En images
Modifier les gènes de l’allergie ? : possible avec le HN001 !

Modifier les gènes de l’allergie ? : possible avec le HN001 !


Effets différents de 2 probiotiques sur le risque d’eczéma et d’atopie associés à un polymorphisme nucléotidique simple des toll-likes récepteurs (SNPs).Marlow G, Han DY, Wickens K, Stanley T, Crane J, Mitchell EA, Dekker J, Barthow C, Fitzharris P, (...)

lire la suite

Rubrique atopie

L’atopie signe la capacité d’un sujet à développer une allergie. L’eczéma atopique est souvent la première atteinte avant le développement de rhinite, d’asthme allergiques. Mais ce mode évolutif classique n’est pas systématique. La recherche d’une allergie alimentaire ou aux allergènes aériens, faite dès le plus jeune âge, permettra de contrôler la marche allergique.
L’atopie n’est pas une fatalité : les familles d’allergiques peuvent limiter les risques d’allergie au travers d’un bon contrôle de l’environnement alimentaire, aérien et de contact.

Derniers articles atopie

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 312
article du 23 05 2016 par Dr Stéphane Guez

Aie ! : la mère est le principal facteur de risque de DA chez le jeune enfant !!

Les auteurs ont étudié le risque de survenue d’une DA chez de jeunes enfants en fonction de leur alimentation. Un sevrage précoce, avec introduction d’aliments solides à 4 ou 5 mois, diminue de façon significative le risque de faire une DA ultérieure par rapport aux enfants qui ont une alimentation au sein prolongée. Cet article confirme donc les données qui s’accumulent actuellement sur (...)
lire la suite 819 lectures

article du 20 05 2016 par Dr Philippe Carré

L’allaitement maternel pour prévenir les maladies allergiques : oui ou non ????....

Ces deux études de cohorte de naissance (IoW et FAIR), sur les effets préventifs de l’allaitement maternel sur les risques à long terme de maladies allergiques, n’ont pas montré d’effets protecteurs fiables : la durée de l’allaitement non exclusif n’avait pas d’effet significatif dans la cohorte IoW, bien que dans la cohorte de validation FAIR d’allaitement >0-6 mois, il y avait un effet protecteur (...)
lire la suite 1016 lectures

article du 18 05 2016 par Dr Stéphane Guez

Alerte : toute mère faisant le ménage s’expose à des poursuites pour mise en danger d’allergie de leurs enfants !!

Dans ce travail de suivi prospectif d’une cohorte d’enfants, les auteurs ont voulu savoir si l’exposition précoce à des aéroallergènes intérieurs influence les sensibilisations ultérieures et l’apparition d’une rhinite allergique. Le résultat est négatif : il n’y a pas de lien entre exposition et risque de sensibilisation ou d’allergie. Ces résultats sont à première vue surprenants : ils semblent aller à (...)
lire la suite 669 lectures

article du 9 05 2016 par Dr Cécilia Nocent

Principes anthroposophiques et sensibilisation : relation ou vent ?

Cette étude suédoise publiée dans Allergy s’intéresse à la composition du lait maternel (en particulier des acides gras) et cherche une relation avec la prévalence de la sensibilisation des enfants à des allergènes communs. Les auteurs ont réalisé une cohorte de naissance, suivie longitudinalement. Ils ont réalisé des prélèvements de lait à 2 mois de vie et ont fait des dosages d’IgE spécifiques contre (...)
lire la suite 681 lectures

article du 9 03 2016 par Dr Alain Thillay

L’allaitement maternel exclusif prolongé favorise la survenue de la dermatite atopique.

Il fut un temps où les études suggéraient un rôle protecteur de l’allaitement maternel exclusif à l’encontre de la dermatite atopique. Ainsi, Gladevich M. et al. sortaient une revue systématique de toutes les études publiées jusqu’en 2000 qui tendait à montrer un rôle protecteur de l’allaitement maternel exclusif d’au moins 3 mois sur le développement de la dermatite atopique particulièrement chez les (...)
lire la suite 2021 lectures

article du 5 02 2016 par Dr Stéphane Guez

Les épidémiologistes accros du sexe : les bébés sont surpris !

Les auteurs ont étudié les corrélations entre les prick-tests, les IgEs spécifiques et le fait d’avoir de l’asthme ou de sifflements bronchiques. Il y a des différences de selon l’âge et le sexe en particulier chez les garçons mais avant l’âge de 11ans. Les auteurs proposent de revoir les valeurs seuils de positivité des PT et des IgEs. Cet article pose plusieurs problèmes sur le plan méthodologique et (...)
lire la suite 927 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 312