Une étude à faire pleurer : allergique s’abstenir !

vendredi 13 août 2004 par Dr Stéphane Guez10108 visites

Accueil du site > Maladies > Conjonctivites > Une étude à faire pleurer : allergique s’abstenir !

Une étude à faire pleurer : allergique s’abstenir !

Une étude à faire pleurer : allergique s’abstenir !

vendredi 13 août 2004, par Dr Stéphane Guez

L’allergie oculaire est un domaine difficile de l’allergie car de très nombreux allergènes peuvent être impliqués dans une réaction de contact des paupières ou des conjonctives. Mais quels sont les allergènes les plus souvent impliqués chez ces patients ? Cette étude fait le point sur la question.

Allergie de contact des yeux et des paupières. : Goossens A.

Department of Dermatology, University Hospital K. U. Leuven, Belgium. an.goossens@uz.kuleuven.ac.be

dans Bull Soc Belge Ophtalmol. 2004 ;(292):11-7

- Objectif de l’étude : Déterminer les causes les plus importantes d’allergie de contact des yeux et des paupières.

- Méthodologie :

  • Il s’agit d’une étude rétrospective à partir des résultats des patch-tests réalisés sur un population de 1554 patients souffrant de conjonctivite et/ou d’une allergie de contact des paupières, sur un ensemble de 9035 patients ayant été explorés pour une allergie de contact entre janvier 1990 et octobre 2003.
  • Eventuellement des prick-tests avec un extrait allergénique de latex ont été réalisés.

- Résultats :

  • 864 (56%) des patients ayant des lésions oculaires et/ou des paupières ont un patch-test positif à au moins un des allergènes testés.
  • Les principaux allergènes positifs sont :
    • les extraits de produits pharmaceutiques (antibiotiques, corticostéroïdes),
    • les cosmétiques (fragrances, conservateurs, émulsifiants, soins capillaires et les produits pour les ongles),
    • les métaux (nickel),
    • les dérivés du caoutchouc,
    • les résines (en particulier époxy)
    • et les plantes.
  • Une allergie au latex (réaction immédiate se présentant comme une urticaire de contact) est également une cause fréquente chez ces patients.

- Conclusion : L’allergie de contact est une cause fréquente en particulier d’eczéma des paupières, et les allergènes peuvent atteindre la peau de nombreuses façons.


Dans ce travail les auteurs font la liste systématique des allergènes rencontrés lors du bilan étiologique de patients venus consulter pour une conjonctivite ou un eczéma des paupières. On trouve pratiquement tous les allergènes de la batterie standard ainsi que le latex.

Ce travail a le mérite de démontrer que la batterie standard européenne est efficace au vu du nombre de patients ayant au moins un test positif lors de la réalisation des patch-tests.

Mais le problème est parfois très différent en clinique : des patients souffrent d’une conjonctivite ou d’un eczéma des paupières et cette exploration reste négative. Il existe donc des allergènes cachés méconnus, et c’est cela qu’il serait intéressant de mieux connaître.

On reste donc un peu sur sa faim après la lecture de cet article.

Le point essentiel peut-être est qu’il ne faut pas sous-estimer la possibilité d’une conjonctivite par allergie immédiate, et en particulier il faut penser au latex plus souvent.

Enfin, les médicaments topiques locaux sont encore les allergènes les plus fréquents et il faut savoir arrêter tous les traitements oculaires et avoir le courage de ne pas céder à la tentation de la prescription devant une conjonctivite rebelle.