FormoAir° une révolution dans l’asthme ? Vraiment ?

jeudi 21 septembre 2006 par la rédaction

Accueil du site > Maladies > FormoAir° une révolution dans l’asthme ? Vraiment ?

FormoAir° une révolution dans l’asthme ? Vraiment ?

FormoAir° une révolution dans l’asthme ? Vraiment ?

jeudi 21 septembre 2006

Vous l’aviez remarqué ?

Sur www.allergique.org nous évitons religieusement de parler de médicaments une fois qu’ils sont commercialisés en France car c’est un domaine où soit l’on dit tout, et c’est un travail gigantesque, soit l’on ne dit rien.

Cependant, nous avons pris l’habitude de vous informer de la sortie de nouvelles spécialités sur notre territoire même si nouveau n’est pas vraiment le mot qui vient à l’esprit du Dr Philippe Auriol.


Il est parfois des battages médiatiques qui sont exaspérants : c’est le cas du lancement du FormoAir dont nous allons parler ci-après.

Le FormoAir° est le nouveau médicament lancé par le laboratoire Chiesi pour aider les asthmatiques au moyen d’un broncho-dilatateur longue durée d’action sous forme de spray.

Ses caractéristiques : du formoterol comme molécule active, un spray avec des particules fines.

Ses arguments commerciaux :

- Le "meilleur" broncho-dilatateur longue durée d’action.
- La diffusion la plus profonde des particules grâce à la micronisation.

  • Un spray alors que la mode est aux poudres et que les malades préfèreraient les sprays.
  • Une implication de Chiesi dans l’asthme depuis de longues années.

Seulement voilà, derrière le discours marketing il y a des réalités de terrain :

  • Chiesi a commercialisé le Beclojet° il y a une dizaine d’années (une beclometasone en dosage unique avec sa chambre d’inhalation intégrée) mais avait abandonné le terrain de l’asthme depuis des années : allergologue de terrain dans une grande ville je n’ai pas vu leur visiteur médical depuis plusieurs années.
  • Le formoterol est le "meilleur" broncho-dilatateur, voilà qui est bien subjectif. C’est un des deux broncho-dilatateurs longue durée d’action commercialisés en France et il est très efficace, rien de plus.
  • Un spray serait mieux qu’une poudre ? Là aussi, c’est une généralité : un bon traitement est un traitement adapté et suivi par le malade. Certains utiliseront mieux le spray, d’autres la poudre : chaque technique a ses avantages et inconvénients. Les sprays automatisés me semblent plus intéressants que les autres et FormoAir n’est pas automatisé. Dommage. Les sprays sont souvent une aide précieuse en chambre d’inhalation particulièrement chez l’enfant, malheureusement ce FormoAir a une AMM (autorisation de mise sur le marché) qui le limite aux plus de douze ans.
  • La diffusion profonde permet d’atteindre les petites bronches : certes, et pour moi c’est un point délicat. Depuis plusieurs années le laboratoire Ivax (anciennement 3M) commercialise une beclometasone micronisée avec un spray automatisé. Ce laboratoire nous a démontré l’intérêt de faibles doses administrées en micronisation avec un effet similaire aux fortes doses sans micronisation avec un facteur de cinq pour un. Une des difficultés des béta² longue durée d’action étant leur tolérance (tremblement des extrémités, tachycardie etc.) l’administration de la dose "normale" en micronisation me fait redouter fortement des problèmes de tolérance.

Bref, un nouveau produit : certes.
Un tapage médiatique : oui.
Une révolution dans l’asthme ? Certainement pas.


Voir en ligne : Dossier HAS de transparence du FormoAir - laboratoire Chiesi

Portfolio