Les limites de l’éviction.

jeudi 6 juillet 2006 par la rédaction

Accueil du site > Editorial > Les limites de l’éviction.

Les limites de l’éviction.

Les limites de l’éviction.

jeudi 6 juillet 2006

L’allergie est une réaction à un composant de notre environnement présent naturellement mais qui, chez certaines personnes allergiques, déclenche une réaction indésirable parfois violente.

Partant du principe fort logique que moins l’allergique a de contact avec l’allergène, moins il a de symptômes, les allergologues ont toujours préconisé l’éviction de l’allergène.

L’allergique aux acariens doit aspirer, nettoyer, ranger, ventiler... l’allergique alimentaire doit scruter, étudier, se méfier de la composition de ce qu’il avale...

Pourtant, depuis quelques temps, nous voyons apparaître des études qui remettent en cause ce principe très simple du « moins de contact égal moins d’allergie ».

Cette semaine, vous lirez sur allergique.org une étude montrant que, finalement, le lien mathématique entre l’exposition aux acariens et les symptômes d’allergie n’est pas si sûr.

Vous n’avez pas manqué l’excellente communication d’Adnan Custovic lors du dernier congrès de Vienne. Il étripait l’intérêt de l’éviction allergénique.

Par ailleurs, après avoir conseillé la suppression totale de toute protéine d’allergène alimentaire dans le repas des enfants allergiques tant que leurs tests étaient positifs, il semble se dégager maintenant un consensus pour dire qu’il faut, au contraire, laisser manger un peu d’allergène aux enfants sensibilisés lorsqu’ils sont plus grands afin d’éviter des réactions violentes en cas d’ingestion accidentelle.

Bien évidemment, cette remise en question de la nécessité de chasse aux allergènes n’est pas encore définitivement prouvée et il faudra d’autres études sérieuses pour que les conseils d’éviction des allergologues évoluent.

Demain, dans mon cabinet, je dirais encore avec confiance aux patients allergiques aux acariens : « Un oreiller en plumes ??!! Vite... à la poubelle ! »


Voir en ligne : Dr Hervé Masson

Portfolio