Faites des questionnaires aux enfants.

mardi 15 avril 2008 par Dr Clément FOURNIER716 visites

Accueil du site > Maladies > Asthme > Faites des questionnaires aux enfants.

Faites des questionnaires aux enfants.

Faites des questionnaires aux enfants.

mardi 15 avril 2008, par Dr Clément FOURNIER

L’évaluation du retentissement de la maladie asthmatique est plus délicat chez l’enfant. Cette étude a analysé ce lien à l’aide d’un questionnaire de qualité de vie « pédiatrique ».

Corrélation entre paramètres spirométriques mesurés lors d’une consultation et qualité de vie chez l’enfant avec asthme stable. : Ziora D, Madaj A, Wieckowka E, Ziora K, Kozielski K.

Department of Pneumology and Tuberculosis, Silesian Medical University, Zabrze,

dans J Physiol Pharmacol. 2007 Nov ;58 Suppl 5(Pt 2):801-9

Le but de cette étude était

  • d’évaluer les corrélations entre le niveau de sévérité de l’asthme,
  • les paramètres spirométriques,
  • les variations du débit expiratoire de pointe (DEP),
  • et la qualité de vie mesurée par le questionnaire pédiatrique de qualité de vie (« PQLQ »).

Un groupe de 54 enfants (25 filles, 29 garçons) âgés de 7 à 17 ans était analysé.

  • Tous les patients réalisaient une spirométrie et un questionnaire de qualité de vie 3 fois à deux semaines d’intervalle (visite1, 2, et 3).
  • Entre chaque visite, les enfants mesuraient leur DEP à domicile, et l’index de variabilité du DEP était calculé.

- Le score PQLQ ne différait pas significativement durant les visites selon le stade asthmatique sévère, modéré, ou léger des enfants.
- Il existait une corrélation positive entre le score PQLQ et la variabilité du DEP pendant les périodes précédant les visites 2 et 3 (r = 0,35 – p = 0,02).
- Les changements observés du score PQLQ entre les visites 1, 2, et 3 n’étaient pas corrélés avec ceux des spirométries.

- Le PQLQ présente un potentiel pour devenir un outil additionnel d’évaluation de la santé chez les enfants asthmatiques.
- Un changement du score PQLQ nécessite de réévaluer l’enfant et de modifier le traitement.


Cette étude montre qu’il existe un lien entre la qualité de vie des asthmatiques et leur fonction respiratoire, ce n’est pas un scoop…

Elle a pour mérite de rappeler que la variabilité du DEP est un bon critère d’évaluation pour dépister une diminution du contrôle de la maladie asthmatique.

L’utilisation des questionnaires doit certainement se généraliser, car elle permet de quantifier objectivement le retentissement de la maladie asthmatique.