Asthme : conférence de consensus

mercredi 5 septembre 2007 par la rédaction

Accueil du site > Maladies > Asthme : conférence de consensus

Asthme : conférence de consensus

Asthme : conférence de consensus

mercredi 5 septembre 2007

C’est le National Hearth Lung and Blood à qui nous devons ce rapport d’expert (en Français : conférence de consensus) sur le diagnostic et la prise en charge de l’asthme dans sa version 3.

Il s’agit d’une mise à jour de la version 2 qui commençait à dater (1997 et 2004) et qui reprend les principaux points du diagnostic et de la thérapeutique.

Les principales évolutions incluent

Suivi : une approche basée sur de multiples items témoignant de la gêne du malade (fréquence et intensité des symptômes, fonction respiratoire difficile, limitation des activités journalières) et des risques futurs ( d’exacerbation, de dégradation respiratoire ou d’effet secondaire médicamenteux). En effet, certains patients sont à haut risque d’exacerbations fréquentes malgré une gêne quotidienne faible.

Éducation Cette conférence confirme l’importance de l’éducation du malade pour qu’il apprenne à se géer et à utiliser un plan d’action écrit.

Environnement EPR-3 insisite sur le rôle des allergènes et des substances irritantes dans l’asthme qui doivent absolument être prises en compte.

Co-Morbidité Les rhinites, sinusites, reflux gastro-oesophagiens, surpoids et obésité, apnées du sommeil, stress et dépression peuvent aggraver un asthme. Leur contrôle améliore l’asthme.

Médicaments EPR-3 préconise un usage de traitements progressifs dans lesquels la plus petite dose permettant le contrôle de la maladie doit-être maintenue.

Vos allergologues le savent : l’asthme est une maladie qui nécessite un bon contrôle de l’environnement et un suivi régulier. Le rapport complet fait 440 pages.


Voir en ligne : EPR-3 : Guidelines for the Diagnosis and Management of Asthma

Portfolio