurs études ont montré des résultats (...)
Patchs, ROATs et nickel : une histoire de seuil… , Dr Geneviève DEMONET
Une équipe danoise s’est intéressée au seuil déclenchant une réaction au nickel chez l’allergique à ce métal, à la fois lors d’un patch-test et d’un ROAT. La comparaison entre les deux (...)

Pas encore abonné? -> Les articles de plus d'un an sont accessibles sans abonnement


Toutes les archives

Accédez à toutes les archives classées mois par mois

03/2015 |