Prévention des allergies : un dentier pour les nourrissons !!!

jeudi 26 mai 2011 par Dr Stéphane Guez431 visites

Accueil du site > Maladies > Atopie > Prévention des allergies : un dentier pour les nourrissons !!!

Prévention des allergies : un dentier pour les nourrissons !!!

Prévention des allergies : un dentier pour les nourrissons !!!

jeudi 26 mai 2011, par Dr Stéphane Guez

Apport d’un complément alimentaire précoce et risque de sensibilisation alimentaire dans une cohorte de naissance. : Christine L.M. Joseph, Dennis R. Ownby, Suzanne L. Havstad, Kimberly J. Woodcroft, Ganesa Wegienka, Hugh MacKechnie, Edward Zoratti, Edward L. Peterson, Christine C. Johnson

dans The Journal of Allergy and Clinical Immunology - May 2011 (Vol. 127, Issue 5, Pages 1203-1210.e5, DOI : 10.1016/j.jaci.2011.02.018)

- Introduction :

  • L’exposition à des aliments solides ou au lait de vache (compléments alimentaires) avant l’âge de 4 mois pourrait conférer une protection immune (tolérance) ou être délétère (allergie).

- Objectif de l’étude :

  • Les auteurs ont étudié les relations entre :
    • l’introduction de compléments alimentaires avant l’âge de 4 mois
    • et la réponse IgE à l’œuf, lait et allergène de l’arachide à l’âge de 2 ans
  • chez des enfants inclus dans une cohorte de suivi depuis la naissance (Wayne County Health, Environment, Allergy and Asthma Longitudinal Study birth cohort of Detroit )

- Matériel et Méthode :

  • A l’âge de 1, 6 et 12 mois, les mères ont été interrogées sur leur pratique alimentaire d’alimentation des enfants.
  • Des prélèvements sanguins ont été réalisés à l’âge de 2 à 3 ans pour évaluer les sensibilisations (IgE > ou = 0.35 UI/ml) à l’œuf, lait et arachide.

- Résultats :

  • Pour les 594 paires mère-enfants étudiées, l’âge maternel moyen est de 29.7 ans et 60.6% se présentent comme afro-américaines ou noires.
  • L’exposition des enfants à des compléments alimentaires à moins de 4 mois est rapportée par 39.7% des mères.
  • Des IgEs positives pour l’œuf, le lait ou l’arachide à l’âge de 2 ans sont observés respectivement chez les enfants pour :
    • œuf : 23.9% (IC95% : 20.5 – 27.6),
    • lait : 30.6% (26.9 – 34.5)
    • et arachide : 11.4% (8.9 – 14.3).
  • L’association entre une alimentation précoce et une sensibilisation est modifiée en fonction des antécédents familiaux d’asthme ou d’allergie.
  • Dans une analyse multi variée, l’alimentation précoce réduit le risque de sensibilisation à l’arachide chez les enfants ayant des antécédents familiaux :
    • OR 0.2 (IC95% : 0.1 – 0.7) avec p = 0.007.
  • La relation devient également significative pour l’œuf lorsque la valeur du seuil de positivité des IgE est de 0.70 :
    • OR : 0.5 avec IC95% : 0.3-0.9), p = 0.022.

- Conclusion :

  • Dans cette cohorte, les compléments alimentaires introduits avant l’âge de 4 mois sont associés à une diminution du risque de sensibilisation à l’arachide (et peut-être à l’œuf) à l’âge de 2 à 3 ans, mais seulement chez les enfants ayant des antécédents familiaux d’asthme ou d’allergie.

Les auteurs ont étudié l’influence d’une alimentation diversifiée précoce avant l’âge de 4 mois chez des enfants majoritairement de race noire aux Etats-Unis. Ils trouvent un effet protecteur significatif pour l’arachide chez les enfants à risque atopique, de même que pour l’œuf mais statistiquement moins forte.

Le travail est intéressant car la question de savoir s’il faut ou non préconiser une introduction précoce des aliments est très débattue.

Actuellement, il semble qu’il y ait plus d’arguments pour penser qu’une introduction précoce favorisera l’installation d’une tolérance plutôt qu’une allergie ; les résultats de cette étude vont dans ce sens avec un lien significatif pour l’arachide et sans doute pour l’œuf mais chez les enfants à risque atopique. Donc une tolérance qui repose sur un terrain immunitaire déjà particulier.

Il faut un travail portant sur un plus grand nombre d’enfants et sur des populations différentes avant d’en conclure que la prévention de l’allergie alimentaire reposera sur une alimentation diversifiée précoce.