Comprendre pour agir… tout un programme !!!

lundi 10 décembre 2012 par Dr Cécilia Nocent563 visites

Accueil du site > Maladies > Asthme > Comprendre pour agir… tout un programme !!!

Comprendre pour agir… tout un programme !!!

Comprendre pour agir… tout un programme !!!

lundi 10 décembre 2012, par Dr Cécilia Nocent

Prédiction des valeurs de peak flow suivies par l’amélioration de l’auto-perception de la fonction respiratoire et l’adhérence au traitement corticoïde inhalé chez l’enfant asthmatique. : Jonathan M Feldman1,2, Haley Kutner1, Lynne Matte1, Michelle Lupkin1, Dara Steinberg1, Kimberly Sidora-Arcoleo3, Denise Serebrisky4, Karen Warman5

dans Thorax 2012 ;67:1040-1045 doi:10.1136/thoraxjnl-2012-201789

- Contexte :

  • L’échec de détection d’une dégradation respiratoire peut conduire à l’utilisation des urgences et à un asthme fatal.
  • Le but de cette étude est d’examiner l’effet du peak flow (DEP) prédit en relation avec l’auto-perception de la fonction respiratoire et la compliance au traitement corticoïde inhalé (ICS).

- Méthodes :

  • L’échantillon consiste en 192 enfants asthmatiques vivant en ville et issus de minorités ethniques (100 portoricains, 54 afro-américains, 38 afro-caribéens), consultants aux urgences de cliniques du Bronx à New York.
  • Les valeurs prédites de DEP des enfants étaient entrées dans un spiromètre électronique et comparées aux valeurs de DEP mesurées sur 6 semaines.
  • Les enfants étaient répartis en une étude où ils ne connaissaient pas leur DEP (n=88) et une étude où ils avaient accès à leur DEP après enregistrement (n=104).
  • L’utilisation des doseurs délivrant le traitement était suivie grâce à un « mouchard ».

- Résultats :

  • Les enfants ayant la connaissance de leur DEP faisaient preuve de plus de précision (p<0.001), de moins de sous perception (p<0.001) et d’une plus grande sur-perception (p<0.001) de leur état respiratoire que les enfants aveugles sur le DEP.
  • La différence entre les deux groupes était visible rapidement après le début de l’étude et maintenue pendant les six semaines.
  • La connaissance du DEP s’accompagne d’une meilleure prise des ICS (p<0.01) et d’une meilleure prise des traitements de secours (p<0.01) que dans le groupe aveugle.

- Conclusions :

  • La connaissance du DEP prédit chez des enfants citadins issus de minorités ethniques peut diminuer la sous-perception de l’état respiratoire et améliorer l’observance aux traitements dans l’asthme.
  • Les enfants et leur famille peuvent modifier leur perception de la maladie asthmatique et sa prise en charge grâce à cette action.

Cette étude américaine s’intéressent aux enfants asthmatiques vivant à New York (dans le Bronx) et issus de minorités ethniques.

On sait que c’est dans cette partie de la population que les asthmes aigus graves sont plus fréquents et que ces enfants ont plus souvent recours aux services d’urgence (entre autre par manque de couverture sociale permettant l’accès aux traitements de fond).

Les auteurs ont donc voulu savoir si la connaissance du DEP de référence chez ces enfants et le suivi du DEP permettaient d’améliorer la prise en charge de l’asthme. Ils ont donc suivi 192 enfants, la moitié connaissait son DEP et l’autre moitié était aveugle. Les auteurs ont montré que les enfants connaissant leur DEP avaient une meilleure prise en charge de leur asthme avec une meilleure perception de leur état respiratoire et une meilleure adhésion au traitement de fond.

Cette étude montre donc que l’utilisation de matériel peu onéreux comme un peak flow permet d’améliorer la prise en charge des enfants asthmatiques. On savait depuis longtemps que le DEP est le reflet de la fonction respiratoire et que le suivi régulier de la valeur du DEP permettait d’adapter le traitement de manière assez fine.

A ma connaissance, il n’a par contre pas été montré de relation entre la mesure du DEP et la perception de la fonction respiratoire de l’enfant.

Cette étude semble donc redécouvrir l’intérêt du peak flow dans le suivi de l’asthme, en particulier dans une population particulière que sont les enfants issus des minorités ethniques vivant dans les grandes villes américaines. On peut bien sûr extrapoler aux asthmatiques que nous suivons et qui ont du mal à prendre régulièrement leur traitement. Il est vrai que le peak flow a eu son heure de gloire et est un petit peu tombé en désuétude mais il peut toujours être utile pour le suivi de ces asthmatiques.