Le régime méditerranéen n’est pas la panacée !

mardi 16 novembre 2010 par Dr Geneviève DEMONET405 visites

Accueil du site > Maladies > Atopie > Le régime méditerranéen n’est pas la panacée !

Le régime méditerranéen n’est pas la panacée !

Le régime méditerranéen n’est pas la panacée !

mardi 16 novembre 2010, par Dr Geneviève DEMONET

Régime méditerranéen et asthme chez les écoliers espagnols : Gonzalez Barcala, F. J., Pertega, S., Bamonde, L., Garnelo, L., Perez Castro, T., Sampedro, M., Sanchez Lastres, J., San Jose Gonzalez, M. A. and Lopez Silvarrey, A. (2010),

Mediterranean diet and asthma in Spanish schoolchildren

dans . Pediatric Allergy and Immunology, 21 : 1021–1027. doi : 10.1111/j.1399-3038.2010.01080.x

Il existe toujours un débat sur les effets des facteurs diététiques sur la prévalence et la sévérité de l’asthme tout comme sur l’interaction avec d’autres facteurs.

- Nous avons analysé la prévalence et la sévérité de l’asthme selon l’adhérence au régime méditerranéen (RM), son association avec l’obésité et le style de vie de la famille.

- Nous avons mené une étude transversale sur 14 700 enfants et adolescents dans 6 zones sanitaires de notre région.
- Nous avons utilisé le questionnaire de l’Etude Internationale sur l’Asthme et les Allergies dans l’Enfance pour évaluer les symptômes asthmatiques, les habitudes diététiques, les paramètres anthropométriques, le tabagisme familial et le niveau d’éducation maternelle.
- Le régime diététique a été analysé à l’aide du Score Diététique Méditerranéen.
- Nous avons analysé l’influence de l’adhésion au RM sur la prévalence et la sévérité de l’asthme par analyse de régression logistique avec un ajustement pour les autres paramètres étudiés.

- Une plus grande adhérence au RM est associée à un risque plus élevé d’asthme sévère (odds ratios = 2.26, IC 95% : 1.21–4.22) chez les filles de 6 - 7 ans.
- Aucune relation significative n’a été mise en évidence pour les autres catégories d’asthme dans la population étudiée.

Les résultats de notre étude ne sont pas en faveur d’un effet protecteur du RM sur la prévalence ou la sévérité de l’asthme.


L’asthme est une pathologie multifactorielle. Les travaux analysant par le petit bout de la lorgnette les facteurs potentiels de la maladie se suivent et tentent d’éclairer notre gouverne…

Une étude transversale a ainsi été menée en Espagne sur 14 700 enfants et adolescents pour évaluer la relation entre régime méditerranéen, prévalence et sévérité de l’asthme.

Après ajustement pour les autres facteurs potentiels, les filles de 6-7 ans avaient un risque plus élevé d’asthme sévère lorsqu’elles suivaient un régime méditerranéen.

Aucune autre association n’a été mise en évidence entre l’asthme et ce type de régime diététique.

Si le régime méditerranéen a fait ses preuves dans la prévention de diverses pathologies ce n’est donc pas le cas pour l’asthme…