Incorrigible docteurs : « le test est négatif mais vous ferez peut-être une allergie » !!

mardi 3 février 2015 par Dr Stéphane Guez942 visites

Accueil du site > Allergènes > Médicaments > Incorrigible docteurs : « le test est négatif mais vous ferez peut-être une (...)

Incorrigible docteurs : « le test est négatif mais vous ferez peut-être une allergie » !!

Incorrigible docteurs : « le test est négatif mais vous ferez peut-être une allergie » !!

mardi 3 février 2015, par Dr Stéphane Guez

Valeur prédictive négative des tests de provocation médicamenteux chez les enfants. : Misirlioglu ED, Toyran M, Capanoglu M, Kaya A, Civelek E, Kocabas CN. Negative predictive value of drug provocation tests in children.

dans Pediatr Allergy Immunol 2015 : 25 : 685–690.

- Introduction :

  • La valeur prédictive négative des tests de provocation (TPO) aux médicaments est importante à la fois pour les patients et les médecins.
  • Cependant, chez les enfants, cette valeur prédictive n’est pas connue.

- Matériel et Méthodes :

  • L’étude inclus les patients qui ont eu un TPO avec le médicament suspecté et chez lesquels a été diagnostiqué « pas d’allergie à ce médicament ».
  • Trois mois après le bilan allergique, les patients ont été contactés et interrogés sur une réintroduction des médicaments testés.
  • Les patients qui ont rapporté des réactions lors de cette réexposition ont eu un nouveau bilan avec des tests cutanés et un test de provocation médicamenteux.

- Résultats :

  • Durant cette période, 217 tests de provocation ont été réalisés chez 203 patients.
  • Parmi cela, 163 patients (80.3%) avec 175 tests TPO négatifs ont pu être contactés.
    • 91 patients (52%) parmi ces 175 ont dit avoir réutilisé le médicament testé et 11 (12%) ont eu une nouvelle réaction.
    • 2 de ces 11 patients ont refusé un nouveau bilan.
    • 9 cas ont eu un nouveau bilan, et 2 parmi les 9 ont été déclarés allergiques après les nouveaux tests.
  • Collectivement, la valeur prédictive négative est de 95.6% (87 parmi 91 patients) pour tous les TPO.

- Conclusion :

  • La valeur prédictive négative du TPO au médicament est importante, cependant, les valeurs négatives ne permettent pas toujours de prédire une tolérance pour les médicaments testés.

Les auteurs ont testé la valeur prédictive négative du TPO aux médicaments chez les enfants.

La valeur est bonne, de 95,6%, mais pas de 100% : donc certains enfants auront une réaction lors de la reprise du médicament avec un nouveau bilan qui fera la preuve d’une allergie réelle au médicament testé.

Ce travail clinique est intéressant et confirme le grand intérêt des TPO chez les enfants pour autoriser la reprise d’un médicament suspect afin d’éviter son éviction inutile. Il y a très peu de cas de nouvelle allergie lors de la reprise du médicament testé.

Il serait probablement intéressant d’avoir des détails sur la réalisation des TPO chez les enfants de cette étude. En effet, l’habitude est de fragmenter les doses du médicament testé qui sont progressivement croissantes. Différents auteurs ont souligné le risque, lorsque les doses étaient trop progressivement croissantes de s’apparenter à une désensibilisation (ou induction de tolérance) ce qui pourrait expliquer le risque de réaction lors de la prise de la dose totale en une fois dans la vie réelle.

L’autre explication pourrait justement être due à cette prise dans la vie réelle, car comme pour les allergies médicamenteuses il existe probablement des cofacteurs qui s’associent à l’allergie médicamenteuse (effort physique, prise associée d’AINS etc.)