Pharmaciens et médecins unissez-vous … pour l’éducation de l’asthmatique !

mercredi 26 mars 2008 par Dr Geneviève DEMONET1262 visites

Accueil du site > Maladies > Asthme > Pharmaciens et médecins unissez-vous … pour l’éducation de l’asthmatique (...)

Pharmaciens et médecins unissez-vous …  pour l’éducation de l’asthmatique !

Pharmaciens et médecins unissez-vous … pour l’éducation de l’asthmatique !

mercredi 26 mars 2008, par Dr Geneviève DEMONET

Le traitement de l’asthme étant inhalé, la technique de prise est capitale dans le succès thérapeutique. Comment l’améliorer ? L’explication technique apportée par le médecin, si nécessaire, n’est pas toujours suffisante. L’intervention du pharmacien est soulignée dans cette étude australienne…

Evaluation d’une nouvelle stratégie éducative comprenant un étiquetage de l’inhalateur dans le but d’améliorer la technique d’inhalation dans l’asthme : Basheti IA, Armour CL, Bosnic-Anticevich SZ, Reddel HK.

Faculty of Pharmacy, University of Sydney, Australia.

dans Patient Educ Couns. 2008 Mar 1

- Objectifs :

  • Evaluer la faisabilité, l’acceptabilité et l’efficacité d’une brève intervention des pharmaciens auprès des patients asthmatiques sur la technique d’inhalation.

- Méthodes :

  • Trente et un pharmaciens ont assisté à un atelier éducatif rapide (groupe actif, n = 16, groupe contrôle : n = 15).
  • Les pharmaciens du groupe actif ont été entraînés à vérifier et à enseigner la technique d’inhalation d’un système poudre à l’aide d’outils éducatifs centrés sur le patient dont un nouvel Etiquetage sur la Technique d’Inhalation.
  • Les interventions ont été menées auprès des patients lors de 4 visites sur 6 mois.

- Résultats :

  • Au départ, les patients (groupe actif : 53, groupe contrôle : 44) avaient une technique d’inhalation pauvre (score moyen sur 9 +/-DS., 5.7+/-1.6).
  • A 6 mois, l’amélioration du score de la technique d’inhalation était significativement plus grande dans le groupe actif que dans le groupe contrôle (2.8+/-1.6 contre 0.9+/-1.4, p<0.001), et la sévérité de l’asthme était significativement améliorée (p=0.015).
  • Patients et pharmaciens ont exprimés, par l’intermédiaire de réponses qualitatives, un niveau de satisfaction élevé sur l’intervention menée et sur les outils éducatifs aussi bien pour leur efficacité que pour l’impact sur la relation patient-pharmacien.

- Conclusion :

  • Une intervention simple réalisable dans les pharmacies, incluant un rappel quotidien par un Etiquetage sur la Technique d’Inhalation sur l’inhalateur, peut conduire à l’amélioration de la technique d’inhalation et du devenir de l’asthme.

- Implications pratiques :

  • Des modules simples et rapides d’éducation et des outils éducatifs simples, tels qu’un Etiquetage sur la Technique d’Inhalation, peuvent permettre un changement de comportement de la part du patient pour un faible coût, en utilisant les pharmaciens comme éducateurs.

Une étude a été menée en Australie sur l’utilité d’une formation des pharmaciens à la technique de prise des systèmes d’inhalation dans le traitement de l’asthme.

Les outils pédagogiques comprenaient un système d’étiquetage des systèmes d’inhalation rappelant la technique d’utilisation.

Les pharmaciens ont ensuite délivré l’information à leurs patients asthmatiques lors de 4 visites sur 6 mois.

La technique des patients, au départ faible, s’est avérée significativement améliorée à 6 mois dans le groupe actif par rapport au groupe témoin. Une amélioration significative de l’asthme a également été constatée dans le groupe actif.

Patients et pharmaciens se sont dit satisfaits de l’aspect éducatif de la démarche mais aussi de son retentissement sur la relation patient-pharmacien.

Les recettes les plus simples sont parfois les meilleures : un rappel de la technique d’inhalation sur le flacon lui-même paraît séduisante. La vérification de la bonne technique de prise, si elle est assurée par le médecin, pourrait en effet être utilement complétée par le pharmacien lors de la délivrance du produit…