Au travail.

jeudi 30 novembre 2006 par Dr Hervé Masson324 visites

Accueil du site > Editorial > Edito Abonnés > Au travail.

Au travail.

Au travail.

jeudi 30 novembre 2006, par Dr Hervé Masson

Quelle horreur !!!

J’apprends qu’il existe des molécules allergisantes dans le latex, les venins d’hyménoptères, certains pollens et certains aliments qui peuvent fausser mon diagnostic.

Les CCD sont des molécules présentes dans tous ces produits et elles peuvent être responsables d’une positivité de mes tests cutanés et biologiques sans réelle responsabilité dans la maladie de mon patient.

Je risque de déclarer allergique au latex ou au venin quelqu’un qui ne l’est pas réellement.

Désespoir !!!

Alors que des chercheurs m’annoncent avoir découvert le moyen de fabriquer des tomates sans un de leurs principaux allergènes, ils précisent cependant que cela ne concernera que les malades sensibilisés aux profilines.

Moi, quand je fais actuellement un test à la tomate à un patient, je ne sais pas si la positivité est due aux profilines ou à une des multiples autres molécules allergisantes connues dans ce fruit.

Je risque de conseiller ces tomates à des patients qui feront une réaction allergique.

Au travail !!!

Nous sommes nombreux à avoir compris que l’allergologie prenait un virage aussi important que celui d’il y a quelques années, au moment du passage des mélanges à composition variable aux allergènes purifiés.

Prochainement, nous serons capables de comprendre, d’expliquer et de diagnostiquer encore mieux les allergies en identifiant précisément la molécule responsable.

Mais cette révolution culturelle ne se fera pas sans travail.