Maman fume, bébé tousse.

lundi 2 juin 2008 par Dr Clément FOURNIER2480 visites

Accueil du site > Maladies > Atopie > Maman fume, bébé tousse.

Maman fume, bébé tousse.

Maman fume, bébé tousse.

lundi 2 juin 2008, par Dr Clément FOURNIER

Faut-il encore convaincre les futures mamans de ne pas fumer pendant la grossesse ? Il semblerait que oui d’après les résultats de cette étude qui apporte un argument de plus contre le tabagisme des femmes enceintes.

Exposition tabagique et sensibilisations allergiques de l’enfant en regard d’un terrain allergique maternel. : Raherison C, Pénard-Morand C, Moreau D, Caillaud D, Charpin D, Kopferschmitt C, Lavaud F, Taytard A, Maesano IA.

Respiratory Diseases Department, Hôpital du Haut-Lévèque, Bordeaux, France.

dans Ann Allergy Asthma Immunol. 2008 Apr ;100(4):351-7

- Contexte :

  • Bien que l’impact négatif de la fumée de tabac environnementale (FTE) sur les maladies des voies aériennes de l’enfant soit bien connu, les effets de la FTE sur les sensibilisations allergiques restent débattus.

- Objectifs :

  • Evaluer comment les allergies maternelles modulent les effets de l’exposition tabagique sur l’apparition de sensibilisations allergiques dans l’enfance.

- Méthodes :

  • 7798 enfants étaient sélectionnés parmi 9000 scolarisés en primaire dans 6 villes Françaises, puis inclus dans une étude avec questionnaire épidémiologique, prick-tests cutanés vis-à-vis des pneumallergènes principaux, et examen cutané à la recherche d’un eczéma.
  • La recherche d’une exposition tabagique était réalisée à l’aide d’un questionnaire parental.

- Résultats :

  • 25% des enfants présentaient une sensibilisation allergique, 25,2% avaient de l’eczéma, 11,6% avaient une rhinite allergique, 9,9% avaient de l’asthme, et 8,3% avaient un asthme d’effort.
  • 20% des enfants avaient été exposé au tabac « in utero ».
  • Une exposition maternelle avait un impact plus important qu’une exposition paternelle sur les sensibilisations allergiques de l’enfant.
  • Une exposition prénatale était plus associée avec une sensibilisation qu’une exposition post-natale.
  • Les enfants avec allergie maternelle et exposition à la FTE maternelle durant la grossesse présentaient un risque accru de sensibilisation aux acariens (25,7% versus 14% ; odds ratio 1,95 ; IC95% 1,19 – 3,18 ; p = 0,006).
  • En revanche, la sensibilisation aux allergènes alimentaires n’était pas associée à l’exposition tabagique.

- Conclusion :

  • Les enfants exposés au tabagisme maternel ont plus de risque de présenter une sensibilisation aux acariens, particulièrement si leur mères sont allergiques.

Plusieurs données intéressantes dans cette étude épidémiologique de grande envergure : un enfant sur 4 a de l’eczéma, et un sur 4 présente au moins une sensibilisation, un sur 10 présente une allergie respiratoire.

Il est regrettable de voir qu’un enfant sur 5 reste exposé au tabac durant sa vie intra-utérine, et ceci malgré les campagnes de prévention, il y a donc encore du travail à ce niveau…

Par ailleurs, les enfants nés de mère allergique et fumeuse ont plus de risque de développer une sensibilisation aux acariens. Un effet nocif de plus à ajouter à la longue liste du tabac…