2007 : l’année du comprimé de désensibilisation

mercredi 10 janvier 2007 par la rédaction

Accueil du site > Allergènes > 2007 : l’année du comprimé de désensibilisation

2007 :  l’année du comprimé de désensibilisation

2007 : l’année du comprimé de désensibilisation

mercredi 10 janvier 2007

Voilà, la machine est en route : la désensibilisation en comprimé se voit accordée en Europe et ailleurs des autorisations de commercialisation.

Grazax (comprimé de pollens de graminées du laboratoire Alk-Abello/Allerbio) est déjà commercialisé en Allemagne et Oralair (comprimé de pollens de graminées, de bouleau (BetV1) et d’acariens du laboratoire Français Stallergènes) noue des partenariats internationaux (au Canada avec Paladin Labs Inc) pour dépasser là aussi la simple commercialisation Européenne.

Évidemment comme à l’accoutumée la France ne bénéficiera pas cette année des ces médicaments : notre agence du médicament n’a pas la réactivité de celle de l’Allemagne et les innovations ont toujours un bon temps de retard.

Mais est-ce une bonne chose que ces comprimés de désensibilisation d’ailleurs ?

Des angoisses se font jour parmi les confrères : "est-ce que ça ne va pas devenir trop facile de soigner l’allergie ?" "est-ce que les gens ne vont pas faire n’importe quoi avec ?" "est-ce que ça marche vraiment ?"

Pourtant, les réponses sont tout de même claires :
- Oui bien sûr cela va faciliter la prise en charge des allergies : et c’est tant mieux. Les Médecins ne redouteront plus le choc anaphylactique lié à l’injection de désensibilisation et nos confrères verront désormais des produits suivis et avec des dossiers de commercialisation indiscutables.
- Bien sûr aussi qu’il y aura des personnes : médecins ou malades, pour faire n’importe quoi avec ces produits. C’est une réalité de terrain : il y a la règle et il y a la pratique. Certains ne traitent pas dans les règles de l’art : à nous allergologues de montrer que nous savons mieux traiter et mieux adapter le traitement à nos malades.
- Évidemment que cela marche ! Mais est-ce aussi efficace que l’injectable ou même que les protocoles classiques de sublinguale ? Ce sont les études à venir qui nous montrerons si cette technique est aussi efficace que les précédentes.

Alors ne soyons pas frileux : nous accueillerons ce comprimé de désensibilisation et lui ferons la place qu’il mérite. C’est une avancée technologique majeure et les allergologues sauront l’utiliser dans leur arsenal contre l’allergie.

Reste à savoir combien de temps les Français devront l’attendre avant de pouvoir avoir la même capacité de soin que nos voisins Allemands.


Voir en ligne : Désensibilisation : le futur

Portfolio