La pilule ne fait pas tousser les enfants !

mardi 8 mars 2011 par Dr Geneviève DEMONET351 visites

Accueil du site > Maladies > Asthme > La pilule ne fait pas tousser les enfants !

La pilule ne fait pas tousser les enfants !

La pilule ne fait pas tousser les enfants !

mardi 8 mars 2011, par Dr Geneviève DEMONET

Prise de pilule contraceptive avant la grossesse et pathologies respiratoires dans la petite enfance : Hancock, D. B., Håberg, S. E., Furu, K., Whitworth, K. W., Nafstad, P., Nystad, W. and London, S. J. ,

Oral contraceptive pill use before pregnancy and respiratory outcomes in early childhood.

dans Pediatric Allergy and Immunology, no. doi : 10.1111/j.1399-3038.2010.01135.x

- Contexte :

  • Les contraceptifs oraux (CO) sont souvent utilisés avant et parfois durant la grossesse.
  • Quelques études ont suggéré que l’utilisation de CO avant la grossesse pourrait augmenter les risques de survenue de pathologies respiratoires dans l’enfance mais les données sont peu concluantes.
  • Aucune étude n’a analysé séparément les deux types de CO, les pilules combinées oestro-progestatives et les pilules progestatives seules.

- Méthodes :

  • Nous avons examiné de façon prospective, à l’intérieur de l’Etude de Cohorte Norvégienne Mère et Enfant (MoBa) les associations entre l’utilisation avant la naissance de CO, selon leur type, et les infections respiratoires basses chez 60 225 enfants suivis jusqu’à l’âge de 6 mois, les sifflements lors des infections respiratoires basses chez 45 520 enfants suivis jusqu’à l’âge de 18 mois et l’asthme chez 24 472 enfants suivis jusqu’à l’âge de 36 mois.
  • Nous avons utilisé une régression logistique pour estimer les odds ratios (Ors) et leur intervalle de confiance 95% (ICs) bruts et après ajustement pour un grand nombre de facteurs confondants éventuels.

- Résultats :

  • Les pilules combinées ont été beaucoup plus communément utilisées que les progestatifs seuls.
  • La prise de pilules combinées avant la grossesse n’a pas été associée avec les infections respiratoires basses, les sifflements ou l’asthme.
  • La prise de pilule progestative dans l’année précédent la grossesse était légèrement associée avec la survenue de sifflements entre 6 et 8 mois [OR ajusté (IC 95%) = 1,19 (1,05–1,34)].

- Conclusion :

  • Le fait que l’utilisation de pilule combinée avant la grossesse ne soit pas liée à la survenue de pathologies respiratoires devrait rassurer la grande majorité des mères ayant utilisé des CO avant de devenir enceintes.
  • La petite association entre l’utilisation de pilule progestative et la survenue de pathologies respiratoires précoces pourrait refléter des facteurs confondants incontrôlés ou d’autres biais.
  • Néanmoins, ces résultats suggèrent que les deux types de pilule devraient être examinés de façon séparée dans les futures analyses de survenue de pathologie respiratoire dans l’enfance.

Les données d’une étude prospective de cohorte menée en Norvège ont permis d’examiner les relations entre la prise de contraceptifs oraux (en différenciant les oestro-progestatifs et les progestatifs seuls) et la survenue d’infections respiratoires basses, de sifflements et d’asthme chez le petit enfant.

Les pilules combinées oestro-progestatives étaient les plus utilisées par les femmes.

Après ajustements pour de nombreux facteurs confondants, aucune association n’a pu être mise en évidence pour les pilules combinées oestro-progestatives.

Par contre, une faible association a été notée entre la prise de pilule progestative dans l’année précédent la grossesse et la survenue de sifflements chez l’enfant entre 6 et 8 mois.

Une étude qui se veut donc rassurante…