Attention un Danois mutant peut fortement gonfler !!

jeudi 14 octobre 2010 par Dr Stéphane Guez399 visites

Accueil du site > Maladies > Urticaire > Attention un Danois mutant peut fortement gonfler !!

Attention un Danois mutant peut fortement gonfler !!

Attention un Danois mutant peut fortement gonfler !!

jeudi 14 octobre 2010, par Dr Stéphane Guez

Profil des mutations et phénotypes de familles Danoises ayant un angioedème héréditaire lié à un déficit en C1inhibiteur. : Bygum, A., Fagerberg, C. R., Ponard, D., Monnier, N., Lunardi, J. and Drouet, C. ,

ORIGINAL ARTICLE : Mutational spectrum and phenotypes in Danish families with hereditary angioedema because of C1 inhibitor deficiency.

dans Allergy, no. doi : 10.1111/j.1398-9995.2010.02456.x

- Introduction :

  • L’angioedème héréditaire (HAE), de type I et II, est une affection autosomique dominante liée à un déficit de fonctionnement de la protéine C1inhibitrice entrainant des épisodes récurrents d’œdème de la peau, des muqueuses et des viscères.
  • L’HAE est une affection génétique hétérogène avec plus de 200 mutations du gène SERPING 1.
  • Une relation entre le génotype et le phénotype ne semble pas exister dans l’HAE, bien que le polymorphisme c.-21T>C de l’exon 2 ait pu être lié à un phénotype plus sévère.

- Objectif de l’étude :

  • Les auteurs ont étudié :
    • le spectre des mutations du déficit en C1Inhibiteur au Danemark et
    • le possible rôle aggravant du polymorphisme c.-21T>C.

- Matériel et Méthode :

  • L’HAE a été diagnostiqué sur les manifestations cliniques et sur le déficit biologique en C1 inhibiteur.
  • Une échelle de sévérité allant de 0 à 10 a été conçue en se basant sur l’âge de début, les manifestations cliniques et les antécédents thérapeutiques.
  • Les études du gène SERPING 1 ont été réalisées par séquençage des exons suivi d’une étude du réarrangement génomique à l’aide de sondes avec amplification génique dans toutes les familles danoises atteintes d’HAE.

- Résultats :

  • 59 patients ayant un HAE et issus de 26 familles ont été inclus dans cette étude.
  • La sévérité moyenne de l‘affection est de 7.12 (1 à 10), et la moyenne fonctionnelle du C1inhibiteur est de 26% (20% à 46%).
  • La sensibilité du screening des mutations est de 96%, et 13 nouvelles mutations ont été trouvées dans cette cohorte familiale danoise.
  • 9 patients (15%) sont porteurs du polymorphisme c.-21T>C mais ils ne semblent pas avoir un phénotype plus sévère.

- Conclusion :

  • 13 nouvelles mutations ont été identifiées dans une population Danoise d’HAE.
  • Aucune corrélation n’a été établie entre le polymorphisme c.-21T>C et la valeur biologique de la fonction du C1inhibiteur ni avec le score clinique de sévérité.

Dans ce travail, les auteurs ont étudié les réarrangements génomiques à l’origine d’un déficit en C1 inhibiteur dans des familles danoises présentant un angioedème héréditaire.

13 nouvelles mutations ont été mises en évidence avec une absence de corrélation entre un génotype donné et le phénotype de la maladie.

Il s’agit d’un article très fondamental portant sur une affection rare mais sans doute très sous-estimée dans la population générale, l’angioedème héréditaire par déficit en C1 inhibiteur.

Pour mémoire il existe deux types de déficit : pondéral ou fonctionnel (soit le type I ou II) qui sont parfois acquis par mutation ponctuelle mais le plus souvent héréditaires transmis sous forme autosomique dominante.

Cela explique que la maladie soit retrouvée chez plusieurs membres d’une même famille et les auteurs ont pu étudier un nombre important de familles porteuses d’une anomalie sur le gène codant le C1Inhibiteur (gène Serping).

Il est important de retenir qu’il n’y a pas de lien entre un génotype et un phénotype car cela signifie qu’il n’y a pas de possibilité d’un conseil génétique de sévérité de la maladie chez un futur enfant.

Pour les chercheurs cela signifie en outre que la recherche des mutations est plus difficile car leur nombre est important.