En images
Corticoïdes inhalés et croissance : faut pas pousser !

Corticoïdes inhalés et croissance : faut pas pousser !


L’influence des corticoïdes inhalés sur la croissance pubertaire et la taille finale chez les enfants asthmatiques. : Chiara De Leonibus1,*, Marina Attanasi1, Zane Roze2, Benedetta Martin1, Maria Loredana Marcovecchio1,3, Sabrina Di Pillo1, (...)

lire la suite

Rubrique maladies

L’allergie est une atteinte du système immunitaire. La réaction allergique peut toucher de nombreux organes et, ainsi , être responsable de nombreuses maladies. Conjonctivite, rhinite, asthme, eczéma, urticaire, troubles digestifs sont les manifestations les plus fréquentes. En soignant la cause (l’allergie) et non pas seulement les symptômes (la maladie), l’allergologue agit sur le « long terme ».

Derniers articles maladies

0 | ... | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | ... | 2034
article du 23 11 2015 par Dr Alain Thillay

Rhume banal : il faut faire simple !

Cette étude observationnelle ne donnera pas la migraine au lecteur, point de TH17, point de TLR4, point d’immunité innée, il s’agissait de montrer l’innocuité d’un traitement nasal contenant tramazoline (vasoconstricteur) et huiles essentielles –on n’y coupe pas c’est la mode-. Etude d’origine hongroise sous la houlette du Laboratoire Boehringer Ingelhein fabricant du dit produit. On voit tout de suite (...)
lire la suite 770 lectures

article du 20 11 2015 par Dr Stéphane Guez

Enfin un générique qui fait aussi bien que la molécule originale dans l’asthme.

Dans ce travail pharmacologique portant sur 31 sujets sains, les auteurs ont étudié la bioéquivalence entre la forme générique et la molécule originale de montelukast 10 mg à libération immédiate. Il y a une bioéquivalence complète entre les 2 formes qui peuvent donc être utilisées aussi bien l’une que l’autre. Les génériques sont souvent accusés de ne pas reproduire les effets attendus de la molécule (...)
lire la suite 290 lectures

article du 18 11 2015 par Dr Céline Palussière

Faites des bébés, mais en été !

Pourquoi est-on allergique ? Cette question essentielle nous taraude, de nombreuses hypothèses plus ou moins farfelues voient le jour, aucune ne parvient à une réponse simple et définitive. C’est que les facteurs sont multiples : génétiques, environnementaux, comportementaux... Quand au sein d’une même fratrie, au patrimoine génétique et au milieu de vie similaires, l’un développe une allergie (...)
lire la suite 666 lectures

article du 17 11 2015 par Dr Cécilia Nocent

Et si l’analyse du lait maternel permettait de prédire l’avenir allergique des enfants ?

Cette étude réalisée par une équipe néerlandaise et publiée dans Allergy s’intéresse à l’éventuel lien entre teneur en acides gras polyinsaturés dans le lait maternel et avenir allergique des enfants à l’âge de 14 ans. Les auteurs se sont basés sur une cohorte de naissance nommée PIAMA. Les mères donnaient un échantillon de leur lait quand le bébé avait 3 mois. Le lait était analysé et la teneur en acides (...)
lire la suite 838 lectures

article du 16 11 2015 par Dr Philippe Carré

Les enfants : si vous préférez ne pas devenir asthmatiques quand vous serez plus grands, planquez vos éosinophiles quand vous faites une bronchiolite !

Cette étude finlandaise réalisée chez 47 sujets d’environ 30 ans, et ayant eu dans la petite enfance une admission hospitalière pour une bronchiolite aiguë, montre : qu’un compte bas d’éosinophiles (<0.25 x 10E9/l) lors de l’admission dans l’enfance, était un facteur significatif de protection contre l’asthme à l’âge adulte entre 28 et 31 ans, et qu’un compte élevé (>0.45) après l’infection était au (...)
lire la suite 565 lectures

article du 4 11 2015 par Dr Philippe Carré

Autohaler ou aérosol-doseur avec chambre d’inhalation pour les corticoïdes inhalés chez les enfants asthmatiques ? Faites vos jeux ! Tout va bien !

Cette étude ouverte randomisée et contrôlée, réalisée dans deux groupes de 25 enfants avec un asthme persistant modéré à sévère, montre que l’utilisation des CI soit avec un système autohaler, soit avec un aérosol-doseur avec chambre d’inhalation, sur une période de 3 mois, résulte dans des changements identiques du % de VEMS à la fin de l’étude. Les limites de l’étude tiennent à son caractère ouvert, aux (...)
lire la suite 459 lectures

0 | ... | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | 54 | 60 | ... | 2034