Un nouveau schmilblick dans le sang du tuyau pour prédire l’allergie chez les petits !

jeudi 22 janvier 2015 par Dr Stéphane Guez320 visites

Accueil du site > Maladies > Atopie > Un nouveau schmilblick dans le sang du tuyau pour prédire l’allergie chez les (...)

Un nouveau schmilblick dans le sang du tuyau pour prédire l’allergie chez les petits !

Un nouveau schmilblick dans le sang du tuyau pour prédire l’allergie chez les petits !

jeudi 22 janvier 2015, par Dr Stéphane Guez

Rapport abaissé des ARNm Foxp3/CD3y dans le sang du cordon : un marqueur de risque de développement d’allergies. : D. M. A. Bullens, S. Seys, A. Kasran, E. Dilissen, L. J. Dupont, J. L. Ceuppens.

dans Clinical & Experimental Allergy, 2015 (45) 232–237.

- Introduction :

  • Des données des études de suivi de cohortes depuis la naissance semblent montrer qu’une élévation des IgE totales du cordon et une réduction des cellules T régulatrices augmentent le risque de développer un sensibilisation allergique et une dermatite atopique.

- Objectif de l’étude :

  • Les auteurs ont étudié si :
    • le taux sérique des IgE totales et les taux des IgE spécifiques à l’œuf de poule,
    • à la naissance et l’âge de 1 an
  • sont différents entre des enfants en bonne santé et des enfants allergiques au sein d’une cohorte de suivi depuis la naissance (FONIA).
  • De plus il a été étudié si ces paramètres, ainsi que le ratio, dans le sang du cordon, des taux d’ARNm Foxp3/CD3y (Ratio FC) pourraient prédire le devenir allergique.

- Méthode et Résultats :

  • Les enfants (n = 84) ont été évalués à l’âge de 6, 12, 18 et 24 mois ainsi qu’à 6 ans.
  • Un taux d’IgE totales de plus de 0.35 kU/L prédit de façon précoce un développement allergique avant ou à l’âge de 2 ans.
  • La présence d’IgEs à l’oeuf (seuil 0.05 Ua/ml) à l’âge de 1 an est associée à un développement allergique à la fois précoce et plus tardif (entre l’âge de 2 et 6 ans).
  • Le ratio FC dans le sang du cordon est significativement plus bas chez les enfants allergiques de façon précoce et un taux inférieur à 0.32 prédit un devenir allergique.

- Conclusion et implication clinique :

  • Un taux abaissé du ratio FC est très prédictif du développement précoce d’allergies, alors que le taux d’IgEs à l’oeuf blanc de poule au dessus de 0.05 Ua/ml à l’âge de 1 an est prédictif du développement d’une allergie à tout âge.

Dans ce travail épidémiologique les auteurs ont identifié des marqueurs prédictifs d’un risque augmenté de développement d’un terrain allergique chez des enfants.

Le ratio FC est prédictif de façon très précoce alors que le taux des IgEs au blanc d’œuf de poule est prédictif d’allergie de façon plus tardive.

Ce travail porte curieusement sur un nombre très restreint de patients ce qui en limite la portée sur le plan statistique. Il n’y a aucun chiffre dans ce résumé ce qui est relativement suspect.

Il n’y a pas de nouveauté en ce qui concerne les IgE totales ou les IgE spécifiques au blanc d’œuf par rapport à de nombreuses autres études publiées.

La seule donnée nouvelle concerne le ratio d’ARNm de protéines impliquées dans la régulation des mécanismes allergiques, mais seulement au niveau du sang du cordon et par un test qui n’existe pas en dehors d’un centre de recherche.

L’allergologue de terrain n’est donc pas plus avancé après la lecture de cet article qu’il ne l’était avant. C’est bien qu’Allergique.org lui permette de choisir d’approfondir un autre article du site et de laisser celui-ci de coté.