Allergiques arrêtez de vous plaindre, ce que vous avez n’est pas grave !

mardi 13 mai 2003 par la rédaction

Accueil du site > Editorial > Allergiques arrêtez de vous plaindre, ce que vous avez n’est pas grave (...)

Allergiques arrêtez de vous plaindre, ce que vous avez n’est pas grave !

Allergiques arrêtez de vous plaindre, ce que vous avez n’est pas grave !

mardi 13 mai 2003

C’est en substance le message de nos dirigeants qui ont décidé de faire passer la famille des anti-allergiques dans la catégorie "faible service médical rendu".

En pratique, cela signifie que les médicaments de cette classe ne seront plus remboursés qu’à 35%. Les allergiques qui n’ont pas de mutuelle vont donc être pénalisés.

En dehors du fait que cette décision a été prise sans concertation avec les allergologues, que ces derniers ont appris ce déremboursement par la presse grand public... se pose le problème de la manière dont l’allergie est ressentie par ceux qui nous gouvernent.

Peut-on considérer qu’être couvert d’urticaire n’est pas grave ? Qu’avoir de l’asthme est sans conséquence ? Que d’être épuisé par une rhinite chronique est négligeable ?

Notre système de soins est malade et le traitement que l’on nous propose tient plus de la médecine de guerre que d’une pratique civilisée.


Voir en ligne : Dr Hervé Masson

Portfolio