Loi Fontaine : je ne boirais pas de ton eau

mercredi 21 janvier 2004 par la rédaction

Accueil du site > Editorial > Loi Fontaine : je ne boirais pas de ton eau

Loi Fontaine : je ne boirais pas de ton eau

Loi Fontaine : je ne boirais pas de ton eau

mercredi 21 janvier 2004

Entre deux tremblements de terre, massacres et attentats peuvent se glisser des informations d’apparence anodine et pourtant aussi affligeantes :
Mme Nicole Fontaine, voulant marquer son passage au pouvoir d’une nouvelle loi, a créé la LEN : loi sur l’économie numérique.

Que dit cette loi adoptée en première lecture au parlement ? Cette loi dit que celui qui possède l’ordinateur où sont les fichiers créés par les internautes de passage est responsable du contenu de ces fichiers : s’ils sont illégaux ou simplement *soupçonnés* de l’être il est passible de poursuite. Il ya présomption de culpabilité. Elle dit aussi (sous amendement 213) que les courriers éléctroniques que vous vous échangerez demain ne seront plus une correspondance privée entre deux personnes mais seront susceptibles d’être légalement intercéptés, lus et d’entraîner votre mise en examen !

Evidemment une pétition est disponible en ligne pour mettre fin à cette bêtise, vous pouvez, que dis-je vous DEVEZ la signer, un site antilen s’est même créé. La réponse des élus est stéréotypée : "la lutte contre la pédophilie" pourtant ceci n’est qu’un prétexte, la seule raison de cette loi est...économique : DivX, mp3 partagés et échangés qui nuisent au chiffre d’affaire de multinationales qui n’ont pas su faire leur mutation économique.

C’est l’intégralité des sites personnels qui demain seront supprimés si cette loi aboutit, l’intégralité des savoirs que des êtres humains mettent gratuitement à disposition d’autres êtres humains.


Voir en ligne : Dr Philippe Auriol

Portfolio