L’acné des infirmières : c’est lait

mardi 15 février 2005 par la rédaction

Accueil du site > Allergènes > L’acné des infirmières : c’est lait

L’acné des infirmières : c’est lait

L’acné des infirmières : c’est lait

mardi 15 février 2005

Le lait est décidément un aliment très critiqué.

Les allergologues connaissent bien l’allergie aux protéines du lait (betalactoglbuline, alphalactalbumine, caséines etc.), ils connaissent aussi l’intolérance au lactose (trouble de digestion du sucre "lactose"), l’urticaire chronique des consommateurs excessifs de produits laitiers et voilà que désormais le lait est suspecté d’être un facteur de risque d’acné !

C’est une très sérieuses étude réalisée chez des infirmières Américaines qui le suspecte.

Cet étude portait sur 47355 infirmières Américaines et visait à corréler la consommation de lait avec la présence d’une acné sévère.

Les très grandes consommatrices de produits laitiers, en particulier "écrémé" au travers des barres chocolatées, de façon indépendante de leur masse graisseusse, présentent un risque relatif de 1.22 par rapport à la population témoin.

Les auteurs suspectent des effets hormones androgèniques like des composants du lait pour expliquer ce facteur de risque.

Voilà donc qui vient se rajouter aux allergies et aux intolérances dans les méfaits du lait.

Attention pourtant à ne pas le diaboliser.

Evidemment : le lait est bon pour la santé, mais comme tout aliment, il doit être consommé en juste proportion.


Voir en ligne : Department of Nutrition, Harvard School of Public Health, Boston, Massachusetts 02115, USA.

Portfolio