AAAAI 2007 : San Diego - Sommaire des comptes-rendus.

jeudi 1er mars 2007 par Dr Hervé Masson2393 visites

Accueil du site > Evènements > Comptes rendus > AAAAI 2007 : San Diego - Sommaire des comptes-rendus.

AAAAI 2007 : San Diego - Sommaire des comptes-rendus.

AAAAI 2007 : San Diego - Sommaire des comptes-rendus.

jeudi 1er mars 2007, par Dr Hervé Masson

Gigantesque !! C’est le mot qui vient à l’esprit au sujet de ce congrès de l’American Academy of Allergology and Asthma.

Nous étions 9 sur place et vous trouverez ici la liste des communications classées par auteur et par ordre alphabétique

Il suffit de cliquer sur le nom du rédacteur pour accéder à la page des comptes-rendus :

- Dr Brigitte Atlani

  • Élucider la cause des réactions allergiques peropératoires : Corrélation entre signes cliniques, tests cutanés et taux de tryptase.
  • Anaphylaxie médicamenteuse : forme de découverte d’une mastocytose systémique. A propos de 7 cas.
  • Utilisation de multiples doses d’Adrénaline dans l’anaphylaxie alimentaire de l’enfant.
  • Nouvelles approches diagnostiques dans l’allergie aux venins de guêpes.
  • Sensibilisation à l’œuf via l’inhalation d’aérosol d’œuf responsable d’anaphylaxie.
  • Comparaison entre extrait allergénique modifié et conventionnel pour le traitement des allergies au venin de guêpe par immunothérapie spécifique.
  • Prévalence des facteurs déclenchants non allergiques sur la rhinite allergique saisonnière.
  • Rôle des prostaglandines D2 et E2 dans la rhinosinusite chronique.
  • Cytokines et Chimiokines dans le NARES et la polypose nasale.
  • Le rôle des champignons dans la polypose sinusienne.
  • Étude prospective, en double-aveugle contre placebo d’un traitement d’Itraconazole par voie orale chez des patients atteints de rhinosinusite chronique et asthme.
  • Co-administration de Ciclesonide intra-nasal et aérosol de Fluticasone Propionate-Salmétérol dans la rhinite allergique perannuelle.
  • Pharmacocinétique, sécurité et tolérance de la Fexofenadine HCL 6mg/ml chez l’enfant atteint de rhinite allergique.
  • Efficacité des anti-histaminiques nouvelle génération associés aux corticoïdes nasaux chez des patients souffrant de rhinite allergique sévère et asthme associé.

- Dr Philippe Carré

  • TSLP (Thymic stromal lymphopoietin) : élément clé de l’inflammation allergique
  • Rôle du stress oxydatif à partir de la pollution aérienne dans l’induction des exacerbations d’asthme
  • Rôle des cellules NKT des cellules dendritiques dans l’inflammation des voies aériennes et dans l’asthme
  • l’Impact de l’exposition environnementale précoce sur le développement et la prévention des maladies allergiques
  • Sensibilisation et tolérance aux allergènes inhalés
  • La sensibilisation alimentaire comme aberration de la réponse normale de tolérance
  • Physiologie pulmonaire : influence du sexe, de l’âge et de l’obésité
  • L’obésité comme facteur de risque de l’asthme : mécanismes et implication clinique

- Dr Cyril Hoarau

  • la flore bactérienne buccale et le développement des maladies allergiques.
  • les effets immunologiques des infections et de l’exposition aux bactéries.
  • exposé sur les probiotiques.
  • Probiotiques : est-il temps de les utiliser ?
  • Rôle des cellules CD-1 NKT réduites dans l’inflammation des voies aériennes et l’asthme.
  • Effets des IgE sur les mastocytes indépendant de la présence de l’antigène.
  • Voies alternatives de l’immunothérapie spécifique.
  • Les agonistes des TLR9 : une nouvelle aire dans la modulation de l’allergie.
  • Facteur de transcription intervenant dans la différentiation Th2, l’inflammation des voies aériennes supérieure et l’hypo-réactivité bronchique.
  • Foxp3 facteur de transcription dans la régulation de l’asthme allergique.
  • Adjuvants et allergènes modifiés.

- Dr Laurence Lepeltier

  • Impact de l’asthme pédiatrique et du traitement sur les soignants consultant un spécialiste au Japon.
  • Histoire naturelle de l’allergie alimentaire (AA) : différences selon le sexe et l’âge.
  • L’Asthme de l’enfant affecte t-il la qualité de vie des soignants ?
  • Effets secondaires du Danazol dans le traitement prophylactique du Déficit héréditaire ou acquis en C1-Inhibiteur.
  • Développement des Questionnaires de Qualité de vie pour les enfants, les adolescents et les adultes dans l’Allergie Alimentaire : Réduction des Items.
  • Rôle de la pollution atmosphérique dans la maladie allergique et l’asthme ?
  • Rôle des particules polluantes comme adjuvant potentiel de la maladie allergique et de l’asthme.
  • Les effets adverses cardio-pulmonaires des polluants peuvent-ils faire l’objet d’une prévention ?
  • Taux de spores atmosphériques et réactivité cutanée après le passage de l’Ouragan.
  • Potentiel allergisant des moisissures de la maison.
  • Répartition saisonnière de l’Alternaria dans l’air.
  • Étude comparative du taux de pollens de graminées dans l’air et la sensibilisation aux pollens de graminées à Tulsa et ses environs dans le Nord-Est de l’Oklahoma.
  • Étude sur 8 ans (1998-2005) des principaux pollens d’arbre dans la région.
  • Taux des spores fongiques typiques de l’atmosphère mesuré sur le sol en saison pluvieuse et en saison sèche en Floride.

- Dr Henri Malandain

  • Identification d’une LTP dans un cas d’anaphylaxie à la grenade.
  • Allergie au latex : faible prevalence des IgE à Hev b 2 et Hev b 13.
  • Anaphylaxie au miel chez un patient sensibilisé aux pollens de composées.
  • Analyse de la courbe Roc des niveaux d’IgE pour prédire la sensiblité aux allergens de chien chez les sujets asthmatiques.
  • Caractères de reconnaissance des IgE d’allergènes homologues testés par nanotechnologie basée sur microarray.
  • La réactivité croisée des pollens de la famille des composées : Dendranthema grandiflorum, Artemisia vulgaris and Taraxacum officinale.
  • Transfert des allergènes de crevette à d’autres aliments par de l’huile cuisine.
  • Réactivité croisée dans le syndrome oral avec le cédre.
  • Exploration de la sécurité pour les patients allergiques des enzymes issues de la biotechnologie utilisées dans l’industrie alimentaire.
  • Identification d’une protéine MnSOD-like comme nouvel allergène majeur de la pistache.
  • Identification d’allergènes de la pistache (Pistacia vera) des familles des 11S globulines et 2S albumine.
  • Identification d’un nouvel allergène du sésame, Ses i 7, une globuline 11S globuline appurtenant aux proteins de stockage des graines.
  • Est-ce que les enfants allergiques à l’oeuf peuvent reconnaître les protéines d’œuf du lait maternel ?
  • Trouve-t-on des acariens sur les murs avec des moisissures ?
  • Sensibilisation à Cor a 8, une protéine de transfert lipidique, chez des enfants avec des réactions objectives à la noisette et résidant dans un pays où croissent les bouleaux.
  • Prédiction de l’allergie au blé chez l’enfant avec les IgE spécifiques pour l’omega-5 gliadine.
  • Étude de l’allergènicité du thon cru et du thon en boîte.
  • Ara h 2.02 se lie plus fortement aux IgE anti-arachide que Ara h 2.01.
  • La plus grande part de l’activité biologique de l’extrait d’arachide se concentre dans Ara h 2 plutôt que Ara h 1 ou Ara h 3.
  • Une étude de l’interchangeabilité des allergènes alimentaires croisants pour les tests d’IgE spécifiques.
  • Un angioedème du à une hypersensibilité pour les myrtilles.

- Dr Fabienne Rancé

  • La génétique et l’allergie alimentaire.
  • Gideon Lack en Shakespeare moderne revoit la prévention de l’allergie à l’arachide.
  • L’histoire naturelle de l’allergie alimentaire au lait de vache.
  • L’histoire naturelle de l’allergie alimentaire à l’œuf de poule.
  • Que pensent les consommateurs allergiques du nouvel étiquetage des aliments ?
  • L’éducation de l’enfant allergique aux aliments et de sa famille est efficace.
  • Les sensibilisations alimentaires augmentent alors que celles aux aéroallergènes diminuent chez l’enfant.
  • Traitement de l’allergie à l’arachide par Anti-IgE.
  • Diminution de l’allergènicité du beurre de cacahuète par ajout d’acide phytique.
  • Allaitement maternel et détection des allergènes de l’œuf.
  • Peut-on modifier l’histoire naturelle des allergies.

- Dr Alain Thillay

  • Réactions d’hypersensibilité IgE médiées au cannabis chez les personnels de laboratoire.
  • Sensibilité chimique multiple : un cas inhabituel de désordre vocal.
  • Exposition professionnelle aux allergènes de la souris et incidence sur la sensibilité des tests cutanés.
  • Virus respiratoires : étiologie ou aggravation ?.
  • Est-ce que l’exposition précoce à un environnement tabagique contribue au développement de l’asthme ?
  • Les infections non virales : cause ou aggravation de l’asthme ?
  • Importance de l’exposition aux allergènes dans l’asthme urbain
  • Utilisation de l’Omalizumab comme adjuvant de l’immunothérapie spécifique.

- Dr Simone Wasmer

  • Comment faire pour mesurer objectivement les effets de l’Omalizumab par la technique des oscillations forcées.
  • L’adjonction d’Omalizumab (Oma) améliore la qualité de vie des patients présentant un asthme modéré à sévère et qui reçoivent une association Fluticasone 500 µg / Salmétérol 50µg (Flu/Sal).
  • Impact de l’arrêt de l’OMA sur la concentration en IgE libres.
  • Incidence de l’Omalizumab sur la prise en charge des adolescents présentant un asthme persistant modéré à sévère.
  • Symposium sur la toux chronique.
  • Évaluation des maladies respiratoires d’origine professionnelle.
  • Existe-t-il un poids plus important de l’asthme chez la femme et les personnes âgées ?
L’équipe au travail