Charlatanisme et allergie

samedi 19 avril 2003 par Dr Hervé Masson23881 visites

Accueil du site > Pratique > Malades > Charlatanisme et allergie

Charlatanisme et allergie

Charlatanisme et allergie

samedi 19 avril 2003, par Dr Hervé Masson

Voici un dossier, qui sera régulièrement actualisé, utile à consulter avant de faire confiance à des pratiques inhabituelles.

L’allergie est une maladie très handicapante qui peut atteindre toutes les parties du corps avec des symptômes variés. La multiplicité des tableaux cliniques fait que tout ce qui est un peu bizarre et inexpliqué finit parfois par être étiqueté allergique.

Face à la médecine traditionnelle qui ne sait pas encore tout comprendre et soigner, certains vont chercher des solutions vers d’autres pratiques dont certaines tiennent de l’escroquerie à la souffrance du malade.

Être allergique peut être une galère au quotidien. Les symptômes ne sont pas toujours classiques (rhinite, asthme, eczéma, urticaire etc...) et les médecins sont parfois désemparés devant des plaintes atypiques qu’ils ne savent pas expliquer.

Parmi les médecines alternatives, il faut distinguer celles qui restent sous le couvert et dans le cadre de pratiques scientifiques et explorées : homéopathie, acupuncture, ostéopathie. Elles sont le plus souvent réalisées par des médecins. Certains y croient, d’autres pas. Pour notre part, et dans le cadre de l’allergie, nous attendons toujours des études scientifiques bien conduites et documentées pour nous prononcer définitivement. Dès qu’une étude est publiée dans ces domaines, nous vous en tenons informés.

Dans ce dossier, nous voulons plutôt vous prémunir contre les techniques miracles qui peuvent conduire à des effets désastreux et qui ne reposent bien souvent que sur des principes plus philosophiques que scientifiques.

Nous nous sommes beaucoup appuyés sur l’excellent article paru sur le site de l’AAIQ (Association des allergologues et immunologues du Québec) pour rédiger ce dossier. N’hésitez pas à consulter aussi leur article en ligne par le Dr Stephen Barrett.

La liste ci-dessous n’est pas exhaustive et nous l’actualiserons dès que nous aurons connaissance d’un nouveau remède miracle avec lequel nous ne serons pas d’accord.

Le point commun de toutes ces "médecines" est d’être non remboursées car non reconnues par les instances officielles.

- Le test cytotoxique :

  • est un test biologique pratiqué sur le sang des personnes censées être allergiques à des aliments
  • aucune étude sérieuse n’a jamais démontré la moindre corrélation entre ses réponses et une quelconque amélioration
  • il n’est quasiment plus pratiqué

- Le test Elisa/Act :

  • est un test biologique réalisé sur les lymphocytes en les mettant en contact avec des substances variées et en regardant comment ils réagissent.
  • il est réalisé avec des aliments, des conservateurs, des produits courants de l’environnement.
  • il est surtout utilisé par les chiropraticiens.
  • une fois les substances nocives dépistées, il conduit à un régime et la prescription (payante) de compléments alimentaires.

- Le test Nutron

  • après une prise de sang, coûteuse et non remboursée, il vous sera remis une liste d’aliments auxquels vous êtes soi-disant allergiques ou intolérants
  • vous bénéficierez alors d’un régime à suivre qui est censé améliorer votre confort de vie
  • aucune étude scientifique conduite selon les règles n’a jamais montré de valeur diagnostique ni d’efficacité

- L’écologie clinique rassemble des praticiens d’outre-Atlantique qui professent que notre environnement est source de multiples désagréments.

  • toxémie allergique, syndrome d’allergie totale, syndrome total de désordre immunitaire, allergie totale à l’environnement etc.... sont quelques-uns des termes employés par ces praticiens.
  • il n’existe aucun mécanisme connu expliquant comment les substances de notre environnement pourraient agir sur des organes aussi variés que ceux censés être touchés.
  • les praticiens qui la pratiquent se nomment " écologistes cliniques ou spécialistes de médecine environnementale". Précisons que cette spécialité n’est reconnue que d’eux-mêmes.
  • les critiques du corps médical sont :
    • il n’existe aucun mécanisme plausible de l’influence de l’environnement sur tous les organes suspectés
    • aucun test diagnostique n’est pertinent ; ils utilisent le test de provocation-neutralisation : de multiples substances sont administrées sous la langue ou en intra-dermo jusqu’à déclencher les symptômes chez le patient ; ensuite on continue à monter les doses jusqu’à obtenir la neutralisation des désagréments.... ceci ne repose sur aucune base scientifique
    • pas un seul cas clinique n’a été validé scientifiquement

- La kinésiologie est un système pseudo-scientifique de tests musculaires et thérapie.

  • La notion de base est que toute dysfonction organique est accompagnée par une faiblesse musculaire spécifique, qui permet le diagnostic de maladies par des procédures de tests musculaires.
  • elle est pratiquée par les chiropraticiens, les naturopathes, les médecins conventionnels et parfois les infirmières ou kinés
  • les partisans maintiennent que les déficiences nutritionnelles, les allergies, et d’autres réactions adverses aux aliments ou nutritifs peuvent être décelées en demandant au patient de les mâcher ou de les sucer ou en les plaçant sur la langue pour provoquer la salivation. Certains pratiquants conseillent que le matériel à évaluer soit tout simplement tenu par la main du patient ou appliqué sur d’autres parties du corps. Quelques-uns aussi font des "tests utilisant un substitut" dans lesquels la force du bras d’un parent est testée pour déterminer les problèmes de l’enfant tenu par le parent.
  • le but ultime est donc de repérer les aliments "bons" et les "mauvais". En mâchant des bons aliments, on trouvera des muscles puissants, lorsque l’on met la victime en contact avec les "mauvais", ses muscles s’affaiblissent.
  • Malgré tout, ne voulant pas condamner a priori cette technique, elle a été explorée scientifiquement. Des chercheurs ont donc reproduit les techniques diagnostiques de la kinésiologie :
    • Certains n’ont trouvé aucune différence dans la réponse musculaire d’une substance à une autre, tandis que d’autres n’ont trouvé aucune différence entre les résultats utilisant des substances testées et ceux utilisant des placebos.
    • Une étude, par exemple, a trouvé que trois pratiquants évaluant onze sujets sont arrivés à différentes conclusions ; leurs diagnostics de déficiences nutritionnelles ne correspondaient pas aux niveaux de nutritifs obtenus par analyse sanguine ; et que les réponses aux substances nutritives ne variaient pas de façon significative des réponses obtenues aux placebos.

- La Technique d’élimination d’allergie Nambudripad

  • Cette technique est basée sur la notion que les allergies sont causées par un blocage énergétique qui peut être diagnostiqué et traité définitivement par l’acupression et/ou l’acupuncture.
  • la technique de test est simple : placez dans la main du sujet l’aliment suspect et tirez sur le bras pour tester la résistance du bras : si le bras est faible, c’est que le sujet est allergique. (Super !!! Je ne suis pas allergique au chocolat. Donnez m’en un et essayez de me l’enlever... vous verrez comment je résiste !)
  • cette technique absolument en dehors de toute étude scientifique peut conduire à des régimes restrictifs sévères pouvant mettre en danger le patient.

Voici donc, brièvement exposées, les diverses aberrations auxquelles risquent d’être exposés les patients souffrant de symptômes chroniques.

Si notre attention est attirée sur d’autres techniques dangereuses, nous ne manquerons pas de compléter ce dossier.

Vous pouvez nous écrire pour nous les signaler ou pour tous vos commentaires.