Accidents aux anesthésiques dentaires

mercredi 20 mars 2002 par Dr Alain Thillay15821 visites

Accueil du site > Allergènes > Médicaments > Accidents aux anesthésiques dentaires

Accidents aux anesthésiques dentaires

Accidents aux anesthésiques dentaires

mercredi 20 mars 2002, par Dr Alain Thillay

Une très intéressante publication d’une équipe uruguayenne avait pour objectif de déterminer l’incidence des réactions allergiques dues aux anesthésiques locaux en dentisterie.

Les anesthésiques locaux (AL) sont fréquemment utilisés en dentisterie.

Bien qu’ils soient généralement bien tolérés, ils peuvent parfois provoquer des réactions adverses variables en genre et en sévérité. La véritable incidence des réactions allergiques aux AL est inconnue.

L’objectif de cette étude est d’évaluer l’incidence des évènements indésirables survenant chez des sujets qui reçoivent une injection d’AL pour soins dentaires ; de préciser l’incidence des réactions allergiques par rapport à l’ensemble des réactions adverses et d’analyser la relation entre les antécédents atopiques de ces patients et les réactions allergiques pertinentes.

- MATERIEL et METHODES. Il s’agit d’une étude prospective ouverte, non comparative incluant 5018 patients qui ont reçu une AL durant un traitement dentaire, quel que soit leur âge, recrutés dans 7 centres de soins dentaires privés ou publics. Toutes réactions apparaissant dans la première heure suivant l’anesthésie locale étaient recensées.

- RESULTATS : Vingt-cinq réactions adverses ont été diagnostiquées, ce qui représente 0,5 % de la population étudiée. Aucune de ces réactions n’était due à une cause allergique, la plupart (22/25) étaient légères, d’origine psychogène et rapidement réversibles ou d’origine vagale. Une était en rapport avec une faute technique. Dans deux cas, l’étiologie allergique a été éliminée après tests cutanés et test de provocation pratiqués avec l’AL.

- CONCLUSIONS. Les réactions allergiques aux AL sont très rares. La plupart des réactions adverses sont d’origine psychogène ou vagale.

Les Médecins et Chirurgiens-dentistes devraient prendre conscience de ces faits afin de minimiser les craintes et les mythes liés à l’utilisation des AL en cabinet dentaire.


Cette étude confirme la rareté extrême des réactions allergiques aux anesthésiques locaux. Les réactions sont vagales ou psychogènes ce qui rappelle que l’acte dentaire reste redouté par de très nombreux patients. Si la réaction présente des critères allergiques, on se méfiera de tout médicament antalgique et/ou anti-inflammatoire pris juste après l’intervention afin de soulager la douleur lorsque l’effet de l’AL s’estompe. Il faut penser aussi à l’allergie au latex qui donnera une réaction volontiers per-opératoire.

Vos commentaires

  • Le 17 juin 2016 à 22:26, par Duperron En réponse à : Accidents aux anesthésiques dentaires

    Ai fait l’objet d’une réation sous forme d’un urticaire géant suite à une anesthésie dentaire le 29 Mars 2016. L’anesthésiant utilisé etait l’ubistesin doublé d’une injection de Celesten.
    J’avais eu une premiere intervention en Novembre 2015 avec plusieurs injections le meme jour pour deux implants et extraction d’une dent de sagesse.
    Ce n’est malheureusement pas ma premiere allergie à des médicaments dont l’amoxicilline. Suivi par un allergologue, la piste suivie était les excipients.
    Je recherche donc un anesthesiant different pour chirurgie dentaire.
    Merci

  • Le 17 janvier à 13:31, par verpeaux En réponse à : Accidents aux anesthésiques dentaires

    bonjour,
    peut être avez vous résolu votre problème mais si tel n’est pas le cas je me permets, en tant que chirurgien dentiste, de vous donner quelques précisions.
    Lorsqu’il y a allergie vraie, elle est rarement liée à la molécule anesthésique elle même, mais plutôt à l’un des constituants de la spécialité, en particulier les conservateurs de l’adrénaline.
    Vous pouvez donc tester un anesthésique sans adrénaline, et de préférence la mépivacaïne, qui est plus efficace.
    J’espère que ceci pourra vous être utile,
    Bien cordialement,
    Dr Pierre VERPEAUX

  • Le 11 avril à 11:57, par abdellah En réponse à : Accidents aux anesthésiques dentaires

    Bonjour et merci pour vos efforts
    Pour moi la réaction allergique et toujours sous forme de vertige et accélération du rythme cardiaque et parfois une perte d’attention dure jusque 2min.
    Je veux savoir si il s’agit vraiment d’une allergie à l’anesthésie ou bien d’autre causes.
    Merci

  • Le 11 avril à 12:27, par verpeaux En réponse à : Accidents aux anesthésiques dentaires

    bonjour,
    une accélération du rythme cardiaque n’est pas à relier à une allergie, mais à une réaction à l’utilisation d’adrénaline, qui est employée pour augmenter la durée et l’efficacité de l’anesthésie. Cette réaction est aléatoire, dépendant de la quantité d’adrénaline injectée, et également variable d’une personne à une autre. Toutefois, même si cela peut être désagréable, cela ne représente aucun danger et n’a aucune conséquence.
    Par contre, l’effet "vertige" et " perte d’attention" peut, lui, être relié à l’anesthésique lui même qui reste un produit chimique et donc potentiellement toxique.
    D’où l’intérêt de n’injecter que le minimum nécessaire, et très lentement.
    Cordialement,
    Dr P. Verpeaux

Réagir

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.