Laser et cornée : Star Wars au pays de l’ophtalmologie !

vendredi 17 janvier 2003 par Dr Stéphane Guez5132 visites

Accueil du site > Maladies > Conjonctivites > Laser et cornée : Star Wars au pays de l’ophtalmologie !

Laser et cornée : Star Wars au pays de l’ophtalmologie !

Laser et cornée : Star Wars au pays de l’ophtalmologie !

vendredi 17 janvier 2003, par Dr Stéphane Guez

La chirurgie laser de la cornée permet d’intervenir sur les myopies et de se passer de lentilles correctrices ou de lunettes. Cependant des complications sont possibles. L’atopie est-elle un facteur de risque pour certaines complications postopératoires dans ce type de traitement ophtalmologique ?

Atopie : un facteur de risque spécifique au patient dans la kératite diffuse lamellaire. : Boorstein SM, Henk HJ, Elner VM. Department of Ophthalmology, Davis Duehr Dean, Madison, Wisconsin, USA. sdboor@msn.com dans Ophthalmology 2003 Jan ;110(1):131-7

- Objectif de l’étude : Savoir si l’atopie est un facteur de risque spécifique de développement d’une kératite diffuse lamellaire après chirurgie laser in situ de la cornée.

Il s’agit d’une étude rétrospective. 360 patients consécutifs ont bénéficié d’une chirurgie laser pour astigmatisme myopique primaire bilatéral (le même jour) du 1° mars au 30 juillet 2000.

Les données de 360 patients consécutifs ont été colligées sur 4 mois.

Un questionnaire préopératoire sur les antécédents des patients a permis d’identifier les patients atopiques.

Tous ont signalé s’ils prenaient un traitement anti-allergique ou s’ils avaient une allergie non traitée.

L’incidence de la kératite post-opératoire été le critère d’analyse principal.

- Résultats :
* Le risque de développer une kératite lamellaire diffuse chez les patients atopiques non traités est plus élevé que chez les patients non atopiques (odd ratio : 5.85 ; IC95% : 2.89-11.85 ; p=0.001).
* Cependant, les risques de kératite chez les atopiques qui prennent un antihistaminique non sédatif et chez les patients non atopiques sont identiques (odd ratio : 0 ;54 ; IC95% : 0.12-2.46 ; p = 0.43).

- Conclusions :
* L’atopie est un facteur de risque spécifique pour le développement d’une kératite diffuse lamellaire après chirurgie laser pour myopie ou astigmatisme myopique.
* Les patients atopiques peuvent être protégés par un traitement préopératoire par antihistaminique pour minimiser l’incidence de la kératite et la perte potentielle de vision après chirurgie.


Dans cette article les auteurs montrent que l’atopie réalise un facteur de risque individuel de développer une kératite après chirurgie laser de la cornée pour myopie, et que cette complication peut être prévenue par la mise sous antihistaminique.

On peut souligner le point suivant : le diagnostic d’atopie repose seulement sur un auto questionnaire, sans aucun contrôle par un dosage d’IgE spécifique ou par un test cutané.

D’autre part cette étude a été réalisée en pleine saison pollinique c’est à dire lors d’un état inflammatoire d’origine allergique de la conjonctive.

Au vu de ces résultats, on peut certainement recommander aux patients ayant une pollinose de se faire opérer hors saison pollinique. Une couverture antihistaminique de principe est de toute façon une sage décision.