OGM : progrès ou erreur ?

jeudi 23 février 2006 par la rédaction

Accueil du site > Editorial > OGM : progrès ou erreur ?

OGM : progrès ou erreur ?

OGM : progrès ou erreur ?

jeudi 23 février 2006

Êtes-vous pour ou contre l’utilisation des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) ?

Le débat reste passionné.

Le XXIème siècle a débuté en effet bien mal pour les chercheurs inventifs avec la multiplication des événements prouvant que Dame Nature a horreur que l’on tripote ce qu’elle a mis des milliards d’années à construire.

Trou de la couche d’ozone, changement climatique, épidémie de la vache folle, déforestation, disparition d’espèces animales et autres interventions humaines sur la planète sont en train de créer un climat d’inquiétude croissante pour l’avenir du genre humain.

C’est dans cette ambiance délétère que les Anti-OGM affrontent, parfois à coup de faux, les Pro-OGM.

Pour nous allergologues, les OGM peuvent représenter un progrès qui permettrait de produire des aliments débarrassés des protéines responsables d’allergie. Créer de l’arachide ne contenant plus ce qui déclenche l’allergie permettrait aux allergiques de revivre normalement.

À l’inverse, le fait de changer le génome, et donc la composition protéique d’un aliment, pourrait faire apparaître de nouvelles allergies.

C’est pourquoi les scientifiques réfléchissent sur un moyen de prédire le potentiel allergisant des OGM, comme vous pourrez le lire dans cette étude de l’équipe de Gizzarelli sur des souris de laboratoire.

Gageons que les hommes profitent de leurs erreurs. Qu’ils ont compris que jouer aux apprentis sorciers est dangereux et que dans les années à venir toute action sur notre environnement sera mûrement réfléchie.

Mais que cela n’empêche pas les opposants de continuer à maintenir une saine pression démocratique. Confiants, oui… mais vigilants.


Voir en ligne : Dr Hervé Masson

Portfolio