Le temps serait-il aux allergiques aux allergies ?

mercredi 8 octobre 2003 par la rédaction

Accueil du site > Editorial > Le temps serait-il aux allergiques aux allergies ?

Le temps serait-il aux allergiques aux allergies ?

Le temps serait-il aux allergiques aux allergies ?

mercredi 8 octobre 2003

Il y a quelques mois notre gouvernement de tutelle mettait en lumière la famille des anti-histaminiques en les annonçant comme des médicaments « service médical rendu insuffisant » et en diminuant leur remboursement de 65 à 35%. Peu de voix se sont élevées pour protester : une pétition de l’Anaice, diffusée sur notre site et... c’est tout !

Visiblement l’homéopathie a plus de pouvoir sur les médias que les allergologues car, frappés à leur tour par la même mesure, le combat de M. Boiron est tout de suite plus médiatisé.

Pourtant, les médicaments de l’allergie, même s’ils ne sont qu’une part du traitement de l’allergie, nous sont indispensables pour permettre aux enfants l’égalité des chances à l’école, pour permettre la socialisation des adultes dans un milieu professionnel où les allergènes sont de plus en plus fréquents.

J’ai été très surpris cette semaine de l’intérêt que portent les vétérinaires aux allergies et cela m’a fait plaisir : voici des soignants plus à l’écoute de leurs malades que ne le sont nos dirigeants de leurs administrés.

Un grand bravo à eux.


Voir en ligne : Dr Philippe Auriol

Portfolio