L’extrait de champignon est le meilleur traitement de la kératoconjonctivite vernale de l’enfant.

jeudi 22 avril 2010 par Dr Stéphane Guez3620 visites

Accueil du site > Maladies > Conjonctivites > L’extrait de champignon est le meilleur traitement de la kératoconjonctivite (...)

L’extrait de champignon est le meilleur traitement de la kératoconjonctivite vernale de l’enfant.

L’extrait de champignon est le meilleur traitement de la kératoconjonctivite vernale de l’enfant.

jeudi 22 avril 2010, par Dr Stéphane Guez

La kératoconjonctivite vernale est une affection rare mais redoutable avec une forte gêne fonctionnelle et un risque de lésion de la cornée. Sa prise en charge précoce peut diminuer ces complications. Depuis peu, à coté des corticoïdes l’utilisation de la ciclosporine est proposée, mais quel est le meilleur schéma thérapeutique ?

Traitement de la conjonctivite vernale sévère avec un collyre à la ciclosporine à 1% chez une cohorte de 197 enfants italiens. : Riccardina Tesse 1 , Laura Spadavecchia 1 , Pietro Fanelli 1 , Giovanna Rizzo 2 , Ugo Procoli 2 , Luigia Brunetti 1 , Fabio Cardinale 1 , Vito L. Miniello 1 , Mario Bellizzi 2 and Lucio Armenio 1

1 Department of Biomedicine of Developmental Age, Pediatric Clinic "Maggiore", University of Bari, Bari, Italy , 2 Department of Ophthalmology and Otorinolaringoiatry, IInd Oculistic Clinic, University of Bari, Bari, Italy

dans Pediatric Allergy and Immunology
Volume 21 Issue 2p1, Pages 330 - 335

- Introduction :

  • Les objectifs de ce travail ont été de vérifier :
    • l’efficacité d’un traitement cyclique prolongé par cyclosporine collyre à 1% pour améliorer les formes sévères de kératoconjonctivite vernale (VKC) chez des enfants
    • et d’étudier les facteurs qui influent la réponse au traitement.

- Matériel et méthodes :

  • Les auteurs ont mené une étude ouverte incluant 197 enfants ayant une VKC sévère, et qui ont reçu de la cyclosporine à 1% pendant 4 mois.
  • Les symptômes oculaires subjectifs (SS) et les signes objectifs (OS) ont été scorés chez tous les enfants lors :
    • de l’inclusion,
    • à 2 et 4 semaines.
  • Des tests cutanés en pricks, et une étude des cellules endothéliale en microscopie ont été réalisés de même qu’un dosage des IgE et des taux sériques de ciclosporine.

- Résultats :

  • Les scores moyens de sévérité aussi bien SS que SO sont significativement diminués après 2 et 4 mois, par rapport à ceux de l’entrée dans l’étude (p<0.001) chez tous les enfants.
  • Les taux sériques de cyclosporine ne sont jamais détectables à la fin du traitement, et il ni a aucune lésion des cellules cornéennes endothéliales.
  • Les patients qui ont débuté le traitement dés le début de leur maladie et/ou qui ont reçus des traitements longs avec la cyclosporine ont eu amélioration plus rapide de leurs symptômes et de leurs signes oculaires par rapport à tous les autres patients.

- Conclusion :

  • Cette étude suggère que l’emploi de cyclosporine à 1% administrée en collyre au début de la maladie et sur une période longue pourrait être le traitement le plus efficace pour contrôler les symptômes et l’inflammation locale des formes sévères de VKC chez les enfants.

Les auteurs montrent que le traitement précoce de la kératoconjonctivite vernale de l’enfant par un traitement prolongé par cyclosporine à 1% est un traitement plus efficace que les autres modalités thérapeutiques.

Il n’y a pas de passage de cyclosporine dans le sang et aucune lésion des cellules cornéennes.

La cyclosporine agit donc plus vite et plus longtemps avec une efficacité bien meilleure si ce traitement est débuté dés les premiers stades de la maladie.

Indirectement cette réponse thérapeutique confirme que cette affection est bien immunologique de type lymphocytaire, sans qu’il y ait une association significative avec un terrain atopique.