Les maladies allergiques vues par « tout un chacun ».

mardi 1er novembre 2011 par la rédaction

Accueil du site > Editorial > Les maladies allergiques vues par « tout un chacun ».

Les maladies allergiques vues par « tout un chacun ».

Les maladies allergiques vues par « tout un chacun ».

mardi 1er novembre 2011

Une « Conférence de citoyens » semble être un nom pompeux et, de prime abord, on se prend à penser qu’il s’agit encore d’une invention d’intellectuels communicants qui n’ont que ça à faire...

Il faut pourtant prendre le temps et avoir l’honnêteté de s’intéresser au travail réalisé à l’occasion de la conférence de citoyens organisée sur les allergies respiratoires dont vous pourrez lire la synthèse sur www.allergique.org.

Partant du principe que les choix de société doivent être adaptés aux souhaits des habitants de notre pays, c’est le minimum, il paraît normal de les interroger.

Le CFOA (centre français d’observation des allergies), en partenariat avec l’IFOP, a donc réuni citoyens, professionnels de santé et responsables d’associations pour débattre et apporter un avis éclairé sur la question des allergies respiratoires.

Chaque personne qui se penche pour la première fois attentivement sur la prise en charge de l’allergie est tout d’abord surprise.

Comment se fait il que cette maladie à la prévalence exponentielle et à l’impact gigantesque tant sur le plan collectif qu’individuel, ne bénéficie pas de plus d’attention ?

Manque de reconnaissance des allergologues, médias se contentant d’éternels sujets rabâchés sans s’intéresser à l’allergie dans sa globalité, formation initiale et continue des médecins largement insuffisante ... les problèmes pointés mais aussi les solutions évoquées sont intéressants à découvrir dans la synthèse mise à votre disposition.

Nos compatriotes de toutes conditions, de tous horizons qui constituaient le panel de personnes interrogées sont tous arrivés à la même conclusion : les allergies respiratoires doivent rapidement bénéficier d’un intérêt particulier de la part de nos dirigeants.

C’est pour cela qu’un dossier va être déposé pour obtenir que les allergies respiratoires soient choisies comme « Grande cause nationale en 2012  ».

Souhaitons que les citoyens soient entendus.


Voir en ligne : Dr Hervé Masson

Portfolio