Anaphylaxie gravissime aux PCI : malheureusement non prédictible !!

vendredi 24 octobre 2014 par Dr Stéphane Guez608 visites

Accueil du site > Allergènes > Toxiques > Anaphylaxie gravissime aux PCI : malheureusement non prédictible (...)

Anaphylaxie gravissime aux PCI : malheureusement non prédictible !!

Anaphylaxie gravissime aux PCI : malheureusement non prédictible !!

vendredi 24 octobre 2014, par Dr Stéphane Guez

Facteurs de risque des décès par anaphylaxie aux produits de contraste iodés : une évaluation médico-légale. : Palmiere C. · Reggiani Bonetti L.
aUniversity Center of Legal Medicine, Lausanne University Hospital, Lausanne, Switzerland ; bDepartment of Diagnostic Services, Pathology and Legal Medicine, Section of Pathology, University of Modena and Reggio Emilia, Modena, Italy

dans Int Arch Allergy Immunol 2014 ;164:280-288

- Introduction :

  • Les décès qui suivent l’injection d’un produit de contraste iodé (PCI) sont extrêmement rares en pratique clinique quotidienne, mais ils peuvent se produire de façon exceptionnelle.
  • Il y a alors une expertise médico-légale auprès du service concerné.
  • L’objectif de ce travail a été d’évaluer les facteurs de risque identifiés lors d’une anaphylaxie aux PCI avec décès du patient.

- Matériel et Méthode :

  • Les décès sont survenus lors de l’injection de PCI dans le cadre d’examen clinique, avec une enquête médico-légale qui a revu, en fonction des caractéristiques des patients :
    • le produit administré,
    • fait des études biochimiques et
    • rechercher des facteurs de risque potentiels basés à la fois sur les antécedents cliniques et le dossier médical.

- Résultats :

  • Il est noté une augmentation de la tryptase mastocytaire, du taux des IgE totales et une activation des mastocytes chez tous les sujets décédés.
  • Les données de la littérature et les investigations médico-légales réalisées montrent que seulement une minorité de ces cas gravissimes ont eu une exposition préalable aux PCI, alors que la plupart des cas d’anaphylaxie sévère impliquent des patients qui ont réagit dés le premier contact avec le PCI.

- Conclusions :

  • Ainsi dans la grande majorité de ces cas, il n’a pas été possible d’identifier des facteurs de risque classique d’une réaction anaphylactique aux PCI dans les antécédents de ces patients.
  • Le croisement des données de la littérature, des antécédents du patient et les constations médico-légales permet de mieux apprécier les relations entre différents facteurs qui pourraient être impliqués dans la pathogénie des anaphylaxie mortelles aux PCI.

Les auteurs rapportent les résultats d’une enquête médicolégale de tous les cas d’anaphylaxie sévère aux PCI afin d’identifier des facteurs de risque. Les prélèvements confirment l’anaphylaxie, mais il s’agit dans la plupart des cas du premier contact avec le PCI.

Il n’y a pas de facteur de risque actuellement identifié.

Cette étude n’est pas rassurante et montre que l’on ne comprend toujours pas pourquoi certains patients, lors du premier contact avec un produit de contraste iodé vont faire une réaction anaphylactique mortelle.

Il ne faut donc jamais oublier qu’un examen médical invasif comporte toujours un risque et ne faire un scanner avec injection de produit de contraste iodé que s’il est nécessaire sur le plan clinique.