En images
Corticoïdes inhalés et croissance : faut pas pousser !

Corticoïdes inhalés et croissance : faut pas pousser !


L’influence des corticoïdes inhalés sur la croissance pubertaire et la taille finale chez les enfants asthmatiques. : Chiara De Leonibus1,*, Marina Attanasi1, Zane Roze2, Benedetta Martin1, Maria Loredana Marcovecchio1,3, Sabrina Di Pillo1, (...)

lire la suite

Rubrique maladies

L’allergie est une atteinte du système immunitaire. La réaction allergique peut toucher de nombreux organes et, ainsi , être responsable de nombreuses maladies. Conjonctivite, rhinite, asthme, eczéma, urticaire, troubles digestifs sont les manifestations les plus fréquentes. En soignant la cause (l’allergie) et non pas seulement les symptômes (la maladie), l’allergologue agit sur le « long terme ».

Derniers articles maladies

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 2034
article du 24 02 2016 par Dr Philippe Carré

La famille des « alarmines » débarque dans l’asthme : dîtes 33 !

L’IL-33 est un médiateur de découverte récente, par une équipe française (Girard, 2003), qui fait partie de la famille des cytokines IL-1, et qui module à la fois les réponses inflammatoires et les réponses immunes de type TH2. Cette protéine, stockée dans les vaisseaux sanguins, les poumons, la peau ou l’intestin n’est libérée qu’en cas de dommage cellulaire, sous forme tronquée. Elle agit comme un (...)
lire la suite 1006 lectures

article du 15 02 2016 par Dr Cécilia Nocent

Ecoutez votre adolescent : s’il considère son traitement stigmatisant… il ne le fait pas !!!

Comment des adolescents allergiques alimentaires devant avoir toujours avec eux un stylo auto-injecteur d’adrénaline vivent-ils cette contrainte ? Et leurs parents ? Cette étude néerlandaise publiée dans Pediatric Allergy and Immunology s’intéresse à cette question. En effet, nous savons faire le diagnostic d’allergie alimentaire, nous connaissons des critères de gravité et n’hésitons pas à prescrire (...)
lire la suite 4392 lectures

article du 10 02 2016 par Dr Stéphane Guez

Trop fort, le dermato comme le fibroscope voit les bronches à travers la peau !!

Dans ce travail prospectif portant sur une étude de cohorte de mères d’enfants suivis avant la naissance, les auteurs ont recherché les facteurs de risque de développement d’une bronchiolite sévère durant l’enfance. La DA est un facteur de risque élevé indépendant des autres facteurs de risque connus. Ce travail a surtout l’intérêt de confirmer des données sur les facteurs de risque de bronchiolite (...)
lire la suite 861 lectures

article du 5 02 2016 par Dr Stéphane Guez

Les épidémiologistes accros du sexe : les bébés sont surpris !

Les auteurs ont étudié les corrélations entre les prick-tests, les IgEs spécifiques et le fait d’avoir de l’asthme ou de sifflements bronchiques. Il y a des différences de selon l’âge et le sexe en particulier chez les garçons mais avant l’âge de 11ans. Les auteurs proposent de revoir les valeurs seuils de positivité des PT et des IgEs. Cet article pose plusieurs problèmes sur le plan méthodologique et (...)
lire la suite 728 lectures

article du 3 02 2016 par Dr Cécilia Nocent

Et si le dosage des IgE spécifiques dans l’allergie au venin d’hyménoptères ne servait à rien ???

Cette étude italienne parue dans la revue « Clinical And Molecular Allergy » s’intéresse à une question que tous les allergologues pratiquant l’immunothérapie spécifique aux hyménoptères se posent : peut-on suivre l’efficacité de notre traitement et même décider de son interruption sur l’évolution de la valeur des IgE spécifiques ? Cette étude est certes rétrospective mais concernent 232 allergiques à la (...)
lire la suite 1045 lectures

article du 2 02 2016 par Dr Philippe Carré

Pour prédire l’efficacité d’une immunothérapie orale, Il suffit de doser avant la bonne immunoglobuline.

Le but de cette étude pilote était d’évaluer la réponse immunologique au cours d’une immunothérapie orale à l’oeuf chez 26 enfants, débutée par un rush et poursuivie sur un an ; à cet effet ont été analysés les taux d’IgEs à trois allergènes de l’oeuf, ainsi que les sous-classes d’IgG et les IgA. Les résultats montrent que : comme cela est classique dans les rush IT, les IgEs diminuent progressivement alors que (...)
lire la suite 611 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 2034