En bref... : Faut-il traiter l’asthme de la Boulangère ?

par le Dr Philippe Auriol

7 juin 2004

Une nouvelle provoque émoi et discussion dans le monde du cyclisme : le leader Espagnol de l’équipe Brioches la Boulangère, Joseba Beloki réclame à être traité à la cortisone comme ses collègues asthmatiques des autres équipes.

Devant le refus du médecin de son équipe de le traiter comme il en à l’habitude depuis son enfance il annonce qu’il ne restera certainement pas dans cette équipe l’an prochain.

Le médecin s’explique sur tous les médias disponibles pour dire que certes Joseba Beloki est bien allergique mais que son asthme ne nécessite pas de prise de corticoïdes.

Bref, il y a plusieurs leçons à retenir de ce différent sportivo-médiatique :
- Le traitement de fond de la maladie asthmatique : c’est aujourd’hui encore, la corticothérapie inhalée. (Joseba Beloki a raison)
- Il est possible de faire ponctuellement une crise d’asthme sans avoir nécessairement besoin d’une corticothérapie inhalée au long cours. (le Dr Pierre-Yves Mathé a raison)
- A prendre trop de Brioches chez la Boulangère on risque l’obésité et elle est un facteur d’aggravation de l’asthme : Joseba Beloki a sûrement raison de vouloir quitter la Briocherie pour éviter les pesanteurs qui pourraient aggraver son asthme ;-)

Une polémique qui sort du cadre du cyclisme pour déborder un pneu en allergologie.

Source

Asthme et cyclisme : polémique

référence :

http://www.allergique.org/breve405.html

partager partager


Dans la même rubrique

C’est vraiment risqué de naître !, Dr Alain Thillay
Il a déjà été suggéré que des facteurs de risque périnataux ont un retentissement sur l’état respiratoire à l’âge adulte. Ici, les auteurs ont tenté d’identifier ces facteurs de risque (...)
Le condensat exhalé, un plus dans l’évaluation des enfants asthmatiques ?, Dr Arnaud Scherpereel
L’intérêt de la réalisation de condensats exhalés, méthode non invasive d’échantillonnage des secrétions des voies aériennes, est ici discuté dans l’asthme de l’enfant au travers de (...)
In vitro veritas !, Dr Hervé Couteaux
La standardisation des extraits allergéniques souffre du décalage entre les soupes allergéniques que nous utilisons en thérapeutique et le niveau moléculaire de connaissance des (...)
Monsieur Paul N. d’Olivier et Madame Pichia Pastoris sont heureux de vous annoncer la venue au monde allergologique du petit 135 Δ 10., Dr Hervé Couteaux
Après la pariétaire et les Poacées, l’olivier représente la troisième cause de pollinose en zone Méditerranéenne. Plus de 70% des allergiques au pollen d’Olivier reconnaissent Ole e (...)
Rôle du bon « gras » chez le nourrisson à haut risque d’atopie., Dr Alain Thillay
Les acides gras essentiels (oméga-6) ont été proposés comme traitement adjuvant de la dermatite atopique car des études suggèrent une corrélation entre leur déficit et l’apparition (...)

Pas encore abonné? -> Les articles de plus d'un an sont accessibles sans abonnement


Archives

Accédez à toutes les archives classées mois par mois

06/2014 |