En images
Concha bullosa : une levée de boucliers !

Concha bullosa : une levée de boucliers !


Concha bullosa : un bouclier anti-allergènes ? : Worrall DM1, Campbell RG, Palmer JN, Kennedy DW, Adappa ND. 1Department of Otorhinolaryngology - Head and Neck Surgery, University of Pennsylvania Health System, Philadelphia, Pa., USA. dans ORL (...)

lire la suite

Rubrique rhinites

La rhinite est une inflammation du nez et la sinusite est celle des cavités de la face appelées sinus. Ces maladies peuvent être dues à des microbes, ce sont les rhumes et les sinusites infectieuses, mais l’allergie en est une cause très fréquente et sous-estimée.

Ceux qui ont le nez bouché ou qui coule en permanence savent que la rhinite est une maladie très gênante socialement. Certains enfants sont ainsi montrés du doigt par leurs camarades de classe ce qui dessert leur intégration. Plusieurs études ont montré qu’une rhinite allergique mal soignée évoluait souvent vers l’asthme. Quand aux sinusites, elles sont souvent source de désagréments multiples : céphalées, surinfection, bronchites.

Derniers articles rhinites

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 204
article du 15 04 2016 par Dr Cécilia Nocent

Débouchez votre nez, vous respirerez mieux !!!!

Cette étude japonaise publiée dans Allergy essaye de démontrer que l’obstruction nasale et donc la respiration buccale est un facteur de risque indépendant d’asthme. Les auteurs se sont basés sur une cohorte épidémiologique réalisée dans une ville japonaise et ont extrait les données concernant l’obstruction nasale et les pathologies allergiques et asthmatiques. La cohorte est basée sur le remplissage (...)
lire la suite 1214 lectures

article du 7 03 2016 par Dr Philippe Carré

Les enfants sportifs ont du nez !

Dans cette étude japonaise réalisée sur une durée de 4 ans, auprès de 558 enfants scolarisés, à partir d’un questionnaire de recueil des symptômes d’allergie et d’un dosage d’IgE spécifiques des pneumallergènes, les résultats montrent une augmentation de la prévalence des symptômes de rhinite liée à la pratique sportive (tant en fréquence qu’en durée), notamment de la rhinite à début récent, qui n’est pas (...)
lire la suite 1059 lectures

article du 26 02 2016 par Dr Stéphane Guez

Scoop : le patient ayant un nez a le plus souvent des sinus et même des bronches !!

Dans ce travail épidémiologique, les auteurs ont pu préciser, au sein d’une population italienne, le risque pour une rhinite allergique d’être associée à un asthme : les sinusites avec ou sans polypes représentent des cofacteurs majeurs dans l’association d’un asthme à la rhinite. Ce travail donne des chiffres qui sont souvent rapportés dans d’autres études en ce qui concerne la fréquence de la rhinite (...)
lire la suite 896 lectures

article du 22 01 2016 par Dr Alain Thillay

Lévocétirizine plus efficace que desloratadine !

Les antihistaminiques de seconde génération sont largement utilisés dans le traitement des maladies allergiques IgE dépendantes particulièrement dans les rhinites. Cette étude roumaine a cherché à mettre en évidence l’effet de la desloratadine et de la lévocétirizine sur les cytokines sériques pro-inflammatoires chez des patients souffrant d’une rhinite allergique persistante nouvellement diagnostiquée. (...)
lire la suite 5311 lectures

article du 7 12 2015 par Dr Philippe Carré

Le sport serait-il mauvais pour le nez des enfants allergiques ? C’est pas de peau !

Cette étude japonaise, réalisée chez 558 enfants de 10 ans scolarisés en école primaire, s’est intéressée à la prévalence des symptômes allergiques en fonction de la pratique ou non d’activités sportives. Les résultats montrent que le fait de participer à des activités sportives à l’école n’a pas d’effets particuliers sur les symptômes d’asthme ou d’eczéma, mais augmente significativement la prévalence des (...)
lire la suite 419 lectures

article du 23 11 2015 par Dr Alain Thillay

Rhume banal : il faut faire simple !

Cette étude observationnelle ne donnera pas la migraine au lecteur, point de TH17, point de TLR4, point d’immunité innée, il s’agissait de montrer l’innocuité d’un traitement nasal contenant tramazoline (vasoconstricteur) et huiles essentielles –on n’y coupe pas c’est la mode-. Etude d’origine hongroise sous la houlette du Laboratoire Boehringer Ingelhein fabricant du dit produit. On voit tout de suite (...)
lire la suite 988 lectures

0 | 6 | 12 | 18 | 24 | 30 | 36 | 42 | 48 | ... | 204